L'Histoire moderne et Officielle des ovnis
Page d'accueil | Forum | Portail | Tchat | Rechercher | Actualité | Témoignages ovni | Vidéo ovni | Signaler un problème | Contacter le responsable

Heure et Calendrier

« Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Editorial

Ce site sérieux présente avec pédagogie et pragmatisme les éléments les plus solides et vérifiables sur le phénomène Ovni et ses implications.

Devenir fan du site

 

Le forum de discussion du site (Les Mystères des Ovnis)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Liens

  • ovni et vie extraterrestre
  • RRO.org
  • Baseovni(temoignages)
  • Forum sur les ovnis
  • rimarchives.free
  • ufoinfo
  • Les Repas Ufologiques
  • Fédération Française d’Ufologie
  • ufocasebook.com
  • photovni.free
  • ovni
  • http://
  • http://
  • ZeBlog
  • Wikio

    Partenaires

    Partenaires

    Syndicalisation

    Traduction du site

    Choose your language please:

    Livre d'or et contact

    Un petit message sur le livre d'or fait toujours plaisir:

    Livre d'or du site

    Sondage

    Newsletters

    Inscription

    Recherche

    Rechercher sur le site :

    Compteurs

  • 1027143 visiteurs aujourd'hui
  • 1919426 visites depuis le 01/06/06
  • 158 billets
  • Bookmark and Share

    Derniers commentaires

    Grazr

    Derniers sujets du forum

    Grazr

    Fils RSS

    L'Histoire moderne et Officielle des ovnis

    Recommander ce site :: Imprimer cette page:: Par ovni :: 01/06/2006 à 13:14

    L'Histoire moderne et Officielle des ovnis

     

    L'histoire officielle et "moderne" des OVNI commence en 1947, avec Kenneth Arnold qui déclare avoir vu une formation de 9 "Soucoupes volantes" le 24 juin. Plus que l'observation elle-même, c'est l'expression médiatique des "flying saucers", les "soucoupes volantes" qui va faire le tour du monde. Pourtant, cette observation n'est qu'une des milliers rapportées en 1947 au-dessus des Etats-Unis qui connait alors sa première grande vague d'observations. En fait, après la vague "d'Airships" du début du siècle, les autorités militaires se préoccupent des OVNI, dès 1933.

     

    Voici quelques-uns des faits les plus marquants de la jeune histoire de l'ufologie :

     

    En 1933, en Suède, l'Etat-Major confirme à la presse la présence d'avions fantômes, des aéronefs gris sans marques, silencieux et volant par tous les temps, même en pleine tempête et équipés d'un puissant projecteur. Les suédois seront les premiers à créer un bureau d'enquête sur ces "avions fantômes". Cette vague durera de 1932 à 1937.

     

     

    Durant la seconde guerre mondiale, les pilotes observent des "Foo Fighters" pour les alliés, des "Kraut Bolids" pour les allemands. Les uns et les autres pensent être confrontés à une arme secrète des ennemis. Les "chasseurs fous", des boules de lumière de diverses couleurs, furent observés en Europe et en Asie, particulièrement entre 1943 et 1945. 

     


    Le 25 février 1942, les batteries anti-aériennes des environs de Los Angeles ouvrent le feu pendant 2 heures sur des Objets Volants Non Identifiés de deux types différents en provenance du Pacifique.
    Des petits objets rouges ou métalliques volent en formations et zigzaguent pour éviter les salves de tirs et les projecteurs, leur vitesse allant jusqu'à plus de 20 000 km/h.


    L'autre type est un grand objet qui reste un moment stationnaire et qui s'échappe lorsqu'il est pris dans le faisceau des projecteurs et les tirs d'obus, qui semblent l'atteindre sans l'affecter, sa vitesse reste constante à 100 km/h.

     

    En juillet 1946, après la seconde guerre mondiale, les objets volants les plus exceptionnels sont les fusées V2 allemandes qui ont impressionné le monde entier.

     

    On appelle donc "Fusées Fantômes" les aéronefs inconnus, sans ailes, vus ( Le Figaro du 5 septembre annonce plus de 2 000 observations ) et détectés par les radars militaires de l'époque, en Suède, en Finlande, puis en septembre, en Belgique, en France, au Portugal et finalement en Grèce et en Turquie.

     

    Ces "Fusées Fantômes" ont la capacité surprenante pour une fusée de voler longtemps à l'horizontale et d'effectuer des manoeuvres brutales, des piqués puis des montées en chandelle. Elles sont également capables de voler très lentement et leur vitesse maximale mesurée au radar est de 800 km/h.

