Le film de Tremonton, Utah 1952 (suite)
Page d'accueil | Forum | Portail | Tchat | Rechercher | Actualité | Témoignages ovni | Vidéo ovni | Signaler un problème | Contacter le responsable

Heure et Calendrier

« Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728 

Editorial

Ce site sérieux présente avec pédagogie et pragmatisme les éléments les plus solides et vérifiables sur le phénomène Ovni et ses implications.

Devenir fan du site

 

Le forum de discussion du site (Les Mystères des Ovnis)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Liens

  • ovni et vie extraterrestre
  • RRO.org
  • Baseovni(temoignages)
  • Forum sur les ovnis
  • rimarchives.free
  • ufoinfo
  • Les Repas Ufologiques
  • Fédération Française d’Ufologie
  • ufocasebook.com
  • photovni.free
  • ovni
  • http://
  • http://
  • ZeBlog
  • Wikio

    Partenaires

    Partenaires

    Syndicalisation

    Traduction du site

    Choose your language please:

    Livre d'or et contact

    Un petit message sur le livre d'or fait toujours plaisir:

    Livre d'or du site

    Sondage

    Newsletters

    Inscription

    Recherche

    Rechercher sur le site :

    Compteurs

  • 975763 visiteurs aujourd'hui
  • 1868046 visites depuis le 01/06/06
  • 158 billets
  • Bookmark and Share

    Derniers commentaires

    Grazr

    Derniers sujets du forum

    Grazr

    Fils RSS

    Le film de Tremonton, Utah 1952 (suite)

    Recommander ce site :: Imprimer cette page:: Par ovni :: 21/10/2008 à 23:12

    Les experts de la Navy n'étaient pas aussi réservés dans leur évaluation du film. Leur rapport indiquait que les objets étaient des sphères ayant leur propre lumière et ne reflétaient pas la lumière du soleil. Ils ont également suggéré une vitesse pour les objets de 3.780 milles par heure s'ils étaient à cinq miles de distance. S'ils étaient à dix miles de distance, ils auraient voyagé à 7.560 milles par heure. Mais, s'ils étaient a seulement deux miles et demi, la vitesse aurait été de 1.890 mph, et à trois quarts d'un mille ils auraient volé à 472 miles par heure.

     

    Le cas en resta là plusieurs semaines. L'Armée de l'Air a indiqué qu'ils étaient sûrs que les objets n'étaient pas des avions ou les ballons et sacrément surs qu'ils n'étaient pas des oiseaux. La Navy, moins conservatrice, a tout dit sauf que les objets étaient des vaisseaux spatiaux interplanétaires.

     

    En janvier 1953, la C.I.A a organisé un "panel" pour passer en revue la question des OVNIS. Le Président du panel était le professeur H.P. Robertson. Toutes les données au sujet du film ont été présentées au panel par les officiers du projet Blue Book. Un des hommes du panel panneau a noté ce qu'il a pensé être une erreur dans les mesures faites par les experts de la Navy en utilisant un densitomètre et que leurs calculs étaient donc erronés. Un autre membre du Panel a voulu savoir si Newhouse avait tenu la caméra fixe pendant qu'il filmait l'objet isolé, précisant que le mouvement de la caméra expliquerait que les calculs de vitesse soient à rejeter. Un troisième membre du Panel a dit qu'il avait vu des mouettes arrivant de la met en Californie et avait pensé que les objets sur le film paraissaient très semblables. Par conséquent, le panel Robertson a conclu que les objets vus dans le film de Tremonton étaient en effet des oiseaux.

    En 1955, le Dr. R. M. L. Baker a effectué une autre étude du film, disant qu'il ne pensait pas que les objets étaient des avions ou des ballons pour des raisons décrites par l'Armée de l'Air, et qu'il ne pensait pas qu'ils étaient des paillettes de brouillage radar parce qu'ils n'ont pas scintillé. Des nids d'araignées volants n'était pas la réponse parce que les objets avaient été vus d'une voiture mobile et il n'y avait aucune évidence de traînées en soie. Il a également estimé que l'hypothèse des oiseaux était plutôt insuffisante.

    Il a également attaqué les autres critiques du panel Robertson en disant que si le caméraman avait fait une panoramique, bien que cela ne soit pas établi, alors il l'aurait fait dans le sens du vol de l'objet; et si les évaluations de vitesse sont erronées, elles sont trop basses. Cela mettait en difficulté l'idée d'oiseaux. Cela a signifié que les objets ont pu voyager plus rapidement que ce que la Navy a estimé être 3.780 miles par heure.

     

    D'autres ont regardé le film et l'ont immédiatement réfuté. L'astronome Donald H. Menzel, un des principaux déboulonneurs des OVNIS, a affirmé que la qualité de film était si pauvre que n'importe quel photographe d'amateur aurait honte de le montrer, une critique qui est inadmissible. En fait, le film est très bon. C'est la distance à laquelle se trouvent les objets qui les rend difficile à identifier; les images sont nettes et claires.

     

    Dans le milieu des années 60, le projet OVNI de l'université du Colorado, dirigé par le Dr. Edward Condon, a encore examiné le film, et passé beaucoup de temps à vérifier l'histoire du cas ainsi que qui avait dit quoi à son propos, et ils conduit une analyse de taille angulaire, de distances et de vitesse angulaire des objets. L'astronome William K. Hartmann, le photoanalyste principal de l'Université de l'Arizona sur ce cas, a offert les conclusions suivantes:

     

