National Aeronautics and Space Administra tion (N.A.S.A)
Page d'accueil | Forum | Portail | Tchat | Rechercher | Actualité | Témoignages ovni | Vidéo ovni | Signaler un problème | Contacter le responsable

Heure et Calendrier

« Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728 

Editorial

Ce site sérieux présente avec pédagogie et pragmatisme les éléments les plus solides et vérifiables sur le phénomène Ovni et ses implications.

Devenir fan du site

 

Le forum de discussion du site (Les Mystères des Ovnis)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Liens

  • ovni et vie extraterrestre
  • RRO.org
  • Baseovni(temoignages)
  • Forum sur les ovnis
  • rimarchives.free
  • ufoinfo
  • Les Repas Ufologiques
  • Fédération Française d’Ufologie
  • ufocasebook.com
  • photovni.free
  • ovni
  • http://
  • http://
  • ZeBlog
  • Wikio

    Partenaires

    Partenaires

    Syndicalisation

    Traduction du site

    Choose your language please:

    Livre d'or et contact

    Un petit message sur le livre d'or fait toujours plaisir:

    Livre d'or du site

    Sondage

    Newsletters

    Inscription

    Recherche

    Rechercher sur le site :

    Compteurs

  • 975714 visiteurs aujourd'hui
  • 1867997 visites depuis le 01/06/06
  • 158 billets
  • Bookmark and Share

    Derniers commentaires

    Grazr

    Derniers sujets du forum

    Grazr

    Fils RSS

    National Aeronautics and Space Administra tion (N.A.S.A)

    Recommander ce site :: Imprimer cette page:: Par ovni :: 19/10/2008 à 17:12

    National Aeronautics and Space Administra tion (N.A.S.A)

     

     

     

     

    La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'administration gouvernementale responsable du programme spatial des États-Unis d'Amérique. La NASA a été créée le 29 juillet 1958 pour mettre fin aux rivalités entre les différentes branches des forces armées des États-Unis pour la mise en orbite d'un satellite afin de concurrencer les soviétiques. Son directeur est toujours un civil choisi, après consultation et accord du Sénat américain, par le président. La NASA comprend 18 centres de recherches sur le sol américain dont le fameux Ames Research Center de Mountain View ou encore le Jet Propulsion Laboratory de Pasadena. Son budget prévisionnel pour l'année 2006 s'élève à 16,456 milliards de dollars. [1]

     

     
    Logo "Worm" de la NASA, de 1975 à 1992

     

    Le site officiel de la NASA: http://www.nasa.gov/

     

    Histoire

     

    La Course à l'Espace 



    Lancement de la fusée Redstone et de la capsule Freedom 7 avec John Glenn le 5 mai 1961.

     

    Suite au lancement du satellite soviétique Spoutnik 1, le 4 octobre 1957, le Congrès des États-Unis d'Amérique a décidé de créer une nouvelle agence fédérale pour organiser toutes les activités spatiales des États-Unis.

     

    Le 29 juillet 1958, le Président Dwight D. Eisenhower a signé le National Aeronautics and Space Act scellant le sort de la NASA. À ses débuts, le 1er octobre 1958, la NASA absorba les quatre laboratoires et les 8 000 employés de son prédécesseur, le National Advisory Committe for Aeronautics (NACA). La contribution la plus importante était probablement le programme allemand de Werner von Braun, maintenant considéré comme le père du programme spatial américain.

     

    Les premiers projets de la NASA étaient des recherches sur le vol spatial des êtres humains. Avec son programme Mercury, commencé en 1958, la NASA a entrepris de découvrir si les personnes pouvaient vivre dans l'espace. Le 5 mai, 1961, Alan Shepard est devenu le premier américain dans l'espace quand il a piloté Freedom 7 pour un vol de quinze minutes. John Glenn a orbité autour de la Terre le 20 février, 1962 pendant le vol de cinq heures de Friendship 7.

     

    Après le projet Mercury, le programme Gemini s'est mis en route avec comme but d'envoyer à terme un homme sur la Lune, grâce au programme Apollo. Il y a eu douze missions Gemini, dont dix avec des astronautes, lesquelles ont prouvé qu'il est possible de rester dans l'espace pendant plusieurs jours et de s'amarrer entre deux vaisseaux spatiaux.

     


    Programme Apollo 

     

    Insigne du programme Apollo


    Le programme Apollo débutant en 1963 avait été conçu pour faire alunir des hommes sur notre satellite naturel et les ramener sur Terre sains et saufs. Six des missions (11, 12, 14, 15, 16, et 17) ont atteint ce but. Apollo 7 et 9 étaient des missions d'essai pour le module lunaire et le module de commande en orbite terrestre. 8 et 10 ont orbité autour de la Lune et sont revenues avec des photos de la surface. En raison d'une explosion à bord du module de service « SM », Apollo 13 ne s'est pas posé sur la Lune, mais en a quand même pris des photos. Les six missions qui ont atterri sur la Lune ont rapporté de nombreuses données scientifiques et presque 400 kilos de prélèvements lunaires. Lors de cette période de compétition acharnée avec l'URSS, le budget de l'agence spatial à représentait 4,4 % du budget fédéral (a comparer avec les 0,6 % dans les années 2000).