    Un général américain, James Doolittle, et un général britannique, David Sarhnoff, sont dépêchés sur place pour enquêter. Dans leur rapport du 23 août, ils rejettent l'hypothèse d'une origine soviétique.

     

    A cette occasion, les suédois, craignant pour la sécurité nationale, forment un "Comité Fusées Fantômes" qui publie ses conclusions après la fin de la "vague", le premier décembre :


    "...Même si le corps principal des témoignages peut se rattacher à l'observation de phénomènes célestes, le comité ne peut pas considérer que certains des faits exposés relèvent seulement de l'imagination populaire".

     

    En 1947, les Etats-Unis connaissent une grande vague d'observations d'OVNI du mois de juin au mois d'août.

     

     

    Le 27 juin, Kenneth Arnold, un homme d'affaires de 32 ans, survole les montagnes Rocheuses, près du mont Rainier, dans son avion privé à la recherche d'une épave. Vers 15 heures, il aperçoit une formation de 9 disques à l'apparence métallique, d'une quinzaine de mètres de diamètre. Ils se déplacent comme par ricochets et leur vitesse sera estimée à environ 2 000 km/h, impossible pour les avions de l'époque.
     

     

    Le 2 juillet, il y aurait eu un (ou 2) crash près de Roswell ( Nouveau Mexique ).Sur l'un des sites, il ne reste que des débris, sur l'autre (?), un vaisseau et des corps d'extraterrestres auraient été récupérés.

     

     

    Le 8 juillet, le "Roswell Herald" publie le communiqué de presse émanant du commandement de la base confirmant la récupération d'un OVNI.

     

    Ce communiqué sera démenti quelques heures plus tard par l'Etat-Major au Texas.Le 23 septembre, l'Air Material Command, sous les ordres du Général Twining, conclut à la réalité des "Disques volants" dans son rapport sur leurs performances. Il recommande la mise en place d'une commission permanente pour les étudier.

    Le 30 décembre, l'U.S. Air Force prend cette décision qui aboutira à la création du Projet SIGN le 22 janvier 1948.

     

    En 1948,

     

      


     Le 7 janvier, le capitaine Thomas Mantell périt aux commandes de son F-51 Mustang alors qu'il poursuivait un énorme disque d'aspect métallique, observé et signalé par les contrôleurs de la tour de Goldman Field dans le Kentucky.



    Le 12 février, le Général C.P. Cabell transmet un mémorandum au quartier général de l'U.S. Air Force demandant la mise en alerte de tous les appareils en vue de collecter des données exploitables sur les OVNI.

     

    Le 25 mars, un crash aurait eu lieu près d'Aztec dans le nord-ouest du Nouveau-Mexique.

     

    Le 25 juillet, le premier airprox officiel est déposé par un équipage d'Eastern Airlines suite au risque de collision avec un OVNI en forme de cigare, d'une trentaine de mètres de long, près de Montgomery en Alabama.

     

    Le 5 août, le rapport de l'Air Technical Intelligence Center, "l'Estimate of the Situation" qui conclut à l'existence réelle des "soucoupes volantes" dont l'origine est probablement extraterrestre, est rejeté sans explication par le général Vandenberg qui ordonne la destruction de tous les exemplaires existants.

     

    Vandenberg

     

    Le 1er octobre, le lieutenant pilote George Gorman, aux commandes de son F-51 Mustang, fait un combat tournoyant avec un OVNI près de Fargo dans le Dakota du nord.

     

    De juin 1948 à février 1949, de nombreux témoins, parmi lesquels plusieurs pilotes, purent observer des boules de feu vert-fluo au-dessus du Nouveau-Mexique.

     

    Clyde Tombaugh discutant des satellites proches de la Terre avec La Paz, le 3 mars 1954 [Albuquerque Journal]  


    L'US Air Force fit appel à plusieurs scientifiques pour élucider le problème dont les Dr Lincoln La Paz, spécialiste des météorites, Joseph Kaplan, expert en physique atmosphérique, Edward Teller, l'un des pères de la bombe H. Mais le Projet Twinkle fut un échec, car les experts ne purent aboutir à une conclusion certaine, à cause du manque de personnel et du refus de l'armée de fournir les matériels demandés pour cette étude, dont 3 caméras qui auraient pu fournir des données intéressantes par triangulation.