    "Bien que je ne puisse pas offrir une opinion ornithologique experte, il s'avère pour moi que les objets de Tremonton constituent une bande d'oiseaux blancs. Les données ne sont pas concluantes, mais je n'ai rien trouvé dans le dossier détaillé du projet Blue Book incompatible avec cette opinion. Les objets sont donc provisoirement identifiés comme étant des oiseaux, en attendant n'importe quelle démonstration par d'autres investigateurs qu'ils ne pourraient pas être des oiseaux. Il n'y a aucune preuve concluante ou probante que le cas implique un engin extraordinaire. Le 23 août 1968 après avoir fini le rapport ci-dessus, j'ai eu l'occasion de conduire par l'Utah et j'ai pris soin d'observer les oiseaux. La campagne près de Tremonton est de champs herbeux avec des arbres, des rivières, et des prés. C'est à moins de 30 miles de Tremonton que j'ai noté la plus grande concentration de l'activité des oiseaux. Un certain nombre de grands mouettes ont été vus, certaines avec des corps blancs et sombre - ont incliné les ailes (rendant les ailes indistinctes en vol) et un certaines blanc pur. Environ 10 miles au Sud de Tremonton et encore environ 20 miles au Nord de Panguitch (en Utah méridional) j'ai vu des bandes d'oiseaux blancs ou des lumières immédiatement et distinctement réminiscentes des films du témoin principal. Les oiseaux ont folâtré aux environs, le groupe entier dérivant à environ 20 ou 30 miles par heure (je n'ai noté aucun vent extérieur) et volant de 100 à 200 pieds. Les différents oiseaux (dans le deuxième cas) n'étaient pas tout à fait discernables, pourtant semblaient avoir une certaine structure. Parfois des paires de rapprochaient et parfois les individus ou les paires tournaient et s'atténuaient pendant que d'autres venaient en avant. Comme suggéré par le témoin principal ils ont semblé nécessiter un téléobjectif pour la photographie. Ils n'étaient pas bien discernables mais apparaissaient distinctement comme des objets blancs triangulaires voletant dans le ciel. (la seule preuve que mon deuxième groupe d'objets, que j'ai observés d'une distance considérable, étaient en effet des oiseaux, était que je les ai vus décoller.) Ces observations donnent des preuves fortes que les films de Tremonton montrent des oiseaux, comme présumé ci-dessus, et je considère maintenant les objets ainsi identifiés."

    William K. Hartmann
    Kevin D. Randle

    LE RESUME DU CAS DANS LA NOTE N.2 DU GEPAN:


    Une sous-division du CNES, l'équivalent Français de la NASA, est le GEPAN ("Groupe d'Etudes des Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés," maintenant rebaptisé SEPRA), l'organisme financé par le gouvernement Français pour l'étude officielle du phénomène OVNI. Dans leur "Note N.2", le GEPAN avait présenté des résumés de quelques affaires célèbres à l'étranger, incluant ce bref résumé du cas du film de Tremonton:

     

    CENTRE NATIONAL D'ETUDES SPATIALES


    Groupe d'Etudes des Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés
    Toulouse, le 2 avril 1981
    N° 097 CT/GEPAN

    NOTE D'INFORMATION N°2
    (...)


    4. 2 juillet 1952 (Tremonton, Utah - Observation de type 1)


    Le 2 juillet 1952, Delbert Newhouse et sa famille étaient en voiture sur la route State Highway 30, 12 kilomètres au nord de Tremonton, Utah, et remarquèrent 10 à 12 objets "se pressant en formation grossière" au-dessus d'eux. Monsieur Newhouse, Chief Warrant Officer de la Marine, avec 2 200 heures comme photographe, filma des objets au moyen d'une caméra portative de 16mm, équipée d'un téléobjectif. Comme il était en train de les filmer, l'un fit demi-tour et partit dans la direction opposée à celle du reste du groupe. On n'entendait aucun son et on n'observa aucune trainée.

     

    Le film fut envoyé au supérieur de Newhouse qui l'envoya de même au Projet Blue Book. Cet organisme conclut que les objets observés ne pouvaient pas être ni des avions, ni des ballons et que c'était probablement une bande d'oiseaux. Le film fut alors envoyé au Naval Photographic Interpretation Laboratory où les spécialistes l'étudièrent image par image et déclarèrent que les objets n'étaient ni des avions, ni des oiseaux, sous entendant par là que c'était des appareils extra-terrestres. A cette époque la commission Robertson était créée et le film et ses interprétations furent étudiés par le groupe. Dans leur résumé, ils citèrent 11 raisons qui infirmaient pour eux l'hypothèse d'appareils extra-terrestres et confirmaient plus probablement l'hypothèse des oiseaux. Bien que l'on ne posséda aucune information sur la réflectivité des oiseaux, ils notèrent que le mouvement, la taille et la brillance observée, suggéraient fortement cette explication, et que si des tests ultérieurs étaient menés, cette explication serait probablement confirmée. Faisant état de leur manque de ressources, ils ne recommandèrent pas des investigations ultérieures et déclarèrent que "les preuves sont à fournir par l'observateur, pas par celui qui explique l'observation."

     

    En 1956, Robert M.L. Baker examina les films pour le compte de Douglas Aircraft Corporation, et conclut que deux phénomènes se produisant au même moment pouvaient peut-être avoir générer ces objets, bien qu'aucune solution définitive ne puisse être déterminée. Le cas fut examiné encore une fois, pendant l'étude Condon, avec un investigateur présentant les arguments pour ou contre l'hypothèse des oiseaux et concluant que "ces observations sont une évidence flagrante que les films de Tremonton montrent des oiseaux... Je considère maintenant que les objets sont identifiés."

    (...) 

     

    http://ufologie.net/htm/tremontongepanf.htm#doc


    LES PREMIERES ANALYSES:

     

    Les premières analyses du film de l'Utah, classé alors Top Secret, ont été menées par l'Armée de l'Air des Etats-Unis et l'US Navy. Par la suite le film a été déclassifié et a été employé parmi d'autres dans un documentaire sur les OVNIS réalisé en 1956 par Greene-Rouse. Les analyses avaient prouvé qu'il n'y avait pas la moindre raison de penser qu'il s'agissait d'oiseau, par example, il n'y avait aucune des variation d'aspect qui devraient exister pour des oiseaux qui nécésairrement aurait battu des ailes vu les manoeuvres.

     

    Francis Ridge, responsable du site web officiel du NICAP, a publié le texte de la première analyse:

     

    Ce film n'a pas pu être reproduit dans des conditions simulées.

     

    Les objets semblent être une source lumineuse plutôt que de la lumière réfléchie.

     

    Tous les objets semblent être de la même taille et de forme circulaire.

     

    A une distance de cinq milles, avec une perpendicularité du mouvement par rapport à la ligne de vision, la vitesse moyenne est de 653,5 miles par heure. De même, à 2,5 miles, la vitesse moyenne est 326,75 miles par heure.

     

    Le mouvement du vol semble suivre un modèle elliptique ou circulaire, à l'intérieur du groupe.

     

    Tandis que les objets sont non identifiés, on a éliminé les possibilités suivantes:

     

    Ballons
    Avions
    Oiseaux

     

    La structure et les manoeuvres à l'image éliminent n'importe quel type d'avion.

     

    Les examens au microscope prouvent que les objets sont mis au point correctement et qu'ils ont de 1/6e à 1/10e de la taille de la pleine lune telle que vue à l'oeil nu.