     

    Buzz

     

    Le programme Apollo est le programme spatial des États-Unis d'Amérique qui était destiné à permettre à l'homme de marcher sur la Lune puis d'en revenir. Il a été lancé par John F. Kennedy le 25 mai 1961, et réaffirmé dans son célèbre discours (« We choose to go to the moon ») le 12 septembre 1962. Dans ce discours, il annonçait que les américains auraient posé le pied sur la Lune avant la fin des années 60.

    La première mission Apollo au cours de laquelle l'homme a posé le pied sur la Lune est Apollo 11 avec Neil Armstrong et Edwin « Buzz » Aldrin. N'oublions pas Michael Collins qui eut le rôle « ingrat », mais absolument primordial, de pilote du module de commande.

     

    Durant ces missions, l'homme n'aura mis que six fois le pied sur la Lune.

     

    Vaisseau 

     

    CSM Apollo en orbite lunaire.


    Le Vaisseau Apollo était constitué de trois sections principales plus deux sections mineures. Le module de commande Apollo était la partie dans laquelle les astronautes passaient la plus grande partie de leur temps, incluant le lancement depuis la Terre et l'amerissage. C'est la seule partie du vaisseau qui revenait sur Terre après la mission. Le module de service Apollo abritait tout l'équipement nécessaire à la survie des astronautes, tel que les réservoirs d'oxygène ou les moteurs qui plaçaient le vaisseau en orbite lunaire ou le ramenait sur orbite terrestre.


    La combinaison des modules de commande et de service était appelé CSM.

     

    lem

     

    Le module lunaire (ou LEM), était la partie du vaisseau qui alunissait effectivement sur la Lune. Il était constitué de 2 étages, un pour la descente et l'autre pour l'ascension.
    La tour d'évacuation au lancement (LET) était conçue pour emporter le module de commande loin du véhicule de lancement Saturn 5 s'il explosait au décollage. L'adaptateur du module du vaisseau lunaire (SLA) servait à connecter le vaisseau au véhicule de lancement.


    Liste des missions 


     
    Schema de la mission


    Fusée Saturne V


    Missions d'essai 


    AS-201 (rétrospectivement et officieusement Apollo 1a) (26 février 1966), mission non habitée, premier test du lanceur Saturn IB.

    AS-203 (rétrospectivement et officieusement Apollo 3) (5 juillet 1966), mission non habitée, test sur l'effet de l'apesanteur sur les réservoirs de carburant.

    AS-202 (rétrospectivement et officieusement Apollo 2) (25 août 1966), mission non habitée, test sub-orbital du lanceur Saturn IB, du module de commande et de service.

     

    Apollo 1 (initialement AS-204) (27 janvier 1967), mission habitée, perte de l'équipage suite à un incendie pendant des tests au sol. 
     
    Écusson de Apollo 1

     

    Apollo 1 est le nom officiel donné au vaisseau Apollo/Saturn 204 (AS-204) après qu'il fut détruit par un incendie lors d'un exercice au sol le 27 janvier 1967 et qui causa la mort des astronautes Virgil Grissom, Edward White et Roger Chaffee présent dans le module de commande Apollo.

    Suite à cela, la fusée Saturn V est contrôlée de fond en comble et plusieurs modification sont apportées pour corriger les nombreux défauts qui sont la cause de l'accident, occasionnant un retard au programme Apollo qui a fait qu'aucun astronaute n'a volé en 1967.


    Équipage  

     

    L'équipage avant l'incendie Virgil Grissom commandant (a volé sur Mercury et Gemini 3)
    Edward White pilote en chef (senior pilot) (a volé sur Gemini 4)
    Roger Chaffee pilote (n'a jamais volé dans l'espace)

     

    Deuxième équipe


    Il y a eu deux équipages secondaires sur Apollo 1. De avril à décembre 1966 :

     

    James McDivitt, commandant
    David Scott, pilote en chef (senior pilot)
    Rusty Schweickart, pilote
    Qui est devenue l'équipage de Apollo 9

    Et de décembre 1966 à janvier 1967 :

    Walter Schirra, commandant
    Donn Eisele, pilote en chef (senior pilot)
    Walter Cunningham, pilote
    Qui est devenue l'équipage de Apollo 7


    Mission 


    D'une durée de 14 jours, la mission Apollo 1 devait être la première mise en orbite terrestre d'une capsule du programme avec un équipage à son bord. Ce lancement devait permettre de tester les opérations de décollage, de suivis au sol et de pilotage, ainsi que d'évaluer les performances du couple Saturn-Apollo.


    Test 


    Le test prévu le 27 janvier 1967 était de type "plugs-out", c'est à dire que les liaisons entre la Saturn et l'extérieur était physiquement débranchées et la capsule scellée. Les communications ne se faisaient que par radio. Dès le début, plusieurs problèmes surgissent, comme une odeur âcre et irritante pour la gorge ou encore des grésillement sur la radio rendant indiscernable les voix des trois astronautes.


