L'Incident de Téhéran (1976)
Page d'accueil | Forum | Portail | Tchat | Rechercher | Actualité | Témoignages ovni | Vidéo ovni | Signaler un problème | Contacter le responsable

Heure et Calendrier

« Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728 

Editorial

Ce site sérieux présente avec pédagogie et pragmatisme les éléments les plus solides et vérifiables sur le phénomène Ovni et ses implications.

Devenir fan du site

 

Le forum de discussion du site (Les Mystères des Ovnis)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Liens

  • ovni et vie extraterrestre
  • RRO.org
  • Baseovni(temoignages)
  • Forum sur les ovnis
  • rimarchives.free
  • ufoinfo
  • Les Repas Ufologiques
  • Fédération Française d’Ufologie
  • ufocasebook.com
  • photovni.free
  • ovni
  • http://
  • http://
  • ZeBlog
  • Wikio

    Partenaires

    Partenaires

    Syndicalisation

    Traduction du site

    Choose your language please:

    Livre d'or et contact

    Un petit message sur le livre d'or fait toujours plaisir:

    Livre d'or du site

    Sondage

    Newsletters

    Inscription

    Recherche

    Rechercher sur le site :

    Compteurs

  • 975721 visiteurs aujourd'hui
  • 1868004 visites depuis le 01/06/06
  • 158 billets
  • Bookmark and Share

    Derniers commentaires

    Grazr

    Derniers sujets du forum

    Grazr

    Fils RSS

    L'Incident de Téhéran (1976)

    Recommander ce site :: Imprimer cette page:: Par ovni :: 21/10/2008 à 23:35

    L'Incident de Téhéran (1976) 

    L’incident de Téhéran a eu lieu dans la nuit du 18 au 19 Septembre 1976, en Iran. Il s'agit d'un des plus célèbre cas de poursuite avion de chasse/OVNI. Aucune explication sérieuse n'a pu être fournie pour l'instant, d'autant plus que cet incident a aussi été confirmé par radar. L'affaire a par ailleurs donné lieu à un rapport secret puis déclassifié de la DIA, organisation de renseignement militaire du Pentagone.

    Les faits 

    Vers minuit trente, le 19 septembre 1976, le PC de l'armée de l'air iranienne reçoit plusieurs appels téléphoniques de personnes ayant aperçus des objets lumineux dans le ciel, au nord de Téhéran dans le quartier de Shamiran. Les militaires réalisant qu'aucun hélicoptère ou avion n'en est la cause, ils préviennent le général Yousefi. Le général n'en croit pas un mot et dit à ses subordonnés qu'il doit s'agir d'une simple étoile. Mais après avoir parlé avec le personnel de la tour de contrôle de l'aéroport de Mehrabad, il va voir par lui même et peut observer un grand OVNI lumineux et constater qu'il ne s'agit pas d'une étoile. A 1h30 du matin il envoie un chasseur F-4 Phantom pour éclaircir la situation. Le pilote de l'avion de chasse et son navigateur voient eux aussi l'OVNI, mais arrivé à 45 km de l'objet, les instruments de communications se bloquent. Ils croient à une panne et font demi-tour. Mais une fois reparti à plus de 45 kilomètres de l'OVNI, ils constatent que leurs instruments remarchent.

     

     

    Peu après, un second F-4 est envoyé, avec la même mission. Le copilote voit l'objet sur son radar, qui a la même signature qu'un Boeing 707. Cependant, en visuel, l'objet émet une lumière éblouissante même à des dizaines de kilomètres, de plusieurs couleurs, ce n'est donc pas un avion de ligne. Les pilotes constatent eux aussi cette même panne des communications à moins de 45 km, tandis que l'objet semble vouloir garder une "distance de sécurité". C'est alors qu'un objet plus petit se "détache" de l'OVNI fonçant à plusieurs fois la vitesse du son sur le F-4. Le pilote tente de tirer un missile AIM-9 Sidewinder pour se défendre mais les commandes d'armements ne marchent plus non plus. L'avion entame alors une manœuvre de fuite, toujours poursuivit par le petit OVNI qui finit par le dépasser, lui couper la route pour enfin faire demi-tour et rejoindre l'OVNI principal. Une fois plus loin, l'avion retrouva l'usage de toutes ses commandes. Peu après, un petit objet quitta à nouveau l'OVNI pour se poser au sol, illuminant durant quelques instants une zone de plusieurs kilomètres, éblouissant les deux pilotes du F-4 qui durent attendre de s'être réaccoutumé à l'obscurité pour atterrir enfin à Mehrabad. Juste avant d'atterrir, le F-4 remarqua un autre OVNI lumineux, cylindrique celui-là.