     

    Les expériences photogrammétriques ont prouvé que les images ne peuvent aucunement être associées à quelque type d'observation d'oiseaux quelle que soit la distance. 

     

    Source: rapport de l'Air Force à Green-Rouse Productions utilisé dans le film documentaire de 1956, "U.F.O."

    http://ufologie.net/htm/tremontonanalysis01f.htm#doc


    Le Dr. Robert L. Baker, Jr., était un conseiller à la Douglas Aircraft Company, il était également l'ancien chef du centre de recherches de Lockheed Astrodynamics, officier de projet sur un certain nombre de projets secrets de l'Armée de l'Air, et à ce moment là un scientifique senior de la Computer Sciences Corporation

    Robert L. Baker a écrit et a présenté le texte suivant aux auditions devant le Comité de la Chambre de la Science et de l'Astronautique, le 29 Juillet 1968, page 127:

     

    Mon contact initial avec l'observation de phénomènes - OPA - a débuté en 1954 quand j'étais un conseiller chez l'avionneur Douglas à Santa Monica, Californie, servant d'assistant spécial au Dr. W. B. Kiemperer, directeur du personnel de la recherche chez Douglas. Les données se composaient de deux courts films: l'un tourné dans le Montana - et nous le désignions comme "le film du Montana" et celui tourné dans l'Utah - que nous appelion "le film de l'Utah. Ces films nous ont été fournis par le Centre Technique du renseignement aérien - l'ATIC, - maintenant appelé la Division des Technologie Etrangères - (Foreign Technology Division - à la base aérienne de Wright-Patterson; les copies en 35 millimètres ont été fournies par Green-Rouse Productions des studios de Samuel Goldwyn.

     

    Les deux films avaient été pris par des gens apparemment fiable et impartiaux en utilisant des caméras de cinéma amateur et, dans chaque cas, il y avait un témoignage impliquant des témoins crédibles. Les films montraient le mouvement de points blancs plutôt brouillés, mais le film du Montana était remarquable du fait le premier plan était visible sur la plupart des images.

     

    Les analyses préliminaires ont exclu la plupart des phénomènes normaux. Une étude plus détaillée a indiqué que le seul candidat normal restant pour le phénomène du film de l'Utah était des oiseaux en vol, et pour le film du Montana c'était des réflexions de fuselage d'avion du soleil. Après environ 18 mois d'études plutôt détaillées, quoique non continues, en utilisant divers équipements de mesures de films de chez Douglas et à l'UCLA, aussi bien que l'analyse d'une expérience photogrammétrique, il s'est avéré que ni l'une ni l'autre de ces dernières hypothèses conventionnelles n'expliquaient les phénomènes filmés, et un rapport a été publié par moi-même (Baker, 1956) et transmit au brigadier général Harold E. Watson, commandant, de l'ATIC. Puisque la description des circonstances des tournages et les analyses des données fournies sur les films est plutôt longue, et ont été depuis éditée dans le domaine public, il ne semble pas raisonnable de répéter les analyses ici.

     

    Au jour d'aujourd'hui mes analyses de films cinématographique de données anormales sont plutôt peu fructueuses. Bien que je sois convaincu que plusieurs des films ont en effet démontré la présence de phénomènes anormaux, ils ont tous la caractéristique de gouttes de lumière plutôt mal définies, et on ne peut en fait gagner que peu de connaissances quand au vrai caractère des phénomènes. Par exemple, la distance, la vitesse, et l'accélération linéaires ne peuvent pas être déterminées avec précision, ni non plus les masses et les distances. Comme je vais le discuter dans un moment, cette situation n'a rien d'étonnant, puisque, sans système qui soit particulièrement conçu dans le but spécifique d'obtenir des informations concernant ces phénomènes d'observation anormales, ou sans système global de surveillance mise en ouvre pour ne pas négliger de telles données, la chance d'obtenir des données brutes de haute qualité est tout à fait réduite.

    http://ufologie.net/htm/tremontonanalysis02f.htm#doc
     


    THE ROBERTSON PANEL REPORT:


    As a measure of the panel's investigative technique, Delbert Newhouser's Tremonton, New Jersey, film was dismissed as a flock of geese. This overlooks Newhouse's testimony that initially, before he began filming, the objects were close enough to be distinguished as silvery discs.

     

    This 1953 report summarizes the meetings, conclusions and recommendations of a CIA-organized panel officially known as the "Scientific Advisory Panel on Unidentified Flying Objects". The once-secret report probes the potential national security threats of UFOs, and offers some startling suggestions for how to "debunk" sightings and monitor possibly "subversive" groups composed of private citizens who investigated UFOs. Here is the extract of the report in relation to the Tremonton filimg:

     

    (...)

     

    Par exemple, des histoires de cas impliquant des radars ou des observations simultanées radar et visuelles ont été choisies par le Dr. Alvarez tandis que les rapports de phénomènes d'aérolithes nocturnes verts lumineux, et les suggestions de programmes de recherche ont été conduits par le Dr. Page. Après ces remarques, les films cinématographiques des observations de Tremonton, dans l'Utah (2 Juillet 1952) et de Great Falls, dans le Montana (15 Août 1950) ont été montrés. La séance a été levée à 12:00.

     

    (...)

     

    Parmi les histoires de cas d'observations significatifs discutées en détail se trouvaient les cas suivants:


     Bellefontaine, Ohio (1er Août 1952); Tremonton, Utah (2 Juillet 1952);
     Great Falls, Montana (15 Août 1950);
     Yaak, Montana (1er Septembre 1952);
     Secteur de Washington, D.C. (19 Juillet 1952); et
     Haneda A.F.B., Japon (5 Août 1952);
     Port Huron, Michigan (29 Juillet 1952); et
     Presque Isle, Maine (10 Octobre 1952).


    (...)