    Accident  

     


    Le vaisseau après l'incendie

     

    L'élément déclencheur de l'incendie est un court-circuit sous le siège des astronautes. A cause de l'oxygène pur sous pression, la cabine s'embrasa rapidement, tuant les astronautes en moins de neuf secondes. Ils leurs étaient impossible de sortir à temps, car le système d'ouverture de la capsule nécessitait une longue procédure de plus deux minutes, là où les trappes des capsules Mercury s'ouvraient en moins d'une seconde à l'aide de boulons explosifs.


    Causes 


    L'enquête montra de nombreuses erreurs dues à l'empressement de la NASA pour arriver les premiers sur la Lune face aux soviétiques. Des problèmes de conceptions (entrainant l'utilisation de mauvais composants ou encore de matériaux inflammables) mais également d'organisation (les risques n'étaient pas assez pris en compte).


    Conséquences 


    Durant 21 mois, la fusée Saturn V et Apollo sont revues de font en comble et plusieurs modifications sont effectuées comme le remplacement de l'oxygène pure par un mélange d'azote (60%) et d'oxygène (40%), les combinaisons sont améliorées pour les rendre moins inflammables, les câbles électriques sont mieux isolés et enfin permettre à la trappe de s'ouvrir en moins de 10 secondes.

     

    Ce réexamen complet du programme Apollo fut bénéfique pour la suite, à tel point que Donald Slayton, chef des équipes d'astronautes déclara :

     

    « Je suis persuadé que nous aurions fini par nous casser la figure à plusieurs reprises avant d'arriver sur la Lune, peut-être même n'y serions-nous jamais arrivés s'il n'y avait pas eu Apollo 1. Nous sommes tombés sur un nid de vipères qui nous auraient donné bien du fil à retordre par la suite. Les problèmes auraient été traités petit à petit, sur plusieurs vols, en zigouillant plusieurs personnes au passage. L'incendie nous a obligés à arrêter tout le programme et à faire le grand nettoyage. »

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Apollo_1


     

    Apollo 4 (9 novembre 1967), mission non habitée, test du lanceur Saturn V.

     

    Apollo 4 est le nom d'une des missions du programme spatial Apollo. Apollo 4 est un vol inhabité. Il a permis de tester le lancement de la première fusée Saturn V.Objectifs: Outre les vérifications structurelles et thermiques, vérifier la bonne conduite d'une mission lunaire. Test des systèmes de sauvetage. Test du bouclier thermique pour une mission revenue de la Lune: simulation d'une trajectoire translunaire. ( altitude atteinte: 18076 km). A part le point d'amerrissage de la capsule raté de 16 km, la mission a été un succès.

     

     
    La fusée Saturn VVol n° AS 501 ;


    Décollage : 9 novembre 1967 depuis Pad 39A ;
    Durée du vol: 8h 36 min 59 s ;
    Équipage : vol inhabité.

    Apollo 5 (22 janvier 1968 - 12 février 1968), mission non habitée, test du lanceur Saturn IB et du module lunaire.

     

    Apollo 5 est le nom d'une des missions du programme spatial Apollo. Apollo 5 est un vol inhabité. Il a permis de tester le LEM. Objectifs: tester le LEM dans les conditions du vide spatial. Test des moteurs d'ascension et de descente. Test du module 'équipement' du troisième étage S-IVB. Note: étrange vol Apollo car il n'y a pas de capsule Apollo à bord de la fusée, mais un simple cône qui sert de pointe.

     

    Vol n° AS 204


    Décollage : 22 janvier 1968 depuis Pad 37B (fusée Saturn IB) ;
    Durée du vol: 4 orbites ;
    Équipage : vol inhabité.


    Apollo 6 (4 avril 1968), mission non habitée, test du lanceur Saturn V.

     

    Apollo 6 est le nom d'une des missions du programme spatial Apollo. Apollo 6 est un vol inhabité.

    Second vol de la Saturn V. Essai de séparation entre 1er et 2ème étage (Le célèbre film où l'on voit la séparation entre le 1er et le 2ème étage avec l'anneau de inter-étage, la camera étant placée à l'arrière du 2ème étage a été filmé sur ce vol). Vol peu satisfaisant, puisque 2 des moteurs J-2 du 2ème étage ont « coupé » prématurément. Sur un vol habité, un tel incident aurait annulé la mission. la poussée a été compensée par les autres moteurs. Puis problème sur le troisième étage : l'unique moteur J-2 n'a ici pas voulu se rallumer. L'orbite circulaire n'a pas pu être atteinte, mais une orbite elliptique 367x178 km. Malgré les quelques problèmes, les principaux objectifs techniques ont été atteint et cette mission a conforté la NASA.

     

     

    Vol n° AS 502; Fusée Saturn V.( S-IC2 + S-II-2 + S-IVB-502 + S-IU-502)
    Vaisseaux spatiaux: Apollo CM-02 + SM-014 + LTA-2R
    Décollage : 4 avril 1968 depuis Pad 39A.
    Durée du vol: 10h 22 min 59 s.
    Équipage : vol inhabité.

     


    Module de commande et de service 

     

    Missions d'essai habitées 


    Apollo 7 (11 octobre 1968 - 22 octobre 1968), mission habitée, premier vol habité Apollo, première capsule à emmener 3 astronautes en orbite.

     

     

    Cette mission, destinée à tester le module de commande et le module de service, restera en orbite terrestre pendant 10 jours et 20 heures (163 révolutions), soit plus que tous les vaisseaux soviétiques à cette date.

