complot LA NASA SUITE
Page d'accueil | Forum | Portail | Tchat | Rechercher | Actualité | Témoignages ovni | Vidéo ovni | Signaler un problème | Contacter le responsable

Heure et Calendrier

« Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728 

Editorial

Ce site sérieux présente avec pédagogie et pragmatisme les éléments les plus solides et vérifiables sur le phénomène Ovni et ses implications.

Devenir fan du site

 

Le forum de discussion du site (Les Mystères des Ovnis)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Liens

  • ovni et vie extraterrestre
  • RRO.org
  • Baseovni(temoignages)
  • Forum sur les ovnis
  • rimarchives.free
  • ufoinfo
  • Les Repas Ufologiques
  • Fédération Française d’Ufologie
  • ufocasebook.com
  • photovni.free
  • ovni
  • http://
  • http://
  • ZeBlog
  • Wikio

    Partenaires

    Partenaires

    Syndicalisation

    Traduction du site

    Choose your language please:

    Livre d'or et contact

    Un petit message sur le livre d'or fait toujours plaisir:

    Livre d'or du site

    Sondage

    Newsletters

    Inscription

    Recherche

    Rechercher sur le site :

    Compteurs

  • 975094 visiteurs aujourd'hui
  • 1867377 visites depuis le 01/06/06
  • 158 billets
  • Bookmark and Share

    Derniers commentaires

    Grazr

    Derniers sujets du forum

    Grazr

    Fils RSS

    complot LA NASA SUITE

    Recommander ce site :: Imprimer cette page:: Par ovni :: 19/10/2008 à 17:14
    Mes collègues ignoraient mes activités précédentes avec l'ONI (Office of Naval Intelligence, Bureau de renseignements de la Marine) et mes rapports avec le National Investigations Committee on Aerial Phenomena (NICAP) - (Comité National d'Enquêtes sur les Phénomènes Aériens), à Washington DC. Je suis certain que vous savez que c'était l'agence principale d'investigations scientifiques en ce qui concerne les visites d'extraterrestres à la Terre à ce moment-là." Je l'ai interrompu et dit, "Etiez vous un ami de son directeur, le major Donald E. Keyhoe? Il vous a affecté au cap? " Clark a encore hésité et a dit, "Oui, j'étais un associé du Major, de son directeur adjoint, Dick Hall, de Stuart Nixon et de d'autres. Oui, il m'a assigné la responsabilité de créer le premier (et seul) sous-comité de NICAP au cap Canaveral. Il ne m'a pas envoyé à la base de lancement.

    "Paola, j'ai également servi pendant deux ans comme directeur adjoint d'Etat pour le Mutual UFO Network (MUFON) – (Réseau Mutuel Ovni) en Floride et ai créé et dirigé leur unité d'investigations au Kennedy Space Center au début des années 90. Je ne crois pas que quelqu'un d'autre a jamais servi de directeur d'une unité du NICAP ou du MUFON au KSC depuis."

     

    "Au début, j'ai hésité à accepter une telle responsabilité pour NICAP parce que j'ai réalisé qu'elle allait probablement créer un conflit avec mes missions aérospatiales et le niveau d'habilitation supérieur (de secret) que les autres membres d'une telle unité auraient considérant nos différentes missions au Cap. Le Cap était une base d'USAF (United States Air Force - l'Armée de l'Air des US) de haute sécurité et dans d'autres secteurs, L' US Navy (la Marine) et l'US army (l'Armée) avait l'autorité dans leurs secteurs de lancement."

     

    "J'ai spécifiquement demandé au major Keyhoe ou son personnel de ne révéler aucun de mes membres d'unité dans aucun document, livre, bulletin, rapport, etc... Il a convenu et il n'a seulement mentionné notre Unité 3 une fois dans son livre, "Aliens from Space" (Aliens de l'Espace. Le livre a été édité au début des années 70."

    "Le mot OVNI était tabou, au Cap. Plus tard, mon implication chez NICAP, APRO et éventuellement au MUFON est revenue me hanter."