     

    OBSERVATION DE TREMONTON, UTAH

     

    Ce cas a été considéré comme significatif en raison de l'excellente preuve justificative sous forme de films cinématographiques Kodachrome (environ 1600 images). Le panel a étudié ces films, les antécédents, l'interprétation de l'ATIC's, et a reçu un briefing par des représentants du laboratoire d'interprétation de photo de l'US Navy sur leur analyse du film. Cette équipe avait dépensé (à la demande de l'Armée de l'Air) approximativement

     

    1000 heures-homme de temps professionnel et de semi-professionnel dans la préparation de graphique des différentes images du film, montrant le mouvement apparent et relatif des objets et la variation dans leur intensité lumineuse. C'était l'opinion des représentants de P.I.L. que les objets aperçus n'étaient pas des oiseaux, des ballons ou avion, n'étaient "pas des réflexions parce qu'il n'y avait aucun clignotement alors qu'ils ont voyagé sur 60 degrés d'arc" et étaient, donc, "lumineux en eux mêmes." Des graphique du mouvement et de la variation de l'intensité lumineuse des objets ont été montrées. Alors que les membres du Panel étaient impressionnés par l'enthousiasme, l'intelligence et l'ampleur évidents de l'effort de l'équipe de P.I.L., ils ne purent pas accepter les conclusions tirées. Certaines raisons de ceci sont comme suit:

     

    a. Un objet semi-sphérique peut aisément produire une réflexion de lumière du soleil sans "clignoter" par 60 degré d'arc de trajet.

     

    b. Bien qu'aucune donnée n'ait été disponible sur l' "albedo" d'oiseaux ou de ballons de polyéthylène dans la lumière du soleil, les mouvements, les tailles et les luminosités apparentes des objets ont été considérés comme fortement suggestives d'oiseaux, en particulier après que le panel ait regardé un film court montrant la réflectivité élevée des mouettes dans la lumière du soleil.

     

    c. La description par le P.I.L. des objets aperçus en tant que circulaires, de couleurs "bleuâtre-blanc" serait prévue dans les cas de réflexions spéculaires de la lumière du soleil des surfaces convexes où le brillant de la réflexion obscurcirait d'autres parties de l'objet.

    d. On a pensé que des objets dans le grand cas de Great falls sont probablement des avion, et les lumières brillantes, de telles réflexions.

     

    e. Il n'y avait aucune raison valide pour que la tenter de relier les objets dans l'observation de Tremonton à ceux observés dans le cas de Great Falls. Ceci a pu avoir été dû à une mauvaise compréhension dans leur directive. On suspecte fortement les objets dans l'observation de great Falls d'être des réflexions d'avions dont on sait qu'ils étaient dans le secteur.

     

    f. Le changement d'intensité des lumières de Tremonton était trop grand pour l'acceptation de l'hypothèse du P.I.L. que l'intensité apparente de mouvement et de changer des lumières ont indiqué une vitesse extrêmement grande sur de petits trajets orbitaux.

    g. Manque apparent de conseils des investigateurs par ceux au courant des rapports et des explications des OVNIS.

     

    h. Analyse de l'intensité de la lumière des objets faits à partir de doubles plutôt que du film original. On a noté que le film original a un fond beaucoup plus clair (affectant l'éclat relatif de l'objet) et les objets y semblent beaucoup moins lumineux.

     

    i. La méthode d'obtention des données d'intensité de la lumière a semblé invalide en raison de l'inaptitude de l'équipement et de prétentions incertaines dans la constitution des valeurs moyennes des données lues.

     

    j. Aucune donnée n'avait été obtenue sur la sensibilité du film Kodachrome à la lumière de diverses intensités en utilisant le même type d'appareil photo aux mêmes ouvertures d'objectif.

     

    k. Les fréquences de "tremblement" des mains (disponibles sur la partie précédente du film de Tremonton) n'ont pas été enlevées des graphiques traçant la trajectoire des objets, à l'extrémité du film.

     

    Le panel croit avec force que les données disponibles sur cette observation sont suffisantes pour l'identification sans équivoque si d'autres données sont obtenues en photographiant des ballons "oreillers" de polyéthylène libérés près de l'emplacement dans des conditions atmosphériques semblables, en vérifiant les caractéristiques de vol d'oiseau et de réflexion avec des ornithologues compétents et calculant les forces apparentes d'accélérations agissant sur des objets lors de leur trajets. On a conclu que les résultats de tels essais mèneraient probablement a des explications de valeur crédible, ou a un programme de formation éducatif.

     

    Cependant, le panel a noté que le coût de l'effort technique et de main d'oeuvre exigé pour conduire a expliquer chacun des milliers de rapports, ou plus, reçus tous les ans par les canaux (1.900 en 1952) ne pouvait pas être justifié. On a estimé qu'il y aura toujours des observations, pour lesquels les données complètes manquent, qui peuvent seulement être expliqué par un effort disproportionné et dans un long délai, le cas échéant. Le long retard à expliquer une observation tend à éliminer n'importe quelle valeur de renseignement. Le programme de formation éducatif ou devrait avoir comme but important l'élimination du sentiment populaire que chaque observation, quelle que soit la pauvreté des données, devrait être expliquée en détail.

     

    L'attention doit être attirée sur le fait que pour les scientifiques, l'acceptation de phénomènes nouveaux, implique une documentation convaincante et complète. En d'autres termes, le fardeau de la preuve est à la charge de l'observateur, non par à celle de celui qui donne une explication.

     

    DANGERS POTENTIELS EN RAPPORT

     

    Les membres du Panel étaient en accord avec l'opinion de l'O/SI que, bien que l'évidence de menace directe de ces observations ait complètement manqué, des dangers relatifs pourraient jaillir, résultant de:

     

    a. Identification erronée d'engins ennemis réels par le personnel de la défense.

     

    b. Surcharge des canaux de communications d'urgence par de "fausses" informations (analogie du "rapport signal sur bruit" de Berkner).

     

    c. La sensibilité du public pour l'hystérie de masse et une plus grande vulnérabilité à la guerre psychologique ennemie possible.

     

    Bien que cela ne concerne pas la C.I.A, les deux premiers de ces problèmes peuvent sérieusement affecter le système de renseignement et de de défense aérienne, et devrait être étudié par des experts, probablement du CDA. Si les OVNIS sont discrédités en réponse à la "panique des soucoupes volantes", ou si les canaux de communications sont saturés avec des rapports faux et mal documentés, nos possibilités de détecter une activité hostile seront réduites.

     

    Le Dr. Page a noté qu'un ciblage ou un filtrage plus compétent ou plus proche de la source des observations rapportées est exigé, et que ceci peut mieux être accompli au mieux par un programme éducatif.

     http://ufologie.net/htm/tremontonrobertsonf.htm#doc


    INFORMATIONS ADDITIONELLES, ANALYSES ET COMMENTAIRES A PROPOS DU DR. THORNTON PAGE:


    Tandis que MUFON faisait des recherches pour "Le Document de Confirmation," en Octobre 1998, ils ont découvert qu'il y avait seulement un scientifique survivant du panel scientifique sur les objets volants non identifiés généralement connu sous le nom de "panel Robertson" qui était encore en vie.