     

    En 1949,

     

    Edgar Hoover

     

    Le 31 janvier, Edgar Hoover, directeur du F.B.I., reçoit un mémo de l'un de ses agents dans lequel on peut lire :
    "Au cours d'une récente conférence hebdomadaire sur le contre-espionnage rassemblant des officiers du G-2, ( Service de renseignements de l'US Army ), de l'O.N.I., ( Office of Naval Intelligence ), de l'O.S.I., ( Office of Scientifique Intelligence, C.I.A. ), le sujet des aéronefs non-identifiés, connus sous le nom de "soucoupes volantes", a été abordé. Le sujet est considéré comme TOP SECRET par les officiers de renseignements de l'Armée et de l'Air Force."

     

    Clyde Tombaugh

     

    Le 20 août, le célèbre astronome Clyde Tombaugh, découvreur de Pluton, observe lui-même plusieurs OVNI près de la base de White Sands.

     

    Projet SIGN


    En 1950, le Projet SIGN est transformé en Projet GRUDGE.

     

     

    En 1951,

     

    Equipe du Project Bluebook

     

    Le Projet Grudge devient le Project Bluebook dirigé par le capitaine Edward Ruppelt.

     

     

    "Lumières de Lubbock"


     

    De très nombreux témoins au Texas et au Nouveau Mexique observent ce qui sera appelé les "Lumières de Lubbock".  
     

     

    En 1952, le monde entier observe la plus grande vague d'OVNI à ce jour.Le point culminant de cette vague se produit en juillet avec l'observation d'OVNI au-dessus de Washington D.C. également repérés par les radars. La chasse sera envoyée plusieurs fois mais aucun appareil ne sera ntercepté et on expliquera que les échos radar étaient dûs à des inversions de température.


     

     

    En 1953, l'US Air Force promulgue :

     

    Une réglementation qui régit le traitement de toute information concernant les OVNI et sa transmission jusqu'au Pentagone, l'USAF 200-5.

     

    Une réglementation toujours en vigueur qui condamne la divulgation publique de renseignements sur les OVNI à une peine de 10 ans d'emprisonnement et 10 000 dollars d'amende, la "JANAP 146", qui est une extension de la loi "US Communication Act" sur la divulgation non autorisée d'informations relatives à la défense.

     

    Felix Moncla

     

    Le 23 novembre, un F-89C Scorpion piloté par le Lt Felix Moncla Jr et son opérateur radar R. Wilson disparaît lors de la poursuite d'un OVNI au-dessus du lac Supérieur. Aucun débris, aucune trace ne sera retrouvée malgré les intenses recherches après que les deux échos radar se soient confondus puis aient disparu des écrans.

     


    En 1954, le monde connaît une nouvelle vague d'observations en France, avec en particulier le cas de Valensole, et aux Etats-Unis ( en juin l'US Air Force recevra plus de 700 rapports par semaine ).

     

    Valensole trace

     

    En mars, le Projet Bluebook est réorganisé par le Capitaine Charles Hardin.

     

     

    En 1955, peu d'observations sont rapportées mais en août, les radars du Strategic Air Command suivent le "combat de chien" entre un OVNI et 3 avions de chasse.

     

     

    En 1956, création du National Investigation Committee on Aerial Phenomenon, le NICAP qui restera longtemps la plus importante organisation privée de recherche sur les OVNI.

     

     

    En 1957, grande vague d'observations en Amérique du sud, notamment au Brésil où, à Ubatuba, un engin aurait explosé et de nombreux débris auraient été retrouvés, puis au Fort d'Itaipu des soldats souffriront de brûlures après l'observation de près d'un OVNI stationnaire.

     

    Le 17 juillet, un avion de reconnaissance bardé d'équipements électroniques de contre-mesures, un RB-47H avec un équipage de 6 hommes, sera suivi par un OVNI du Golfe du Mexique jusqu'en Oklahoma.
     


    En 1958, un vaisseau de la Marine Brésilienne prendra des photos d'un OVNI près de l'île de Trinidad.

     

     

    En 1959, nouvelle vague en Nouvelle Guinée.


    Le 17 août, à Uberlandia, au Brésil, de nombreux témoins constatent une panne électrique générale avec le passage d'un OVNI. Le courant est rétabli après le départ de l'engin.

     

    Franck Drake

     

    En 1960, l'astronome Franck Drake lance le Projet OZMA de recherche d'intelligence extraterrestre, ( l'ancêtre du Projet SETI ).