    Ce fut la première mission américaine avec trois hommes, et la première à faire un direct à la télévision.

     

    L'équipage de la mission Apollo 7

    Apollo 8 (21 décembre 1968 - 27 décembre 1968), mission habitée, premier vol habité vers la Lune.

     

     

    Écusson de la mission Apollo 8

     

    Apollo 8 est le nom d'une des missions du programme spatial Apollo. Elle est la première mission à avoir transporté des hommes au-delà de l'orbite terrestre. Après avoir orbité autour de la Terre, le vaisseau orbita autour de la Lune (c'est la première fois qu'un homme voyait directement la face cachée de la Lune). Cette mission fut également l'occasion de la première célébration de Noël dans l'espace ainsi que du premier lancement avec à son bord des hommes de la fusée Saturn V.

     


    L'équipage de la mission Apollo 8

     

    Le décollage eut lieu le 21 décembre 1968 depuis Pad 39A de Cap Canaveral et l'amerrissage le 27 décembre 1968.L'équipage était composé de Frank Borman, commandant ; Jim Lovell, pilote du module de commande et William A. Anders, pilote du module lunaire.[1]Le module de commande est exposé au Museum of Science and Industry de Chicago (Illinois).


    Références culturelles  


     
    La face cachée de la Lune


    La Terre au dessus de la surface lunaire Dans ses romans « De la Terre à la Lune » et « Autour de la Lune », Jules Verne décrit une mission étrangement semblable (rotation autour de la Lune, retour dans la mer, équipage de trois personnes, etc.), à quelques détails près : lancement par un canon gigantesque, apesanteur n'existant qu'au point d'équilibre entre les pesanteurs terrestre et lunaire, etc.).


    Importance historique 


    Apollo 8 se déroule à la fin de l'année 1968, une année où de nombreux bouleversements se produisent dans le monde :

     

    Les chars de combat soviétiques avaient mis un arrêt aux manifestations de Prague dans ce que l'on appellera le « Printemps de Prague » ;
    Robert Kennedy et Martin Luther King sont assassinés ;
    La guerre du Viêt Nam avait pris un tournant important avec l'offensive du Têt ;
    Les campus des universités américaines sont en rébellion ;
    Manifestation des étudiants en mai 1968 à Paris.

     

    Apollo 9 (3 mars 1969 - 13 mars 1969), mission habitée, premier vol habité avec le module lunaire en orbite terrestre.

    La mission Apollo 9 (code AS-504), décolle du centre spatial Kennedy le 3 mars 1969 à 11 heures (heure locale) pour une mission en orbite terrestre de 10 jours. À son bord se trouvent les astronautes James McDivitt, David R. Scott et Rusty Schweickart.

     

     
    L'équipage de la mission Apollo 9

     

    C'est la première fois qu'est lancée une configuration complète pour un futur alunissage : le lanceur Saturn, le Module de commande et le LM. Le but de cette mission était de tester le LM. Ce LM (piloté par Mc Divitt et Schweickart) s'éloignera de près de 180 km du véhicule Apollo (piloté par Scott). Après avoir largué l'étage de descente du module lunaire, il réalisera un amarrage en pilotage manuel. La mission fut un succès, sauf les EVA que Schweickart n'a pas pu réaliser car il était malade... (EVA: extravehicular activity: sortie dans l'espace de l'astronaute).

     

    Vol n° AS 504


    Décollage : 3 mars 1969 depuis Pad 39A
    Durée du vol: 10 j 01 h
    Équipage :
    James A. McDivitt
    David R. Scott
    Russell L. Schweickart

     

    Apollo 10 (18 mai 1969 - 26 mai 1969), mission habitée, premier vol habité autour de la Lune avec le module lunaire.

    Le logo de la mission Apollo 10

     

    Apollo 10 fut la première mission orbitale lunaire avec un vaisseau au grand complet. C'est le deuxième vol humain à approcher la Lune (après Apollo 8) et le deuxième vol à tester le LEM (après Apollo 9).

    La fusée s'appelait « Apollo 10 » AS-505, le décollage eut lieu le 18 mai 1969 à 12h49.

     

     

    L'équipage était composé de :

    Thomas Stafford (commandant)
    Eugene Cernan (pilote du module lunaire)
    John W. Young (pilote du module de commande, alunira lors de la mission Apollo 16)


    Apollo 10 entra en orbite lunaire le 21 mai 1969. Le Lem s'approchera à 15243 m de la surface lunaire.

    L'amerrissage de la capsule eut lieu le 26 mai 1969 à 12h52, à proximité des Îles Samoa. 31 orbites lunaires effectuées. Premières images en couleurs de la lune. La capsule est exposée au science museum de Londres.

     

    Vol n° AS 505
    Décollage : 18 mai 1969 depuis Pad 39A
    Durée du vol: 8 j 0 h 03 min 23 s

     

    LM Apollo 10

     

    Équipage :
    Eugene Cernan
    John W. Young
    Thomas Stafford
     
    Module lunaire


    Missions habitées avec alunissage 

     

    véhicule d'exploration lunaire

     

    Apollo 11 (16 juillet 1969 - 24 juillet 1969), mission habitée, premiers pas de l'Homme sur la Lune.