     

    Cette personne était le Dr. Thornton Page. Ils ont pu échanger des courriers avec le Dr. Page, et ces courriers ainsi que d'autre matériels fournis par le Dr. Page, nous donne un aperçu unique du Panel Robertson et des circonstances environnantes, et des vues et des actes du Dr. Pages concernant le sujet des OVNIS.

    Ce furent certain des derniers mots du Dr. Page sur ce sujet, puisqu'il est hélas décédé depuis.

    Correspondance avec le Dr. Thornton Page du Robertson Panel:


    Le MUFON a envoyé une lettre au Dr. Page demandant qu'il prépare ses mémoires du Panel Robertson pour eux. Il a répondu tout à fait rapidement et le MUFON fut tout à fait heureux de recevoir une réponse incluant des informations qui n'étaient pas connues précédemment. Le Dr. Page a inclus son examen du rapport de Condon sous forme de réimpression du Journal Américain de Physique, [vol. 37, numéro 10, 1071-1072, Octobre 1969]. Dans l'espoir d'obtenir davantage d'information par une correspondance continue, le MUFON a continué à poser des questions.

     

    Leur deuxième lettre au Dr. Page contenait des questions plus spécifiques et a inclus quelques documents déclassifiés par la C.I.A concernant le Dr. Robertson et le Panel, qu'ils avaient obtenu grâce à la loi sur la liberté de l'information. Le Dr. Page a répondu plus complètement à cette deuxième lettre, fournissant des réponses à quelques questions dans complètement ou partiellement, mais en évitant certaines autres questions. Il a également fourni quelques pages (trois documents) de notes pour des présentations qu'il avait faites au sujet du panel Robertson. Ces notes contiennent quelques miettes d'information intéressantes; les plus importantes étant discutées ci-dessous. Le texte de la correspondance et les documents relatifs sont également fournis; les références à ce matériel sont au dessous.

     

    Voici ce matériel de grand intérêt, obtenu grâce au travail des membres du MUFON:

     

    Afin de comprendre la signification du Panel Robertson, sa place dans l'histoire des OVNIS, et donc d'apprécier entièrement l'information actuelle ci-dessous, il est utile d'avoir déjà lu les informations qui sont disponibles. Une liste de matériel suggéré pour des lectures approfondies est également fournie.

     

    Les morceaux d'information que nous considérons les plus importants sont discutés ci-dessous. Les lecteurs devraient noter que cette discussion est basée sur l'information qui provient des lettres du Dr. Page ou de tout autre matériel qu'il a fourni. Des références aux documents source sont données.

     

    Peut-être dire que la déclaration la plus révélatrice dans ce matériel provient de la réponse du Dr. Page à notre première lettre. En décrivant ce qu'était la mission confiée au Panel, le Dr. Page déclare ceci:

     

    "H.P. Robertson nous a dit lors de la première session privée (aucun oustider présent) que notre travail devait réduire l'inquiétude du public, et prouver que les rapports des OVNIS pourraient être expliqués par le raisonnement conventionnel." [1]


    Cette instruction a été donnée aux membres du Panel avant que quelque preuve que ce soit ait été présentée. Ceci semblerait en être la preuve absolue puisque ce sont les propres mots du Dr. Page, le but du Panel n'était pas d'étudier ou d'évaluer. Dr. Page met en contraste ce but caché avec les présentations données au Panel:

    "Nous avons reçu un briefing par des "experts" (plusieurs agents de la C.I.A pas trop experts en astronomie, système optique, ou radar). Leur but a paru être de nous convaincre que les OVNIS sont réels et peuvent être un risque pour les États-Unis." [1]


    Le Dr. Page déclarer que Dr. Robertson a lu ... les "Termes de Référence pour le Panel - un rapport sérieux au pour le gouvernement des USA au sujet de la menace possible des OVNIS." [3]. Ceci ne semble simplement pas s'accorder avec ce dont le Dr. Page indique que cela aurait été le vrai but du Panel. Cependant, le rapport du Panel est, sur la surface, un rapport sérieux. Mais créé dans quel but? La question de l'opinion pré-determinée dans la création du rapport demeure. Les demandes FOIA du document "Termes de référence" n'ont produit que des réponses du type "aucune trace."

     

    En lisant le rapport Durant des démarches du Panel, on est frappé par la façon dont les membres du Panel ont écarté les preuves présentées, article par article, apparemment sans difficulté, sans considération sérieuse, recherche ou mise à l'épreuve réelle des preuves. Ce qui précède peut expliquer cela. Par exemple, le Dr. Page écrit: "Le Panel a expliqué les OVNIS détectés par radar comme étant des interférences radio... " [3] Il n'indique pas que des investigations ou des essais ont prouvé que l'interférence était une cause des OVNIS détecté par radar.

     

    L'existence même du Panel Robertson était secrète, et des informations sur le Panel ont été publiées sporadiquement au cours des années. Dans la mesure où nous le savons, toute la documentation publiée jusqu'ici avait été maruqée SECRETE. Le Dr Page déclare:

     

    "Je me rappelle maintenant vaguement que Robertson a fait une remarque de nous dire d'abord... que les réunions étaient TOP SECRET... J'ai également obtenu $50 payés par la C.I.A (ce paiement était également TOP SECRET, et les chèques du gouvernement US n'indiquaient pas la CIA comme source.)" [2]


    C'est la première mention que nous entendons comme quoi le Panel aurait été classifié au-dessus de SECRET. Si le Dr. Page à raison à ce sujet, alors il est certain que nous n'ayons pas encore tout vu du Panel Robertson. Il est possible que le Dr. Page ne se rappelle pas ceci correctement, comme il le dit: "ma mémoire n'est pas trop bonne, à l'âge de 79 ans." [2]

     

    Quant à "réduire l'inquiétude du public," puisque le Panel lui-même était secret il ne pouvait pas affecter le public directement, mais seulement par ses recommandations et les actions qui en ont résulté. Le Dr. Page se réfère brièvement aux recommandations pour action faites par le Panel:

     

    "Nous avons fait des recommandations détaillées pour l'organisation de l'U.S. Air Force afin d'instruire le public et de nier les OVNIS." [4]


    "avons pressé l'U.S. Air Force à chercher de la publicité pour le "debunking" des OVNIS." [3]


    "Besoin de mieux éduquer le public." [3]


    "Nous... avons appelé des observatoires Américains où un peu d'effort supplémentaire pourrait rapporter des photos des OVNIS... mais ceci ne devait pas être ébruité publiquement pour ne pas relancer l'intérêt du publique pour les OVNIS."