     

    En 1961, premier cas troublant d'abduction présumée du couple Barney et Betty Hill dans le New Hampshire. 
     
    En 1962, vague d'observations en Argentine de mai à août.

     

    En 1963, vague d'observations au Portugal, au Brésil, en Argentine et en Afrique du Sud de septembre à décembre.

     

    L'observation du sergent Zamora

     

    En 1964, le 24 avril, à Socorro ( Nouveau Mexique ) plusieurs policiers observent un OVNI posé dans un ravin et leurs occupants de petite taille.

     

     

    En 1965, plusieurs vagues d'observations de l'Antartique en juin au Chili début juillet, et entre le Dakota du sud et le Mexique en août.


    Cette année-là, il y aura également de nombreuses pannes électriques en Amérique du Nord, souvent accompagnées d'observations d'OVNI de septembre à décembre.

     

    Pr Edward Condon

     

    En 1966, le 5 avril, l'université du Colorado se voit confier la responsabilité du "COLORADO PROJECT" sous la responsabilité du Pr Edward Condon.


    De nombreuses critiques, au sein même des enquêteurs, mettront en doute l'intégrité de cette étude.

     

    En 1967, plusieurs bases U.S. de missiles stratégiques sont survolées par des OVNI.

     

     

    Stephen Michalak sera brûlé et malade après s'être approché d'un OVNI dans l'Ontario ( Canada ).
     


    En 1968, le rapport CONDON est remis au secrétaire de l'U.S. Air Force, Harold Brown.
    James Mc Donald et Carl Sagan, membres du "House Committee on Science and Astronautics" émettent des réserves sur ce rapport.

     

    En 1969, parution publique du rapport CONDON qui conclut qu'il n'y a pas assez de preuves scientifiques pour justifier l'étude des OVNI, ceci clôt le Projet BLUEBOOK.

     

    En 1971, le 4 septembre, au cours d'une mission de cartographie aérienne, un avion photographie par hasard un OVNI qui émerge de la surface du lac de Cote au Costa Rica.

     

    En 1973, grande vague mondiale d'observations en août, puis particulièrement en France en décembre.

     

     

    En 1974, début de la médiatisation des mutilations inexpliquées de bovins dans les états du sud-ouest des Etats-Unis.

     


    Conséquences du "Watergate", deux2 lois, la "Freedom of Information Act" et la "Privacy Act" sont amendées et permettent l'obtention de documents déclassifiés sur les OVNI.

     

    En 1975, plusieurs bases U.S. de missiles stratégiques sont survolées par des OVNI à partir du mois d'août.

     

    En 1976,

     

    Le 19 septembre, à Téhéran, des chasseurs F-4 Phantôme sont victimes de pannes instrumentales momentanées lorsqu'ils tentent d'intercepter des OVNI.

     

    Le 20 octobre, le gouvernement espagnol remet un dossier de 12 observations militaires à l'ufologue Juan José Benitez.


    En 1977, à partir de novembre et jusqu'au mois de février 1978, le "Naval Research Laboratory" enquête sur des explosions aériennes inexpliquées.

     

    En France, création du Groupe d'Etude des Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés au sein du CNES.

     

    En 1978, le 21 octobre, disparition au large de Melbourne ( Australie ) de Frederick Valentich aux commandes de son Cessna 182 après avoir signalé au contrôle aérien l'approche d'un OVNI d'aspect métallique. Les recherches sont restées infructueuses.

     

     

    En 1979, des pannes générales électriques se produisent en Chine, avec la présence simultanée d'OVNI émettant des "nappes lumineuses".

     

     

    En 1980, nouvelle vague d'observations en Chine et, en fin d'année en Angleterre, notamment les 28 et 29 décembre, près de la base américaine de Bentwaters dans la forêt de Rendlesham.


    En 1981, le Ministère de la défense de Grande-Bretagne reconnaît avoir reçu plus de 600 observations d'OVNI.

     

     

    Le 8 janvier, à Trans-En-Provence, dans le Var, M. Renato Nicolai aperçoit un OVNI qui laisse une trace au sol. Les prélèvements effectués mettront en évidence d'importantes pertubations bio-chimiques sur la végétation.

     

    En 1982, de nombreuses observations ont lieu dans les états de New-York et du Connecticut.

     

    En 1983, en mars, de nombreux témoins aperçoivent des OVNI gigantesques dans le nord-est des Etats-Unis, ils seront vus de temps à autre jusqu'en 1987.

     

    En 1984, début des "apparitions" de documents relatifs au MJ-12.