    La mission Apollo 11 est la première à avoir conduit des humains sur la Lune (le 21 juillet 1969). C'est la troisième mission à avoir approché la Lune, après Apollo 8 et Apollo 10.

     

    Équipage  
     


    L'équipage d'Apollo 11 De gauche à droite : Armstrong, Collins et Aldrin

     

    Edwin Aldrin (pilote du module lunaire)
    Neil Armstrong (commandant) (premier homme à marcher sur la Lune)
    Michael Collins (pilote du module de commande)

     

    Mission 


     
    La mission Apollo 11 sur la Lune

     

    Décollage le 16 juillet 1969
    Libération de l'orbite terrestre après 2h33
    Accession à l'orbite lunaire après 75h50
    Séparation du module lunaire après 101h36
    Alunissage après 102h45 dans la Mer de la Tranquillité (après une approche en pilotage manuel prolongée du fait d'un site initial trop accidenté)
    Premiers pas sur la Lune après 109h24 par Armstrong
    Installation d'un réflecteur laser en aluminium. La perpendiculaire à ce réflecteur devait être orientée vers la Terre à 5° près et fut utiliseé pour calculer la distance Terre-Lune depuis des observatoires terrestres.
    Installation d'un sismomètre.
    Récolte de 21,7 kg d'échantillons de sol lunaire
    Sorties extravéhiculaires de 2 heures 31 minutes, représentant 250 m environ parcourus
    Le LEM rejoint le module de commande et la capsule Appolo restés en orbite lunaire avec Collins à bord.
    Décollage après 124h22 (après 21h36 passées sur la Lune)
    Aterrissage dans le Pacifique après 195h18

     

    Équipage de remplacement  

     
    Reproduction du module de la mission Apollo 11, Musée de l'air et de l'espace, Washington D.C.

     

    Bill Anders (pilote du module de commande) Fred Haise (pilote du module lunaire) James Lovell (commandant)

     

    Équipe de soutien: 


    Ron Evans
    Ken Mattingly
    Jack Swigert
    Bill Pogue

     

    Anecdotes 

     

     
    L'un des tout premiers pas sur la Lune, l'empreinte de Buzz Aldrin, NASA


    Le site prévu pour l'atterrissage a été dépassé de 7 km à cause d'un retard de quelques 1/10 de seconde à l'allumage du moteur de descente du LEM, de plus les pilotes ont été gênés par des alarmes de l'ordinateur qui gérait la descente car il était saturé. Pour ces raisons, Neil Armstrong a dû prendre le contrôle manuel du module lunaire afin de trouver un site mieux adapté. Cela a prolongé le vol d'une manière dangereuse, puisqu'il ne restait plus que 16 secondes de carburant au moment de l'alunissage.


    Sur certaines images prises du module lunaire posé sur la surface de la Lune, on peut remarquer une tâche brillante qui bouge dans le ciel en arrière plan. Ce n'est pas un quelconque objet dérivant dans l'espace mais bien... une sonde spatiale soviétique ! En effet, les soviétiques avaient lancé dans les mêmes jours un satellite destiné à se mettre en orbite autour de la Lune, et c'est justement dans ce cadre là qu'il survole, par hasard, le site d'alunissage des américains. Cette sonde s'écrasera quelque part sur la Lune, symbole des problèmes soviétiques et de leur défaite dans la course à la Lune.


    Citations 


    Neil Armstrong : « That's one small step for a man, one giant leap for mankind. » (« C'est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l'humanité. »)

     

    Culture 

     


    Buzz Aldrin marchant sur la Lune


    Dans Objectif Lune et On a marché sur la Lune, Hergé envoie son héros Tintin sur la Lune.

    Le récit est assez crédible scientifiquement (faible pesanteur lunaire, apesanteur spatiale, etc.). Cependant, la technologie est très supérieure dans Tintin, puisque la fusée est équipée d'un moteur atomique, qui lui permet de maintenir une pesanteur artificielle en accélérant ou décélérant continûment, et ce qui lui permet aussi de voyager beaucoup plus vite (quelques heures).

     

    Il est intéressant de noter que ces bandes dessinées ont été écrites bien avant 1969 (1954). Le récit, les décors, le contexte technique et scientifique dépeint par ces ouvrages sont très proches d'un film américain antérieur, Destination Moon d'Irving Pichel (1950).

     

    Cinéma, voir aussi : Opération Lune


    Apollo 12 (14 novembre 1969 - 24 novembre 1969), mission habitée, premier alunissage précis.

    Apollo 12 (14 novembre 1969 - 24 novembre 1969) est une mission habitée du programme Apollo.


    Mission

     

    Bean descend du LEM


    Alunissage dans l'océan des Tempêtes le 19 Novembre 1969 à 6:54:35
    à 183 mètres de la sonde Surveyor 3, dont ils doivent prélever des éléments
    deux sorties extra-véhiculaires, dont une de 3 h 50 et 1,311 km (durée totale 7 h 45 min, record battu de 5 h)
    Décollage le 20 novembre 1969 à 14:25:47
    34 kg de roches collectées
    31 h 31 passées sur la Lune (record battu de 10 h)

     

    Équipage 


    L'équipage était composé de:

    Alan L. Bean (futur astronaute de Skylab 3), pilote du module lunaire
    Charles (Pete) Conrad, Jr. (ancien de Gemini V et XI, futur de Skylab 2), commandant
    Richard Gordon (ancien de Gemini XI), pilote du module de commande, donc resté en orbite lunaire.