     

    J'ai demandé à Clark, "Il est évident que vous ayez pris un grand risque que votre carrière pourrait être écourtée à cause de votre rapport avec le NICAP?" Il m'a regardé, son front plissé, et a dit, "Absolument, cela a par la suite détruit ma carrière en 1992". Emue, j'ai demandé, "Qu'est-ce qui s'est produit?" Clark continua "J'étais à ce moment-là assigné à un secteur Top Secret au quatrième étage du bâtiment du LCC (Launch Control Center - Centre de Commande de Lancement) et avec environ six autres membres de l'équipe, j'étais responsable de la surveillance de toutes les activités concernant la flotte de la navette spatiale et d'autres activités orbitales spéciales. Nous avons entendu et vu tout ce qui s'est produit en orbite. Donc, beaucoup d' "incidents".

     

    La population du monde doit maintenant être informée du fait absolu que la Terre est et a été, depuis l'origine de la race humaine, visitée, sinon créé par des races en provenance des étoiles. La NASA et tous les gouvernements modernes de la terre sont au courant de ce fait. Continuer à retenir une telle information stupéfiante est une trahison des valeurs qu'on nous a appris à accepter de la part de nos prétendus chefs.


    http://www.ufologie.net/htm/mclellandf.htm

     

    L’OVNI de Geos-9


    Le jeudi 17 avril 1997, à 8 heures, le satellite américain Geos-9 communiquait à la Terre une photographie d’un « très grand objet anormal » au-dessus de l’Alaska.


    L’image fut diffusée sur plusieurs sites Internet.    
     

    Une demi-heure plus tard, une seconde image montrait que l’objet qui se déplaçait vers le sud, se trouvait alors à l’ouest de la côte nord de Vancouver Island.


    La photographie montrait également un « objet anormal de la même taille » au-dessus du Pacifique, à environ 80 km à l’ouest de San Francisco.

     

    A 9 heures, Geos-9 communiquait une troisième image montrant que l’objet de San Francisco avait disparu, alors que le premier objet était de retour au-dessus de l’Alaska.

    Les deux objets avaient une taille de 40 km.

     

    A 11 heures, une quatrième image de Geos-9 enregistrait un nouvel « objet » moitié moins grand que les deux autres, et qui, stationnait au-dessus du Colorado.

     

    A 14 heures, le FBI lança une alerte générale, parlant d’une « menace potentielle » au centre du NORAD de Cheyenne Mountain.

     

    Le major général Jeff Grime précisa qu’il n’y avait pas de menace sur la ville proche de Colorado Springs. Les mesures de sécurité auraient, selon lui, été prises pour protéger le personnel de la base.

    Cette remarque suscita des questions. Car, s’il n’y avait aucune menace, pourquoi protéger une base ?

    Selon une dépêche de l’agence Reuter, la porte-parole du NORAD, Frankie Webster, refusa toute discussion sur la nature des mesures de sécurité.

     

    Les rumeurs allèrent bon train sur plusieurs sites Web. Il est à souligner que les images envoyées par Geos-9 furent retirées de ces sites dès le vendredi matin.Quelques jours plus tard, un scientifique annonça que les « objets » étaient en réalité des anomalies dues à une défaillance du programme du satellite.

     

    Cette explication peut sembler plausible. Cependant, si ces images n’étaient dues qu’à une simple défaillance technique, pourquoi boucler tout le secteur de Cheyenne Mountain et lancer une alerte générale ?

    La réponse a été : « procédure automatique de sécurité ».

     

    Peut-être mais il s’est tout de même écouler 6 heures entre la première détection et l’enclenchement de la procédure.

     

    Les radars de poursuite du NORAD sont capables de détecter et d’identifier des objets de très petite taille. Pourtant, ils n’ont pas été capables d’identifier des objets de 40 km de diamètre. Ces radars ont été utilisés pour vérifier les images de Geos-9. S’ils n’ont rien détecté d’anormal, dans ce cas, pourquoi toute cette agitation ?

     

    On a du mal à croire qu’une alerte générale à été déclanchée et que le NORAD est passé en DEFCON-4 (premier niveau d’alerte avant une éventuelle riposte nucléaire) juste pour quelques parasites informatiques.

    La question est : « Quels objets sont rentrés dans notre atmosphère le 17 avril 1997 ?

