révélation (suite)
Page d'accueil | Forum | Portail | Tchat | Rechercher | Actualité | Témoignages ovni | Vidéo ovni | Signaler un problème | Contacter le responsable

Heure et Calendrier

« Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728 

Editorial

Ce site sérieux présente avec pédagogie et pragmatisme les éléments les plus solides et vérifiables sur le phénomène Ovni et ses implications.

Devenir fan du site

 

Le forum de discussion du site (Les Mystères des Ovnis)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Liens

  • ovni et vie extraterrestre
  • RRO.org
  • Baseovni(temoignages)
  • Forum sur les ovnis
  • rimarchives.free
  • ufoinfo
  • Les Repas Ufologiques
  • Fédération Française d’Ufologie
  • ufocasebook.com
  • photovni.free
  • ovni
  • http://
  • http://
  • ZeBlog
  • Wikio

    Partenaires

    Partenaires

    Syndicalisation

    Traduction du site

    Choose your language please:

    Livre d'or et contact

    Un petit message sur le livre d'or fait toujours plaisir:

    Livre d'or du site

    Sondage

    Newsletters

    Inscription

    Recherche

    Rechercher sur le site :

    Compteurs

  • 975093 visiteurs aujourd'hui
  • 1867376 visites depuis le 01/06/06
  • 158 billets
  • Bookmark and Share

    Derniers commentaires

    Grazr

    Derniers sujets du forum

    Grazr

    Fils RSS

    révélation (suite)

    Recommander ce site :: Imprimer cette page:: Par ovni :: 19/10/2008 à 17:11

    Résumé des Actions Recommandées au Public, aux Entreprises Privées et aux Responsables Gouvernementaux

     

     

    Recommandations d'Actions au Public et à la Presse

     

    Le rôle de la presse dans cet effort de révélation est critique pour son succès et l'accteptation des faits par le public américain et les institutions universitaires d'une manière non agressive, intelligente et interressante. Il devient évident à tout un chacun étudiant ce domaine que la presse américaine à joué un rôle important depuis la dernière moitié du siècle dernier en aidant à étendre la désinformation et en développant les vues du public sur les sujets extraterrestres (voir T.Hanson, The Missing Times: News Media Complicity in the UFO Cover-up. 2001). La presse a souvent été un partenaire ignorant pour la diffusion de fausses informations ou de désinformation ou un partenaire reconnu dans le fait de refuser de rapporter des faits réels. Il est excessivement rare que des observations majeures soient rapportées au niveau national. Quand les rapports sont effectués, ils sont souvent relatés d'une façon minimisée, détournée, "en ajoutant un facteur de rire bête" souhaitant laisser l'audience confuse et renfermée. Les deux exceptions récentes ont été l'histoire "Phoenix Lights" dans USA Today de Richard Price et le compte-rendu francais COMETA effectué par Leslie Kean. Des enquètes sérieuses ont été effectuées pour la réalisation de ces deux articles qui ont été présentés d'une façon équilibrée et sans parti-pris.

     

    Nous recommandons à la presse d'entreprendre les actions suivantes:

     

    - Nous recommandons que les journalistes travaillant sur ce thème soient eux-même familiarisés aux implications évidentes de ces faits. Il est évident pour nombre de personnes ayant travaillé sur le sujet extraterrestre qu'il est le thème majeur se présentant au monde aujourd'hui. Cette importance doit être transmise aux écrivains d'une manière sérieuse et responsable;

     

    - Nous recommandons que ces organisations médiatiques assignent ces thèmes à des journalistes expérimentés, respectés et reconnus sur un plan national. Ces thèmes ne doivent plus être confinés dans des articles de remplissage et assignés à des équipes débutantes ou reléguées à des programmes divertissants;

     

    - Nous recommandons que les présents clichés portant sur ces thèmes, qui sont peut-être destinés à les rendre de plus en plus stupides en utilisant un ton non sérieux et idiot, soient éliminés. Ceci inclut l'utilisation d'expressions de type "les petits hommes verts" et les techniques cinématographiques pour interviewer des personnes avec des angles de caméra, des lumières colorées, des générateurs de brouillard ou autres trucages du même genre. Toutes ces techniques, utilisées de manière satisfaisante depuis des décennies pour "masquer" l'importance de ces thèmes, doivent être éliminées afin que le public puisse croire au sérieux des reportages réalisés.