    Par ailleurs, un avion de ligne souffrit des mêmes défaillances de ses appareils de communications une fois à moins de 45 km de l'objet, alors qu'il allait atterrir à Mehrabad. Peu après, le gros OVNI s'éloigna vers l'Ouest pour disparaitre derrière l'horizon.

     

    Une fois le jour levé, des recherches furent entreprises à l'endroit ou le petit OVNI avait peut-être atterri (une sorte de lac asséché) mais on ne trouva rien. Cependant, des gens habitants près de là dirent avoir vu une forte lumière durant cette nuit et entendu un fort bruit.


    Rapport de la DIA 


    À l'époque, l'Iran étant un allié des États-Unis, la DIA put accéder aux informations de l'Armée de l'Air iranienne. Ce rapport déclara :

     

    "Un rapport exceptionnel. Ce cas est un classique qui rassemble tous les critères nécessaires pour une étude valide du phénomène d'UFO :


    L'objet a été vu par de nombreux témoins de différents endroits (c’est-à-dire, Shamiran, Mehrabad, et le lit sec du lac) et de points de vue (au sol et dans les airs).


    La crédibilité de plusieurs des témoins était haute (un général de l'Armée de l'Air, des équipages qualifiés, le personnel de la tour de contrôle).


    La présence de l'OVNI a été confirmée par le radar.


    Des effets électromagnétiques semblables ont été rapportés par trois avions différents
    Il y avait des effets physiologiques similaires sur plusieurs pilotes (c.-à-d., perte de vision de nuit due à l'éclat de l'objet).


    l'OVNI à fait preuve d'une manœuvrabilité impressionnante"

     


    Département de la Défense
    Chefs d'Etat-Majors Interarmées
    Centre de messages

    VEG MAY864ILN118
    MULT
    ACTION
    DIA1
    Distribution :

    CJG8 (01) DJ8 (03) J3 (14) J5 (02) NMCC DecDef (07) DPSecDef
    NNIC SecDef : ASD : ISA (10) : DIA (15)
    Sécretariat d'Etat Washington DC - CIA - NSA Washington DC
    Maison Blanche DC - CMC
    CSAF Washington DC
    CNO Washington DC
    CSA Washington DC

    Fichier (1)
    (053)

    Transit/230630Z/230810Z/001140TOR2670S04

    DE RUQMHRA #9575 2670615
    ZNY CCCCC
    P 230630Z SEP 76
    FM USDAO Téhéran
    à RUEKJCS/DIA EASHDC
    Info RUEKJCS/SECDEF DepSecDef Washington DC
    RUFRBAA/CoMideEastFor
    RUDOECA/CINCUSAFE LINDSEY AS GE/INCF
    RHFRAAB/CINCUSAFE Ramstein AB GE/INOCN
    RUSNAAA/EUDAC VAIHINGGEN GER
    RUSNAAA/USCINCEUR VAIHINGEN GER/ECJ-2
    BT
    Confidentiel 1235 Sep76
    Ceci est IR 6 846 0139 76

    (U) Iran
    Observation d'ovni signalée (U)
    (U) NA
    (U) 19 & 20 septembre 1976
    (U) Téhéran, Iran; 20 septembre 1976
    (U) F-6
    (U) 6 846 0008 (Notez commentaires RO)
    (U) 6 846 0139 76
    (U) 22 sep 76
    (U) NA
    (U) "Initiate" IPSP PT-1440 

    (U) USDAD, Téhéran (Iran)
    (U) Frank B, McKenzie, COL, USAF, SATT
    (U) NA


    *** Ce rapport transmet les informations concernant l'observation d'un ovni en Iran le 19 septembre 1976.

    Page 2 du document d'origine  


    Vers 0 h 30 environ le 19 septembre 1976 le xxxxxxxx reçut 4 appels téléphoniques de citoyens vivant dans la région de Shemiran de Téhéran indiquant qu'ils avaient vu des objets étranges dans le ciel. Certains signalaient une sorte d'objet semblable à un oiseau tandis que d'autres signalèrent un hélicoptère avec un feu allumé. Il n'y avait pas d'hélicoptère en vol à ce moment. Après avoir dit aux citoyens qu'il s'agissait seulement d'étoiles et avoir parlé à la Tour de Mehrabad il décida de voir par lui-même. Il remarqua un objet dans le ciel ressemblant à une étoile, plus grand et plus lumineux. Il décida d'envoyer un F-4 depuis la base aérienne de Shahrokhi pour enquêter.