    Conrad examine le Surveyor III


    Apollo 13 (11 avril 1970 - 17 avril 1970), mission habitée, alunissage annulé suite à l'explosion d'un réservoir d'oxygène.

     
    Apollo 13 (11 avril 1970 - 17 avril 1970) est une mission lunaire habitée du programme Apollo. Annulée suite à l'explosion d'un réservoir d'oxygène du CSM pendant le trajet aller dû à une tentative de brassage de ce même réservoir. Son équipage fut obligé de continuer le voyage à l'économie, utilisant l'effet de fronde de la Lune pour assurer le trajet de retour. Les problèmes majeurs furent le peu d'énergie restant à bord du vaisseau spatial, la faible quantité d'eau et la quantité de dioxyde de carbone dans le LEM, qui était prévu pour la survie de 2 membres d'équipage et non 3 comme ce fut le cas. Les ingénieurs de la NASA durent trouver un moyen de faire passer un objet carré (une cartouche d'hydroxyde de lithium servant à filtrer le CO2) dans un conduit rond avec le matériel présent, ce qu'ils réussirent. Le Lem servit de chaloupe de sauvetage. La survie des 3 astronautes tint autant de l'exploit humain et d'ingénierie que du miracle.

     

    Déroulement de la mission 
     
    L'équipage d'Apollo 13, avec de gauche à droite: le Commandant Jim Lovell, le pilote Jack Swiggert, et le pilote du module lunaire Fred Haisel

     

    Équipage:

    Titulaires 


    Jim Lovell : commandant;
    Ken Mattingly : pilote du module de commande (remplacé par Jack Swigert parce qu'exposé à la rougeole, qu'il n'avait jamais eue, avant la mission);
    Fred Haise : pilote du module lunaire.

     

    Remplaçants 


    John W. Young : commandant;
    Jack Swigert : pilote du module de commande, qui remplacera Ken Mattingly;
    Charles Duke : pilote du module lunaire.

     

    Causes de l'accident


    Une enquête minutieuse après la mission permit de déterminer la cause de l'explosion d'un des réservoirs d'oxygène O2 :[1][2]

     

    Ce réservoir d'oxygène numéro 2 avait été primitivement monté sur un autre module de Service. Lors de son démontage par une grue, l'oubli de desserage d'un des quatre boulons de fixation a faussé l'une de ses conduites de vidange.


    Pendant la préparation du vol, il était prévu de remplir les réservoirs du Module de Service afin de les tester. Ces réservoirs étaient ensuite vidangés, mais le réservoir numéro 2 refusa de se vider.
    La déviation de la conduite de vidange fut alors décelée mais le réservoir fut laissé en place car la conduite d'évacuation ne devait jamais être utilisée en vol.


    Il fut décidé de surchauffer le réservoir numéro 2 afin de faire sortir l'oxygène par ébullition. Pour cela, les résistances chauffantes du réservoir numéro 2 furent allumées pendant 8 heures à 65 Volts, ce qui était la norme électrique pour les tests de matériels au sol.


    Toutes les modules Apollo avaient été révisés afin de fonctionner électriquement sous 65 Volts pour les essais au sol, et sous 28 Volts une fois en vol. Malheureusement, les rupteurs des thermostats des réservoirs d'O2 furent oubliés : il s'agissait justement de deux contacteurs qui avaient pour fonction de couper l'alimentation électrique des résistances de chauffage lorsque la température dépassait 26°C dans le réservoir d'oxygène.
    Lors de la vidange du réservoir numéro 2 d'Apollo 13, les deux rupteurs fondirent en se soudant, et ne furent plus en mesure de remplir leur rôle.


    Fait aggravant, le cadran du thermomètre de surveillance de la température du réservoir n'était gradué que jusqu'à 26°C ... puisqu'au dela les rupteurs thermostatiques devaient remplir leur fonction et interrompre le chauffage.


    Ainsi pendant la vidange on estima, a posteriori, que la température monta bien au delà de 600°C dans le réservoir ce qui vaporisa les isolants en Téflon des câblages à l'intérieur du réservoir.
    Lorsque le malheureux Jack Swigert actionna le brassage du réservoir numéro 2, à la 55ème heure, 54ème minute et 53ème seconde du vol, il ne savait pas qu'il allait tout simplement faire jaillir des étincelles à partir des câblages maintenant à nu à l'intérieur du réservoir.


    Le mélange de Téflon et d'oxygène, hautement inflammable, fit exploser le réservoir numéro 2 qui endommagea au passage les conduites du réservoir numéro 1, bloqua les valves de propulseurs de contrôle de position, et laissa l'équipage avec très peu d'éléctricité et d'eau (fabriquées à partir de piles à combustibles alimentée par l'O2).

     

    Apollo 14 (31 janvier 1971 - 9 février 1971), mission habitée, Alan Shepard est le premier (et le seul) des astronautes du programme Mercury à marcher sur la Lune. 