     

    Nous recommandons au public d'entreprendre les actions suivantes:

     

    - Nous recommandons que le public s'ouvre l'esprit aux thèmes extraterrestres en étudiant avec prévenance les résultats eux-même;

     

    - Nous recommandons que le public, ayant d'abord reconnu les implications de cette révélation, encourage la presse et les offices publics afin qu'ils effectuent des enquêtes et des rapports sur celles-ci et de plus prendre part à un dialogue adressant une vue transformée des humains sur cette planète et leur place future dans une plus grande part en tant qu'êtres créateurs et intelligents;

     

    - Nous recommandons que le public écrive au Président de la République en lui demandant d'établir des ordonnances permettant aux temoins de se présenter sans risques (voir la section sur les recommandations d'actions au Président) et qu'il écrive à leurs sénateurs et représentants en leur demandant qu'ils supportent des réunions auquelles des témoins pourront participer;

     

    - Nous recommandons aux anciens membres de gouvernements, militaires ou anciens membres de compagnies ayant une certaine connaissance de ce sujet et une bonne volonté de devenir des témoins en contactant le Disclosure Project afin de les aider à diffuser leur connaissance au public d'une manière patriotique et honorable. Nous avons des mesures de protection en place pour la plupart des témoins que nous connaissons, et une grande marge de sureté pour toutes les personnes concernées;

     

    - Finalement, si la population dirige, les dirigeants suivront. Le courage, l'imagination et la persévérence sont nécessaires pour transformer cette situation, et créer un temps de franchise et de confiance. Si nos dirigeants manquent actuellement de courage et de franchise, nous devons alors les manifester pour eux afin que finalement le public aide à conduire cet effort de révélation.

     

    Recommandations d'Actions Congressionnelles

     

    En considérant les incroyables importance et implications de ce sujet, le Congrès américain a joué un rôle non négligeable dans les quatre à cinq dernières décennies. Finalement, seulement deux réunions officielles ont été organisées durant cette période. La première a été organisée par le House Armed Services Committee le 5 avril 1966 à cause d'une réaction et d'une critique fortes du public au sujet du programme Air Force Project Blue Book UFO. Le représentant du Michigan Gérald Ford a été un grand supporter de cette réunion, en partie avec l'aboutissement d'une observation majeure qui s'est présentée en mars de cette même année dans son état et vue par des centaines de personnes et largement reportée dans la presse. Le résultat de ces débats a été la recommandation d'enquètes scientifiques indépendantes à propos du sujet OVNI, devenu l'université du Colorado Scientific Study of UFOs dirigée par le Dr Edward Condon.

     

    Ainsi en 1968, le House Science and Astronautics Committee a organisé le "Symposium on Unidentified Flying Objects" pour examiner leur évidence scientifique. Sur les six scientifiques ayant déclaré quelque chose, cinq ont confirmé qu'il existait une anomalie scientifique sur laquelle il serait bon de travailler. En fait, un des scientifiques, le Dr James McDonald, un physicien important et professeur à l'université d'Arizona, a conclut ceci: "Mon étude personnelle sur le problème extraterrestre m'a persuadé qu'il nous faut apporter une attention scientifique de plus en plus sérieuse sur cet extraordinaire puzzle intriguant". Un an plus tard le Condon Committee conclut qu'il n'y avait pas d'évidence scientifique convaincante au sujet des OVNI et recommanda que ce Project Blue Book soit terminé, ce qui est arrivé en cette même année le 17 décembre. Cette conclusion surprenante est survenue en dépit du fait que 30% des cas sur lesquels le comité avait enquété furent demeurés inexpliqués. Dans les années 1990, le refus de l'Air Force de continuer à ne pas commenter la grandissante évidence d'un crash à proximité de Roswell Nouveau Mexique, ont mené le représentant Steven Schiff à demander que le General Accounting Office conduise une recherche sur les documents portant sur ce sujet. En 1995, le GAO a réalisé un rapport faisant état qu'il n'était pas possible de trouver de documents dans la base militaire de Roswell car ils avaient été malencontreusement détruits.

     

    Alors au début d'avril 1997 l'organisation CSETI a organisé une réunion privée entre membres du Congrès américain et témoins civils dans l'espoir qu'un membre du Congrès aurait le courage d'organiser des débats sur ce sujet. Personne jusqu'à aujourd'hui n'a eu le courage de demander de tels débats, pourtant même avec la déclaration de Gerald Ford en 1966 "Nous devons au public d'établir une crédibilité au regard du sujet extraterrestre" qui est aussi vraie aujourd'hui qu'elle a été. Il est interressant de noter que les membres du Sénat n'ont jamais organisé de débat sur ce sujet bien que des individus en privé aient signifié l'interêt de ce sujet.