     

     

     

    En 1986, le 17 novembre, le vol 1628 de la "Japan Airlines" est suivi par un OVNI au-dessus de l'Alaska.

     


    Gulf Breeze Ovni

     

    En 1987, vague d'observations à Gulf Breeze en Floride.

     

     

    En 1989, début de la vague belge, la Gendarmerie Royale et l'Armée de l'Air collaboreront avec la SOBEPS.

     

    Photo de l' ovni de la vague belge

     

    En 1990, la vague belge se poursuit avec, dans la nuit du 30 mars, l'intervention de 2 F-16 Falcon.

    En avril sera prise l'une des meilleure photo de la vague belge, celle dite du "Petit Rechain".

     

     

    Cet photo est extraite de l'enregistrement radar des F-16 lancés à la poursuite d'un ovni dans la nuit du 30 au 31 mars.

     

    En 1991, en juillet, le Mexique connaît une vague très importante d'observations. Des OVNI seront filmés de différents endroits par de nombreux témoins.

     

    En 1992 jusqu'en 1994 des OVNI triangulaires seront aperçus au Japon, à Porto-Rico et en Russie,

     

    En 1994,

    il y aura plus de 124 observations en Argentine. La vague belge se déplace en Grande-Bretagne.


    En février, le représentant du Nouveau Mexique au Congrès, Steven Shiff relance l'affaire du crash de Roswell, le GAO commence son enquête.

     

    En juillet, l'U.S. Air Force déclare que les débris récupérés à Roswell étaient ceux d'un train de ballons MOGUL.

    En 1995, d'autres OVNI géants sont aperçus dans le Montana, quelquefois accompagnés par des disques.

    En juillet le GAO publie son rapport sur Roswell.

     

     

    Le 31 juillet, un boeing 727 de la compagnie Aérolineas Argentinas est contraint de remettre les gaz à cause d'un OVNI qui, par ailleurs, a provoqué une coupure générale d'électricité à Bariloche, en Argentine.

     


    En 1996, des extraterrestres ont été capturés à Varghina au Brésil au mois de janvier.

     

    Des témoins

     

    En 1997, vague d'observations près de Phoenix en Arizona et dans le Norfolk en Angleterre.

     

     

    Le colonel Corso, qui a passé toute sa vie dans les services secrets, publie son livre "The day after Roswell" dans lequel il explique comment la technologie extraterrestre récupérée lors du crash de Roswell a été transférée dans l'industrie militaire nord-américaine dans les années 60.

     

    En 1998, en juin se tient la conférence de Pocantico qui concluera à la validité de l'étude des OVNI.

    En 1999, en décembre la Chine connaît sa plus grande vague d'observations qui amènera les autorités à autoriser la formation de groupes d'ufologues.

     

     

    En juillet, en France, une association d'anciens hauts fonctionnaires et militaires publie le rapport COMETA.


    Dans sa conclusion, le COMETA affirme que la réalité physique des OVNIS, sous le contrôle d'êtres intelligents, est "quasi-certaine." Seule une hypothèse tient compte des données disponibles: l'hypothèse des visiteurs extraterrestres. Cette hypothèse est naturellement improuvée, mais a des conséquences de grande envergure. Les buts de ces visiteurs allégués demeurent inconnus mais doivent être le sujet de nos préoccupations.

     

    Nb:

    Cet historique n'est pas complet. Bien évidemment il y à d'autres affaires d'autres informations que vous trouverez sur mon site. Toutes les observations évoquées ci dessus sont "consultables" sur la deuxième page du sommaire en cliquant sur le lien en fin de première page. Merci de votre visite .

    Trackbacks

    Pour faire un trackback sur ce billet : http://ovni.zeblog.com/trackback.php?e_id=44701
    Bookmark and Share :: Contacter l'admin ::Recommander ce site par mail :: Imprimer ::

    Commentaires

    Bonjour, Vous pouvez laisser ici votre commentaire sur cet article. Attention, merci de rester sérieux dans vos commentaires. Les insultes sont strictement interdites de même que l'écriture en SMS et les fautes volontaires. Vous êtes seul et unique responsable des propos tenus sur ce site. L'adresse IP de vos commentaire est enregistrée et archivée

    Related Posts with Thumbnails
    Aucun commentaire pour le moment.

    Ajouter un commentaire

    Nom ou pseudo :


    Email (facultatif) :


    Site Web (facultatif) :


    Commentaire :


     
    ovni, ufo, ufologie, paranormal, forum