    V.B (11.2005)

     

    Source : UFO Roundup, 20 avril 1997. Fichier Banque OVNI, 6 mai 1997

     

    http://www.dinosoria.com/insolite_ovni.htm

     

    10.000 cas:


    Oui, des ovnis sont également détectés par les satellites, au dessus de l'atmosphère terrestre. Et quand ils mesurent 400 km de diamètre, les confusions avec un météorite ou un boulon perdu par la station Mir ne sont plus à l'ordre du jour.


    UNE TV CHILIENNE DIFFUSE LA VIDEO SATELLITE D'UN OVNI DE 400 KM:

     


    Ce mardi 26 Janvier 1999, les téléspectateurs Chiliens furent étonnés lorsqu'une chaîne de télévision diffusa des images vidéo prise par un satellite qui montrent un objet non identifié en forme de disque mesurant des centaines de kilomètres de diamètre.

     

    Les images furent diffusées par la Television de la Universidad Catolica (TV-UC) sur Canal 13. Le film vidéo fut tourné par le Geostationary Orbital Environmental Satellite 8 (GOES-8) en deux occasions quelques années auparavant.

     

    Selon l'ufologue Chilien Luis Sanchez Perry, l'émission montra "une photo infra rouge prise par GOES-8 le 17 Juillet 1992, montrant distinctement un immense objet en forme de disque dans l'espace au dessus de l'Océan Pacifique juste à l'Ouest des côtes Chiliennes."

     

    Selon Mario Vilches, la soucoupe gigantesque mesurait "400 kilomètres (240 miles) de diamètre."

    Les images de Juillet 1992 furent capturées par le Servicio Aereo Fotometrico Ltda., une société de cartographie Santiago du Chili.

     

    "Les lignes qui peuvent êtres vues sur l'avant de l'ovni résultent d'interférences électromagnétiques provenant de l'ovni," expliqua Sanchez.

     

    LA PHOTO:

     


    Au moment ou cette image fut prise, GOES-8 était en orbite géo-stationnaire à 36000 kilomètres au dessus de la Terre. L'immense disque apparaît se déplacer avec la même vitesse orbitale que le satellite, à près de 10713 km à l'heure.

     

    "Trois autres images ont été capturées à des intervalles de 10 minutes, et l'ovni était toujours clairement visible," ajouta Sanchez.

     

    La deuxième vidéo de GOES-8 fut tournée le 7 Avril 1996. Bien que l'image disparut très vite du site web de GOES, elle fut téléchargée par le Centro Meteorologico Regional de Antofagasta au Chili. Cette photo "montre l'ovni au dessus de l'Atlantique juste à l'Est des côtes Brésiliennes."

     

    Les images vidéo de GOES-8 furent discutées lors de l'émission par deux ufologues, le Dr. Mario Dussuel du Comite de Estudios de Fenomenos Aereos Anomalos (CEFAA) et Rodrigo Cuadra de l'Equipe Superior de Investigacion Ovniologica (ESIO). Le CEFAA est le groupe d'étude nationale officiel du Chili, composée par des agences gouvernementales, des ufologues du pays et les Fuerza Aerea de Chile, la FACH (l'Armée de l'Air du Chili). 

     

    NOTE: Les images sont colorées pour l'analyse, selon Luis Sanchez Perry.

     

    http://www.ufologie.net/htm/400kmf.htm

     


    Dossier ovnis - 10/12

     


    Nasa secret transmission

     

    Subject: X-files : dossier NASA:

    http://garance.chez-alice.fr/nasa.html

    Trackbacks

    Pour faire un trackback sur ce billet : http://ovni.zeblog.com/trackback.php?e_id=359974
    Bookmark and Share :: Contacter l'admin ::Recommander ce site par mail :: Imprimer ::

    Commentaires

    Bonjour, Vous pouvez laisser ici votre commentaire sur cet article. Attention, merci de rester sérieux dans vos commentaires. Les insultes sont strictement interdites de même que l'écriture en SMS et les fautes volontaires. Vous êtes seul et unique responsable des propos tenus sur ce site. L'adresse IP de vos commentaire est enregistrée et archivée

    Related Posts with Thumbnails
    Aucun commentaire pour le moment.

    Ajouter un commentaire

    Nom ou pseudo :


    Email (facultatif) :


    Site Web (facultatif) :


    Commentaire :


     
    ovni, ufo, ufologie, paranormal, forum