     

    Nous recommandons que le Congrès prenne les résolutions suivantes pour poursuivre cette affaire:

     

    - Constituer des enquètes dirigées vers les contacts et les Présidents des House and Senate Intelligence Committees;

     

    - Contacter les autres personnes connues au Congrès, qui ont la possibilité d'assister le contrôle de ces opérations;

     

    - Poursuivre plus loin en organisant des débats congressionnels dans lequels des témoins directs de ces projets pourraient témoigner. Nous croyons que plus d'un membre du Congrès devrait être désigné comme co-responsable de telles recherches;

     

    - De créer une loi interdisant les armes dans l'espace et d'encourager nos alliés et les Nations Unies à faire de même.

     

    Notez qu'une fois que les issues portant sur la validité des serments et de l'amnistie de la sécurité nationale seront définies par les commandements congressionnels et/ou présidentiels, des centaines de témoins potentiels ayant le souhait de témoigner sur la réalité des OVNI et des formes de vie extraterrestres se dévoileront tout comme les implications pour l'avenir de notre pays.

     

    Ce n'est qu'à travers l'ouverture de débats congressionnels qu'une compréhension de la compléxité de ces conclusions pourra être réalisée et que notre pays pourra avancer.

     

    A cause des interconnexions entre les sujets extraterrestres et les états énergétiques et technologiques mondiaux, il sera aussi nécessaire d'organiser des débats congressionnels sur ces solutions énergétiques, simplement comme une suite logique mais avec un processus légèrement différent.

     

    Une fois que la réalité des solutions extraterrestres seront acceptées par le Congrès, nous recommandons alors:

     

    - D'enquéter d'une manière approfondie sur ces nouvelles technologies gràce à des sources civiles aussi bien qu'à des projets fragmentés entre l'armée, les services secrets et les compagnies privées en relation avec ces entités;

     

    - D'autoriser la déclassification et la libéralisation de l'information conservée dans ces projets en relation avec ce sujet;

     

    - De spécifiquement interdire le contrôle ou la suppression de telles technologies;

     

    - D'accorder un financement réel pour les recherches fondamentales et le développement par des scientifiques et ingénieurs civils afin de rendre la recherche disponible au public et à la communauté scientifique;

     

    - De développer des projets de distribution de telles technologies et de transition vers une économie sans utilisation de carburants fossiles. Ces projets devront en inclure d'autres: une planification militaire et de sécurité nationale; une planification et une préparation stratégique économique; un secteur privé de support et de coopération; une planification géopolitique, spécialement en ce qui concerne les pays de l'OPEP et les régions où l'économie est très dépendante des exportations et du prix du pétrole; une coopération et une sécurité internationales.

     

    Le Disclosure Project se tient prêt pour assister le Congrès partout où il sera possible de faciliter l'utilisation de telles sources d'énergie. Nous pouvons recommander un certain nombre de personnes pouvant être convoquées pour fournir des témoignages sur de telles technologies, aussi bien que des personnes possèdant certaines informations au sujet des ces projets spéciaux non reconnus dans le cadre d'opérations gouvernementales secrètes qui ont déjà oeuvrées sur ces solutions.

     

    Recommandations d'Actions Militaires

     

     

    Depuis le début des années 1990, le directeur et des membres du Disclosure Project ont entendu différents militaires de haut rang incluant le chef du Intelligence Joint Staff (J-2), le directeur de la Defense Intelligence Agency, le Directeur de la Central Intelligence Agency, Wright Patterson directeur du National Air Intelligence Center ainsi que d'autres personalités. Il est devenu clair à leurs yeux durant ces réunions que les hauts fonctionnaires de l'Etat n'aient pas été informés de ces sujets. Ceci constitue une sérieuse menace pour la sécurité nationale et l'empressement militaire.

     

    Pour citer l'Amiral Roscoe Hillenkoetter, "J'encourage une action congressionnelle immédiate pour réduire les dangers du secret placé sur les sujets extraterrestres". Notez que ceci accentue les dangers de tels secrets, pas les dangers surgissant des sujets extraterrestres (Hillenkoeter, Roscoe: Aliens from Space, Major Donald E. Keyhoe, 1975).

     

    Nous recomandons aux hauts fonctionnaires militaires et aux chefs de la sécurité nationale d'entreprendre les actions suivantes:

     

    - Recevoir un rapport minutieux sur le sujet des témoins, chefs militaires et civils du Disclosure Project;

     

    - Informer les commandeurs en chef et définir des régles spécifiques d'engagement au sujet des confrontations extraterrestres;

     

    - D'enquéter d'une façon indépendante le sujet et de percer les projets spéciaux non reconnus en relation avec ce sujet;

     

    - De devenir complètement impliqué dans les projets secrets en relation avec le sujet pour assurer que de tels projets soient supervisés d'une manière adéquate et qu'ils soient sous le contrôle direct et continu d'une chaîne constitutionnelle de commandement;

     

    - Corriger et/ou abandonner certains mauvais projets secrets à propos de systèmes technologiques avancés en relation avec les OVNI;

     

    - Tenter un engagement pacifique et coopératif avec ces formes de vie en excluant réellement un engagement militaire violent;

     

    - Reconsidérer prudement le développement des objectifs militaires spaciaux à la lumière de l'information donnée ci-dessus et exclure des actions pouvant être considérées comme belliqueuses par des formes de vie extraterrestres.