    Le logo d'Apollo 14

     

    Apollo 14 (31 janvier 1971 4 h 03- 9 février 1971 20 h 24) est une mission habitée du programme Apollo.

    À l'occasion de cette mission, Alan Shepard est le premier et le seul des astronautes du programme Mercury à marcher sur la Lune. C'est aussi le premier à jouer au golf ailleurs que sur Terre.

    Ses coéquipiers furent Stuart Roosa (module de commande, resté en orbite) et Ed Mitchell (pilote du module lunaire Antares).

     

     

    La mission se posa sur une zone de collines nommée Fra Mauro le 5 février 1971 à 9 h 18 min.

    Ils ramenèrent 42,9 kg d'échantillons lunaires.

     

     

    Premier usage du Mobile Equipment Transporter (MET), une sorte de brouette.

    Record de durée sur la Lune (33 heures).

    Record de sorties (9 heures 23 minutes en 2 sorties)
     

    Missions habitées avec alunissage et véhicule d'exploration lunaire 


    Apollo 15 (26 juillet 1971 - 7 août 1971), mission habitée, première mission avec le Rover lunaire.

    Apollo 15 (26 juillet 1971 - 7 août 1971) est une mission habitée du programme Apollo. C'est la première mission faisant intervenir le rover lunaire, parcourant 27,9 kilomètres.Le rover fut très pratique pour transporter des échantillons et l'équipage. Il fut abandonné sur la lune.


    L'équipage


    David R. Scott (ancien de Gemini 8 et Apollo 9), commandant
    Alfred Worden, pilote du module de commande
    James B. Irwin, pilote du module lunaire

    Lancement d'Apollo 15 par une fusée Saturn V

     

    La mission 


    Décollage le 26 juillet 1971 à 9h34
    Alunissage le 30 juillet à 22h16 dans la région des Appenins
    Séjour de 66h54 sur la Lune (nouveau record)
    18 heures de sortie lunaire
    76 kg d'échantillons minéraux collectés
    Décollage le 2 août à 17h11
    Amerrissage le 7 août à 20h45


    Apollo 16 (16 avril 1972 - 27 avril 1972), mission habitée, premier alunissage sur les hauts-plateaux.

    Apollo 16 (16 avril 1972 - 27 avril 1972) est une mission habitée du programme Apollo. Apollo 16 a été marquée par le premier alunissage sur les hauts-plateaux.


    Mission 


    Décollage : 16 avril 1972 17:54:00 UT
    Alunissage : 21 avril 1972 02:23:35 UT
    Total des sorties : 20 h 14 min en 3 sorties (nouveau record)
    Distance parcourue : 27 kilomètres (nouveau record)
    roches rapportées : 95,8 kilogrammes (nouveau record)
    Décollage : 24 avril 1972 01:25:48 UT
    Durée sur la Lune : 71 h 2 min (nouveau record)
    Amerrissage : 27 avril 1972 19:45:05

     

    Équipage 


    Charles Duke (pilote du module lunaire)
    Ken Mattingly (pilote du module de commande, puis pilote des navettes Columbia et Discovery)
    John W. Young (commandant du module lunaire, pilote de Gemini 3, commandant de Gemini X, pilote du module de commande d'Apollo 10, commandant de Columbia (STS-1), premier à avoir volé sur Spacelab (STS-9).

     

     

    Apollo 17 (7 décembre 1972 - 19 décembre 1972), mission habitée, derniers pas de l'Homme sur la Lune.

    Image:Apollo-17-LOGO.jpg

    Apollo 17 était la onzième mission humaine dans le cadre du programme Apollo de la NASA et fut la sixième et dernière mission qui emmena un homme sur la Lune. Ce fut le premier tir de nuit pour la fusée et la mission finale du programme Apollo. Ce fut aussi la mission la plus riche scientifiquement, avec la présence sur la lune d'un géologue de formation (Harrison Schmitt), 3 sorties extra-véhiculaires totalisant 22h, 30 kilomètres parcourus sur la surface avec la jeep lunaire, et la collecte de 110 kilogrammes de pierres lunaires.

     


    La Terre vue depuis Apollo 17 le 11 décembre 1972

     

    C'est durant cette mission que fut prise la célèbre photo de la Terre, la bille bleue.


    Les derniers mots sur la Lune (à ce jour) furent prononcés par Gene Cernan, commandant de la mission : «Bob, this is Gene, and I'm on the surface; and, as I take man's last step from the surface, back home for some time to come - but we believe not too long into the future - I'd like to just say what I believe history will record. That America's challenge of today has forged man's destiny of tomorrow. And, as we leave the Moon at Taurus- Littrow, we leave as we came and, God willing, as we shall return, with peace and hope for all mankind. Godspeed the crew of Apollo 17.»

     

    Traduction française : « Bob, ici Gene, je suis sur la surface ; et alors que je fais le dernier pas de l'homme sur la surface, de retour chez nous pour quelque temps, - mais nous espérons pour pas trop longtemps - , j'aimerais juste dire ce que, je crois, l'histoire retiendra. Que le défi d'aujourd'hui de l'Amérique a forgé la destinée humaine de demain. Et, alors que nous quittons la Lune ici à Taurus-Littrow, nous repartons comme nous sommes venus, et si Dieu le veut, comme nous reviendrons, dans un esprit de paix et d'espoir pour toute l'humanité. Bon vent à l'équipage d'Apollo 17.»