    Les aspects d'éducation et de "debunking" public dans les recommandations de Panel ont été controversés depuis qu'ils ont été révélés au public. Certains pensent ceci prouve la participation du gouvernement dans toute les dissimulations et campagnes de désinformation tandis que d'autres l'écartent entièrement. C'est virtuellement une certitude, prouvée par d'autres documents publiés en grande partie en raison de la loi sur la liberté de l'information, et les témoignages de nombreuses personnes, que le gouvernement fait de la dissimulation par rapport aux OVNIS et de la désinformation sur leur existence. Le rôle exact que les recommandations du Panel ont joué dans cet aspect des OVNIS est incertain, mais nous croyons que le Panel Robertson a joué un rôle important dans la mise en place de la politique du secret sur les OVNIS, qui continue à ce jour.

     

    Dr. Page se crédite également d'avoir "résolu" un cas OVNI important; le film de Tremonton en Utah. Ce film montre des objets multiples, points virtuels de lumière manoeuvrant dans un ciel sans nuages, et a été tourné par un photographe de la Navy digne de confiance. Il y a une polémique considérable autour de ce film, y compris sur le fait que des portions du film ont été intentionnellement "perdues" (confisquées). Le photographe a rapporté que les objets étaient de grands engins structurés et circulaires, pas des points de lumière ou des oiseaux. Le personnel (à ce moment) du laboratoire d'interprétation photographique de la Navy (PIL), entre d'autres, a entrepris des études approfondies de ce film et a conclu que ce n'était pas un film d'objets connus tels que des ballons ou des oiseaux. Le Panel Robertson a réfuté ceci en remettant en cause les procédures employées par les techniciens du PIL. Page dit les choses suivantes sur ce cas:

     

    "J'ai interrogé plusieurs briefers au sujet de la distance estimée aux objets observés - et expliqué un film d'OVNIS comme étant des oiseaux (mouettes) proches plutôt que des engins volants éloignés." [1]
    "Je prends également crédit pour la "résolution" du cas de Tremonton, Utah, où les films pris par un officier de la Navy ont montré des soucoupes volantes filant à des vitesses supersoniques. Nous avons demandé qu'une caméra semblable soit emmenée au même site. Ceci a été fait, des objets semblables ont été de nouveau photographiés, mais les jumelles ont montré que c'étaient des mouettes à moins d'un mille plutôt que des soucoupes à dix milles de distance." [5]


    "On nous a montré ... des films de l'incident de Tremonton, Utah, après quoi j'ai proposé que quelqu'un visite cet emplacement avec des jumelles. Ceci a eu lieu plus tard, et les OVNIS de Tremonton se sont avérés être des mouettes." [3]


    "On nous a montré des films d'OVNIS de Tremonton, Utah par un non-commissioné de la Navy digne de confiance (plus tôt j'ai suggéré une reconstitution, avec des jumelles - > des mouettes tout près, pas des appareils à 10 milles.)" [4]


    "Nous sommes entrés dans de nombreux détails pour expliquer le cas de Tremonton comme des mouettes et avons convenu qu'un tel effort ne pouvait pas être consacré à chaque OVNI rapporté." [4]


    Page parle d'un test montrant que les objets montrés dans le film de Tremonton sont des mouettes. Ceci ne règle pas le rapport du photographe de la Navy "digne de confiance" de marine, ni ne dit quand cette expérience a été entreprise. Il semble peu probable qu'elle ait été accomplie pendant les quelques jours des réunions du Panel, et sinon, puis les résultats n'auraient pas été disponibles au Panel pour guider ses conclusions au sujet du film de Tremonton.  


    Note de l'auteur de ce site:

     

    J'interromps ici le texte du MUFON pour vous indiquer ce qu'il en est en fait.

     

    Le Dr. Page, ici, ment tout simplement (ou s'imagine des choses), et voici pourquoi:

     

    Le film de Tremonton était Top Secret et comme Ruppelt l'indique, les membres du Panel ne l'ont vu pour la première fois que le "Vendredi matin" lors des séances du Panel. Ils l'ont revu une dizaine de fois, ainsi que le film "Mariana" du Montana, puis ont posé des questions, et alors l'astronome du Panel a mis en cause dans cette même séance le travail d'analyse de la Navy. C'est alors que "le physicien" qui est le Dr. Page a encore demandé à voir le film, plusieurs fois, et a ensuite suggéré que les objets vus seraient des mouettes. Page a expliqué aux autres membres du Panel qu'il pensait cela parce qu'il habit dans la baie de San Francisco et y voit souvent des mouettes et a estimé que cela était semblable à ce qui était vu dans le film.

     

    Tout cela s'est fait dans l'espace d'une même journée, comme le MUFON le suggère timidement, il est totalement exclu que le Dr. Page ait pu en même temps organiser le déplacement sur le site de quelque caméraman, qui aurait filmé des mouettes, aurait vu à la jumelle que ce sont des mouettes et non des OVNIS, aurait fait développer son film, l'aurait fait parvenir le jour même au Panel de l'Utah à Washington.

    La nature du mensonge est grave en ce sens qu'il a ensuite été prétendu par Page et les autres membres du Panel que de "tels efforts de vérification ne pourraient pas être consentis à chaque fois que l'on rapporte des OVNIS." Il n'y a eu strictement aucun tels efforts. La théorie des mouettes a été émise après les nombreuses projection du film, sans aucun test "sur site", sans aucun interrogatoire du témoin. Les soi-disant "efforts considérables" se résument ici à rien du tout. L'idée qu'un film de test aurait été fait et qu'alors on a compris qu'il s'agissait de mouette est fausse; la théorie des mouettes est venu spontanément au Dr. Page, basée sur ses impressions personnelles sur le vol des mouettes - bien qu'étrangement il a fallu au moins une douzaine de projection du film pour que cette idée lui vienne à l'esprit.

     

    De nombreux chercheurs ont conclu que les membres du Panel Robertson ont été choisis en raison de leur préjugé anti-OVNI. Nous voyons que les membres du Panel étaient tous des scientifiques qui travaillent, ou travaillaient sur des programmes secrets du gouvernement, certains dans les armements et d'autres projets militaires. En bref c'étaient des hommes sur qui on pouvait compter au moment de faire un travail pour le gouvernement, comme le gouvernement le voulait. Il est certain que les actions des membres pendant le Panel indiquent une position anti-OVNI.