    A 1 h 30 le 19 le F-4 décolla et et procéda en un point à environ 40 miles nautiques au Nord de Téhéran. En raison de sa brillance l'objet était facilement visible à 70 miles de distance. Alors que le F-4 approchait à une portée de 25 miles nautiques il perdit toute son instrumentation et ses communications (UHF et intercom). Il rompit l'interception et retourna à Shahrokhi. Lorsque le F-4 fit un virage pour s'éloigner de l'objet et n'était apparemment plus une menace pour lui l'appareil récupéra l'ensemble de son instrumentation et de ses communications. A 1 h 40 un 2nd F-4 fut envoyé. Le pilote à l'arrière acquit un verrouillage radar à 27 miles nautiques, à la position 12 h avec un VD (rythme de rapprochement) de 150 miles nautiques/h. Alors que la distance diminuait à 25 miles nautiques l'objet s'éloigna à une vitesse qui fut visible sur l'écran radar et resta à 25 miles nautiques.


    La taille du retour radar était comparable à celle d'un tanker 707. La taille visuelle de l'objet était difficile à discerner en raison de son extrême brillance. La lumière qu'il émanait était celle de lumières stromboscopiques clignotantes arrangées selon un motif rectangulaire et alternant couleurs bleu, vert, rouge et orange. La séquence des lumières était si rapide que l'ensemble des couleurs pouvait être vu d'un coup. L'objet et le F-4 poursuivant continuèrent sur une trajectoire vers le Sud de Téhéran lorsqu'un autre objet illuminé, estimé à 1/2 ou 1/3 de la taille apparente de la Lune, sortit de l'objet d'origine. Ce 2nd objet partit droit vers le F-4 avec une accélération très rapide. Le pilote tenta de tirer un missile AIM-9 sur l'objet mais à cet instant son panneau de contrôle de l'armement s'éteignit et il perdit toutes les communications (UHF et interphone). A ce moment le pilote initia un virage et une plongée à G négatif pour partir. Alors qu'il virait l'objet tomba dans son sillage à ce qui sembla être 3 à 4 miles nautiques alors qu'il continuait dans son virage au loin depuis l'objet principal le 2nd objet partit à l'intérieur de son virage puis revint à l'objet principal pour le rejoindre parfaitement.

     


    Page 3 du document d'origine  


    Peu après le que 2nd objet ait rejoint l'objet principal un autre objet apparut sortir de l'autre côté de l'objet principal et partir droit vers le bas avec une grande accélération. L'équipage du F-4 avait récupéré ses communications et le panneau de contrôle des armes et regardait l'objet approcher le sol anticipant une grande explosion. Cet objet parut arriver pour reposer doucement sur terre et projeter une lumière très brillante sur une zone de 2 à 3 km environ. L'équipage descendit de son altitude de 25 miles nautiques à 15 miles nautiques et continua à observer et marquer la position de l'objet. Ils avaient quelque difficulté à ajuster leur visibilité de nuit pour atterrir et donc après avoir fait quelques tours autour de Mehrabad ils partirent pour un atterrissage direct. Il y avait beaucoup d'interférences sur l'UHF et chaque fois qu'ils passaient à travers [a mag. bearing] de 150 ° depuis Fhrarad ils perdirent leurs communications (UHF et interphone) et les instruments fluctuèrent de 30 ° à 50 °. Le seul avion de ligne civil qui approchait Mehrabad durant cette même période firent l'expérience de pannes de communications dans la même région (KILO ZULU) mais ne signalèrent pas avoir vu quoi que ce soit. Alors que le F-4 était sur une longue approche finale l'équipage remarqua un autre objet de forme cylindrique a peu près de la taille d'un T-bord à 10M (10000 pieds) avec des lumières fixes brillantes sur chaque extrêmité et un clignotant au milieu. Interrogée, la tour indiqua qu'il n'y avait aucun autre traffic connu dans la zone. Durant le moment où l'objet passa au-dessus du F-4 la tour ne le repéra pas visuellement mais le repérèrent après que le pilote leur ai dit de regarder entre la montagne et la rafinerie.


    Pendant la journée l'équipage du F-4 fut emené dans un hélicoptère vers la zone où l'objet avait apparemment atterri. Rien ne fut remarqué sur le lieu où ils pensaient que l'objet avait atterri (le lit d'un lac asseché) mais alors qu'ils faisaient des cercles au large à l'Ouest de la zone ils repérèrent un signal beeper très remarquable. Au point où le retour était le plus fort se trouvait une petite maison avec un jardin. Ils atterrirent et demandèrent aux gens à l'intérieur s'ils avaient remarqué quelque chose d'étrange la nuit dernière. Les gens parlèrent d'un fort bruit et d'une lumière très vive comme un éclair. L'appareil et la zone où l'objet est supposé avoir atterri sont examiné pour des radiations possibles.