     

    Cernan a expliqué plus tard que très peu de gens avaient noté que le module de commande de la mission Apollo 17 s'appelait America et son module lunaire Challenger et que l'équipage avait longuement réfléchi à ce choix et à sa phrase.


     Résumé 

     


    Vol n° AS 512
    Décollage : 7 décembre 1972 depuis Pad 39
    Durée du vol: 12 j 13 h 52 min


    Équipage :


    Eugene Cernan, Commandant
    Ronald Evans, Pilote du module de commande
    Harrison H. Schmitt, Pilote du module lunaire
    Alunissage : 11 Décembre 1972 19:54:57
    Durée des sorties : 22 heures 4 minutes en 3 sorties (record absolu)
    Distance parcourue : 30 kilomètres (record absolu)
    Roches rapportées : 110 kilogrammes (record absolu)
    Décollage : 14 décembre 1972 22:54:37
    Séjour sur la Lune : 74 h 59 min (record absolu)
    Amerrissage 19 décembre 1972 19:24:59

     

    Missions annulées 


    Apollo 18, mission annulée.
    Apollo 19, annulée elle aussi.
    Apollo 20, annulée.
    Apollo 21, Non prévue à l'origine du programme Apollo. Fut temporairement ajoutée suite à l'échec d'Apollo 13 puis finalement annulée comme les trois précédentes.
     

    Paysage lunaire

     

    Notes 


    Le programme mobilisa 400 000 personnes et une grande part de l'industrie aérospatiale américaine.
    Le coût du programme est évalué à 135 milliards de dollars 2006 (25,4 milliards de dollars 1969)
    Deux types de lanceurs ont été utilisés lors des missions Apollo : Saturn IB pour les missions en orbite terrestre et Saturn V pour les missions lunaires.


    4 vaisseaux Apollo ont été, par la suite, utilisés pour les missions Skylab 2, 3, 4 et ASTP (Apollo Soyouz Test Program). Par abus de langage, cette dernière est parfois appelée Apollo 18.
    Un programme « post-Apollo » devait succéder immédiatement au programme Apollo et permettre l'installation de bases permanentes sur la surface Lunaire. Il fut abandonné pour des raisons budgétaires et militaires au profit du programme de navette spatiale.


    Depuis Apollo 17, aucun humain ne s'est éloigné de plus de 1 000 km de la terre...


    L'annulation d'Apollo 18 fut particulièrement frustrante pour l'astronaute Joe Engle : alors qu'il devait partir pour la Lune au cours de la mission Apollo 17, la présence du géologue Harrison Schmidt (prévu à l'origine sur Apollo 18) fut jugée prioritaire. Joe Engle dut attendre la seconde mission de la navette spatiale Columbia en novembre 1981 pour effectuer son baptême de l'espace.


    Aux commande du LEM (ou plutôt d'un simulateur permettant de recréer le vol final au dessus de la lune), Neil Armstrong est passé très près de la mort. Cet accident eut lieu non pas sur la Lune mais sur la Terre...
    9 missions amenèrent 3 astronautes chacune dans la banlieue lunaire ou sur la Lune (Apollo 8 à Apollo 17, sauf Apollo 9, resté dans la banlieue terrestre).


    3 pilotes firent deux voyages vers la Lune : Jim Lovell, John W. Young et Eugene Cernan, ce qui ramène à 24 le nombre d'astronautes à s'être éloignés de la Terre.
    12 astronautes, tous différents, marchèrent sur la Lune, au cours de 6 missions réussies (Apollo 11 à Apollo 17, à l'exception d'Apollo 13).

     
    La Terre vue de la Lune

     

    Beaucoup d'astronautes ont commenté ce que l'effet de voir la Terre depuis l'espace leur avait fait. Un des plus grands héritages des missions Apollo sont les photographies, maintenant communes, de notre Terre comme une fragile et petite planète. La plus célèbre de ces photos a été prise par les astronautes d'Apollo 17, c'est la bille bleue. Ces photos ont motivé beaucoup de personnes pour l'écologie et la colonisation de l'espace.

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_Apollo


    La suite ici

    Trackbacks

    Pour faire un trackback sur ce billet : http://ovni.zeblog.com/trackback.php?e_id=359971
    Bookmark and Share :: Contacter l'admin ::Recommander ce site par mail :: Imprimer ::

    Commentaires

    Bonjour, Vous pouvez laisser ici votre commentaire sur cet article. Attention, merci de rester sérieux dans vos commentaires. Les insultes sont strictement interdites de même que l'écriture en SMS et les fautes volontaires. Vous êtes seul et unique responsable des propos tenus sur ce site. L'adresse IP de vos commentaire est enregistrée et archivée

    Related Posts with Thumbnails
    Aucun commentaire pour le moment.

    Ajouter un commentaire

    Nom ou pseudo :


    Email (facultatif) :


    Site Web (facultatif) :


    Commentaire :


     
    ovni, ufo, ufologie, paranormal, forum