     

    Ensuite:

     

    "Plus tard en 1969, j'en suis venu à la conclusion que le "phénomène des OVNIS" était digne d'étude, et j'ai organisé, avec Carl Sagan, le colloque de l'AAAS à Boston, dont des démarches ont été éditées sous le titre "OVNIS, une discussion scientifique " (Cornell Univ. Serrer, 1972), une réponse à "étude scientifique des OVNIS" du défunt E.U. (Bantam Books, 1969)" [5]


    "En 1968 j'ai proposé un colloque dw l'AAAS sur UFOs qui a été contesté vivement par plusieurs scientifiques mais soutenu par Walter Orr Roberts, alors président de l'AAAS, (association américaine pour l'avancement de la Science). Carl Sagan, un ami à moi de Cornell, s'est embarqué pour aider à organiser le colloque, a sélectionné la plupart des orateurs, et obtenu que les démarches soient éditées par Cornell University Press en 1972... " [3]
    Une note pleine d'humour au sujet du colloque d'AAAS est: "Menzel (anti-OVNI) insistait sur le fait que son papier soit plus long que celui de McDonald (pro-OVNI)."

     

    Ce qui au juste a changé l'opinion de Page pendant un certain temps au sujet de la valeur de l'étude des OVNIS si en effet il avait changé d'opinion, est peu clair, mais il peut y avoir deux indices dans le matériel. Un indice peut être le fait que Page a désapprouvé étude de Condon comme le montre sa publication dans la revue American Journal of Physics. Il dit que "OVNIS, une discussion scientifique" était une réponse au rapport Condon, mais dit également que le colloque d'AAAS a été retardé jusqu'à ce que le rapport de Condon ait été fini pour des raisons politiques. Un autre indice peut se trouver dans le rapport de Page disant que "... un autre Panel a été assemblé en 1966? - quand les OVNIS ont été particulièrement présents." [4] Page note que "... les rapports d'OVNIS ont continué... " [3] peut-être que certains des cas les plus embarrassants sont parvenus à son attention.

     

    Le Dr. Page a apparemment de nouveau changé de position puisqu'il finit une lettre par: "mes sentiments récents au sujet des OVNIS sont qu'ils indiquent une paranoïa publique pour laquelle j'ai perdu tout intérêt, excepté le projet SETI (recherche d'intelligence extraterrestre) recommandé par Phil Morrison, et même là je suis confronté à la question de Fermi: "où sont ils?" [1]

     

    Il y a plus d'articles d'intérêt dans le matériel fourni par le Dr. Page, mais nous vous laisserons les lire pour vous-même.

     

    REFERENCES:

    [1] Réponse à la première lettre
    [2] Réponse à la deuxième lettre
    [3] Note "Inn of the Ozarks"
    [4] Note "SSE Sheraton Court Hotel"
    [5] Notes "Abstract for SSE"
    DOCUMENTS INCLUS:

    Correspondence entre le Dr. Page et le CUFON [inclus 1 & 2 ci dessus]
    Article de l'American Journal of Physics - revue du rapport Condon (Le Dr. Page l'a ajouté à sa première réponse)
    Trois pièces de notes du Dr. Page inclues dans sa seconde réponse [comprend 3, 4, & 5 ci-dessus]
    Article de l'Encyclopedia Britannica "UFOs" par le Dr. Page
    Textes choisi du cours de science 101 "les soucoupes volantes" du Dr. Thornton Page - Printemps, 1968 - Livret d'exemples Numéro 1 de 2
    Textes choisi du cours de science 101 "les soucoupes volantes" du Dr. Thornton Page - Automne, 1968 - Livret d'exemples Numéro 2 de 2 


    LE FILM DE TREMONTON DANS LE RAPPORT CONDON:


    Voici le texte intégral de "Case 49: Tremonton, Utah - Movie Film" tel que présent dans le rapport Condon. J'ai interrompu le texte par mes commentaires. (en couleur ..........)

     

    Case 49
    Tremonton, Utah
    2 Juillet 1952 (Wednesday)
    Enquêteur: Hartmann

     

    ABSTRACT:


    Témoin I accompagné de son épouse (Témoin II) et leur deux enfants a vu et a filmé "une formation approximative " des sources apparentes ponctuelles "voletant dans le ciel." Les observations et le film visuels ne sont pas expliqués d'une manière satisfaisante en termes d'avion, paillettes de radar, ou insectes, ou ballons bien que les films seuls soient conformes à des oiseaux. Les observations des oiseaux près de Tremonton indiquent que les objets sont des oiseaux, et on ne peut pas dire que le cas établit une preuve d'engin volants extraordinaire. 
     

    L'abstract ignore totalement le point essentiel: Newhouse a commencé à filmer quand les objets étaient déjà éloignés. Au début de l'observation, il a vu l'objet à une distance beaucoup plus petite qui lui a permis de les voir et de les décrire comme étant en forme de disque, insistant sur le fait que s'il avait pu les filmer à ce moment là déjà, il n'y aurait plus aucun doute qu'ils étaient des objets volants extraordinaires et pas des oiseaux en vol. Malheureusement Hartmann ne s'est pas soucié de parler au témoin ou de donner à ce point l'importance qu'il mérite.

     

    BACKGROUND:


    Heure: A peu près 11:10 MST ("MST" apparaît dans les premiers documents de l'Air Force, ref 4).

    Lieu: Sept miles au Nord de Tremonton, Nord de l'Utah (41°50'N; 112°10'W)

    Caméra: Bell and Howell Automaster de 16mm; chargement par magazin; téléobjectif de 3 pouce f.l. monté sur tourelle; f/8 and f/16; film de jour Kodachrome; tenue à la main; 16 images par seconde.

    Direction de l'observation: d'abord vu à l'Est, partis hors de vue à l'Ouest.

     

    Météo: Ciel bleu profond sans nuage. Soleil à l'élévation de 64.5°, azimut 131° (Observatoire Naval - ref 4).