    Page 4 du document d'origine  


    Commentaires RO : *** Les informations effectives contenues dans ce rapport ont été obtenues d'une source en conversation avec une sous-source, et le pilote IIAF de l'un des F-4S.

    Plus d'informations seront transmises à mesure quelles seront disponibles.

    BT
    #9575
    ANNOTES
    JEP 117

     

    La DIA aurait qualifié de télétype de rapport exceptionnel. Ce cas est un classique qui rencontre tous les critères nécessaires pour une étude valide du phénomène ovni. L'analyse qualifie la performance de l'ovni d'impressionnante, notant que les objets ont montré une quantité excessive de manoeuvrabilité.

     


    Suites de l'affaire 


    25 minutes après les faits, un objet similaire fut aperçu au dessus de la Méditerranée par un pilote de chasse égyptien, puis plus tard, au dessus du Portugal par l'équipage et les passagers d'un avion de ligne de la compagnie KLM. Vers 5h du matin, de nombreuses personnes ont signalés avoir aperçus un OVNI au dessus du Maroc, volant vers le Sud-Ouest, et dont la description concorde encore avec l'OVNI de Téhéran. On peut donc penser que dans les quatre cas il s'agit du même OVNI, qui aurait volé de l'Iran au Portugal en passant au dessus de la Méditerranée, avant de bifurquer au Sud-Ouest vers le Maroc pour ensuite aller au-dessus de l'Atlantique. A-t-il été vu par des navires au-dessus de l'Atlantique sud, ou alors en Amérique du Sud ? Si observations il y a eu, elles n'ont pas été rapportées, il est donc impossible de le savoir.

     

    Parmi les protagonistes de l'affaire et les témoins, tous décriront les mêmes choses, sans contradictions. Certains défendront à titre personnel l'idée qu'il s'agit d'un engin d'origine extra-terrestre.

     

    Le debunkeur Philip Klass expliquera cet incident par une conjonction entre la confusion avec un astre (Jupiter selon lui), des problèmes techniques sur les avions et même l'incompétence des pilotes. Cependant, il n'explique pas les observations du pilote égyptien, des passagers de la KLM et des civils marocains peu après. Il n'explique pas non plus comment la brillance de Jupiter aurait pu éblouir des pilotes de chasse au point de retarder leur atterrissage, et comment un astre même brillant aurait pu brouiller les commandes de vol de différents avions de chasse et même poursuivre l'un d'eux. Cette interprétation est donc contestée par les témoins de l'incident ainsi que par les ufologues.

     

    Confirmation jumelle ?

     

    A noter que le jour de l'observation, à 4 ou 5 h du matin, un ovni a été vu au Maroc, volant à peu près parallèlement à la côte Atlantique. Pendant 1 h à partir de 1 h du matin heure locale, un ovni brillant a été observé laissant des étincelles dans son sillage, volant lentement à une altitude estimée à 1000 m, survolant le pays du sud au nord. Des rapports émanent d'Agadir, de Kalaa Sraghna, d'Essaouira, de Casablanca, de Rabat et de Fez. L'ovni vu de loin ressemblait à un disque et de plus près à un cylindre.

     

    Conclusion:

     

    Aujourd'hui, aucun élément nouveau n'a été avancé et l'affaire a été classée. Au vu des performances de l'OVNI en question, ce cas est l'un des favoris des ufologues partisans de l'hypothèse extra-terrestre.

    Références :

    Journal de Téhéran, 20 septembre 1976
    IUR, Janvier 1978, pp. 6-7
    Greenwood, B. et Fawcett, L., Clear Intent, 82-85, 1984
    Maccabee, B. "Iranian Jet Case" [PDF, 1 Mo], 2006

    http://www.rr0.org/science/crypto/ufologie/enquete/dossier/Teheran/index.html

    Trackbacks

    Pour faire un trackback sur ce billet : http://ovni.zeblog.com/trackback.php?e_id=360653
    Bookmark and Share :: Contacter l'admin ::Recommander ce site par mail :: Imprimer ::

    Commentaires

    Bonjour, Vous pouvez laisser ici votre commentaire sur cet article. Attention, merci de rester sérieux dans vos commentaires. Les insultes sont strictement interdites de même que l'écriture en SMS et les fautes volontaires. Vous êtes seul et unique responsable des propos tenus sur ce site. L'adresse IP de vos commentaire est enregistrée et archivée

    Related Posts with Thumbnails
    Aucun commentaire pour le moment.

    Ajouter un commentaire

    Nom ou pseudo :


    Email (facultatif) :


    Site Web (facultatif) :


    Commentaire :


     
    ovni, ufo, ufologie, paranormal, forum