    Des données météo de Corinne, Utah, à environ 18 miles au sud du site, ont été obtenues par Baker (1): La température maximale: 84°F. La température minimale: 47°F. Aucune précipitation. Une zone de haute pression du Nord-Ouest Pacifique répartie dans le Nord de l'Utah pendant la journée. "La pression à Tremonton aurait une tendance de montée, la visibilité était bonne, et les vents relativement légers. "

     

    Le Témoin I, avec son épouse et deux enfants (âgés de 12 et 14 ans) étaient en route de Washington DC à Portland, Oregon, conduisant vers le Nord sur la route d'état 30 à sept miles au Nord de Tremonton (l,4a; les références 2 et 3 énoncent inexactement que le témoin était en transit vers Oakland, Californie.) L'épouse du témoin a attiré son attention sur un groupe "d'objets brillants lumineux dans le ciel au loin vers l'horizon à l'Est" (1).

     

    OBSERVATION, INFORMATIONS GENERALES:


    Approximativement cinq semaines après les événements, le témoin a envoyé le compte rendu suivant au Projet Blue Book (11 Août; NT4-28/8310/177283; référence 4a):

     

    Conduisant de Washington, DC, à Portland, Oregon, le matin du 2 Juillet mon épouse a remarqué un groupe d'objets dans le ciel qu'elle ne pouvait pas identifier. Elle m'a demandée d'arrêter la voiture et de regarder. Il y avait un groupe d'environ dix ou douze objets qui n'avaient aucune relation avec quoi que ce soit que j'aie vu auparavant - volant aux alentours en une formation approximative et se déplaçant dans la direction de l'Ouest. J'ai ouvert le compartiment de bagage de la voiture et j'ai sorti ma caméra d'une valise. La chargeant à la hâte, j'ai exposé approximativement trente pieds de film. Il n'y avait aucun point de référence dans le ciel et il m'était impossible que je fasse n'importe quelle évaluation de la vitesse, de la taille, de l'altitude ou de la distance. Vers la fin, un des objets a inversé son cours et s'est éloigné du groupe principal. Je tenais toujours la caméra et ai permis à cet objet de traverser le champ visuel, le filmant encore et répétant cela pour trois ou quatre tels passages. A la fin de ce temps tous les objets avaient disparu. J'ai dépensé le reste du film plus tard dans l'après-midi sur une montagne quelque part en Idaho (voir plaque 31).

     

    Cette lettre sert de document descriptif principal dans le dossier de l'Armée de l'Air (4). Selon une chronologie par le Colonel W.A. Adams, Chef, adjoint du Directeur des Estimations de la Topical Division, direction du renseignement, dans une lettre datée 8 septembre, 1952, (4) le prochain contact avec le témoin était l'interview d'un officier du renseignement le 10 septembre 1952.

     

    Dans cette deuxième déposition, telle qu'enregistrée par l'officier du renseignement de l'Armée de l'Air, le témoin établit les faits suivants: "aucun bruit entendu pendant l'observation. Aucunes traînées ou fumées d'échappement observés. Aucun avion, oiseaux, ballons, ou autres objets identifiables vus en l'air juste avant, pendant, ou juste après l'observation. L'objet unique qui s'est détaché du groupe s'est dirigé dans la direction opposée de son cours original et a été perdu de vue tout en voyageant toujours dans cette direction.
     

    Nous avons ici un reste des indications du témoin: "aucun avion, oiseaux, ballons..." signifie que pour le témoin, les objets n'étaient naturellement pas du tout des oiseaux.

     

    Le témoin a employé une "caméra [sans trépied] dirigée vers l'altitude estimée de 70° et un arc [ filtré ] approximativement directement de l'Est vers l'Ouest, puis directement de l'Ouest à approximativement 60° du nord en photographiant l'objet isolé...

     

    "Le soleil était approximativement au dessus de nos têtes. Les objets étaient approximativement à 70° au-dessus du sol sur un cours à plusieurs miles de l'observateur... Lumière du soleil brillante, ciel dégagé, approximativement 80°F, légère brise de approximativement 3 à 5 miles par heure de l'Est au Nord-Est.

    L'opinion [du témoin]: lumière des objets provoqués par une réflexion. Les objets ont semblé approximativement aussi longs qu'ils étaient larges et minces [sic]. [Tous] ont semblé avoir le même type de mouvement excepté un objet qui a inversé son cours. Disparus de la vue en se déplaçant hors de portée de vue... Observateur faisant face au Nord [pendant la durée de l'observation]."
     


    "Aussi longs qu'ils étaient larges et minces [sic]" est une description d'objet en forme de disque. Il n'y a aucune raison d'ajouter "[sic]" ici.

     

    Le témoin principal avait été dans la Navy avec 19 ans de service en tant qu'officier de garantie et a eu plus de 1.000 heures sur des missions de photographie aériennes (4b). Baker énonce que le témoin a eu 2.200 heures notées en tant que photographe en chef. Le témoin a reçu un diplôme de l'école photographique navale en 1935 (4b). Il a "fait une quantité considérable de photographie du sol" et "on pense qu'il pourrait être classé comme photographe expert" (4b). Intrigué par son expérience, le témoin a plus tard accepté une "nomination en tant que conseiller spécial du NICAP," agissant à titre privé (4, cité de "The UFO Investigator" du NICAP).
     


    Nous avons là en fait un témoin irréprochable, et une suggestion de mise en cause du témoin qui serait donc un "fanatique des OVNIS" propre à plaire au sceptique. En réalité, c'est effectivement bien après l'affaire que Newhouse à eu des contacts avec le NICAP, pour deux raisons bien simple: premièrement, sa propre expérience l'a convaincu de la réalité des OVNIS, et deuxièmement, son nom étant devenu connu suite à son film dans les milieux de la Navy, ses collègues lui parlaient à titre privé de leurs propres expériences, sachant qu'il ne se moquerait pas d'eux, ce qui évidemment interressait le NICAP et a motivé la prise de contact avec Newhouse de la part du NICAP - on non l'inverse.

    La suite ici

    Trackbacks

    Pour faire un trackback sur ce billet : http://ovni.zeblog.com/trackback.php?e_id=360625
    Bookmark and Share :: Contacter l'admin ::Recommander ce site par mail :: Imprimer ::

    Commentaires

    Bonjour, Vous pouvez laisser ici votre commentaire sur cet article. Attention, merci de rester sérieux dans vos commentaires. Les insultes sont strictement interdites de même que l'écriture en SMS et les fautes volontaires. Vous êtes seul et unique responsable des propos tenus sur ce site. L'adresse IP de vos commentaire est enregistrée et archivée

    Related Posts with Thumbnails
    Aucun commentaire pour le moment.

    Ajouter un commentaire

    Nom ou pseudo :


    Email (facultatif) :


    Site Web (facultatif) :


    Commentaire :


     
    ovni, ufo, ufologie, paranormal, forum