     

    Recommandations d'Actions aux Communautés Scientifiques

     

    Comme les observations du phénomène OVNI rapportées par des milliers de témoins sont validés, une nouvelle définition des modèles scientifiques sera nécessaire pour réussir à expliquer ce qui est observé. Les théories scientifiques du vingtième siècle ont juste frôlé la surface en expliquant ce que ces nombreux témoins scientifiques, militaires et civils ont observé et rapporté. Toutefois, dans certains cas, des programmes secrets de recherche militaire paraissent avoir progressé plus en avant en comprenant les phénomènes observés que nos scientifiques privés et universitaires. De récentes découvertes, comme celui de la possibilité de se déplacer plus vite que la lumière (Wang, L.J., A. Kuzmich, and A. Dogariu. 2000. Gain-assisted superluminal light propagation. Nature. 406:277-279), ont suggéré qu'en effet il y aurait un type entièrement nouveau de phénomène scientifique que les chercheurs examineront pour expliquer ce qui a été déclaré "impossible" par les chercheurs du siècle dernier.

     

    Il persiste un problème d'acceptation majeur à propos des solutions extraterrestres avec la plupart des chercheurs scientifiques. Le Docteur Peter Sturrock, un physicien hautement respecté dans les recherches sur le soleil et aujourd'hui professeur émérite de l'université de Stanford, résuma le problème comme ceci:

    La résolution définitive à l'énigme extraterrestre ne viendra pas à moins que et jusqu'à ce que le problème ne soit soumis à une étude scientifique ouverte et vaste par les procédures établies par la science. Ceci requiert un changement dans l'attitude première de la part des scientifiques et des fonctionnaires des universités (Sturrock, P. A., Report on a Survey of the American Astronomical Society concerning the UFO Phenomenon, Stanford University Report SUIPR 68IR, 1977).

     

    Une vue encourageante du Docteur Sturrock sur le rôle des chercheurs et des journaux scientifiques est cité à la section 3.2.1. Cependant aussi étonnant que cela puisse paraître aux profanes, les scientifiques ont souvent des problèmes pour changer leur compréhension des processus et du phénomène naturel quand ils sont placés face à l'évidence que leurs théories puissent ne pas être correctes. L'histoire de la science est remplie d'exemples de proclamations déclarées impossibles par des scientifiques et seulement démontrées bien plus tard après que les hypothèses de ces chercheurs soient déclarées elles-même incorrectes.

     

    Cette tendance humaine ordinaire n'est certainement pas limitée au monde de la science (par exemple, un bon nombre d'années après que les aéronefs des frères Wright aient été observés par des milliers de personnes, des articles populaires continuaient de proclamer que le vol comme impossible). En outre, la plupart des recherches scientifiques aux Etats-Unis, spécialement dans les collèges et les universités, est conduite par des confrères à travers les procédés observés pour la promotion et la titularisation aussi bien des bourses d'études que des publications de journaux. Outrepasser les points acceptables de la recherche est une chose toujours difficile à entreprendre pour les scientifiques, même s'ils sont établis dans une sphère scientifique plus conventionnelement acceptable. Par conséquent, la plus grande majorité des membres des universités ne sont pas disposés à prendre un tel risque, depuis qu'il est plus sûre de se cantonner dans les points de vue admises aujourd'hui.

     

    Durant le dernier siècle, les scientifiques ont joué un rôle autant actif que passif, souvent sans le savoir, en développant des attitudes du public "confiant" sur le sujet extraterrestre à travers la divulgation de fausses informations et de désinformation. Depuis les années 1950, les scientifiques ont été utilisés pour persuader le public qu'il n'existait pas d'évidence scientifique sur le phénomène OVNI. De grands chercheurs continuent à jouer ce rôle aujourd'hui, comme l'a fait un des chefs du programme SETI qui donna lors d'une réunion publique à l'université d'Harvard que "il n'y a pas d'évidence scientifique sur le sujet extraterrestre". Il existe plusieurs explications possibles à cette déclaration. Soit cette personne était ignorante de la profondeur de l'évidence de ce sujet, dans quel cas elle n'aurait pas pu qualifier sa déclaration comme officielle, ou elle savait que le sujet était réel mais qu'il existait des motivations qui induirait par inadvertance le public pour obtenir un plus grand support afin d'étendre les recherches de la SETI. Dans l'une où l'autre des voies, les scientifiques doivent être plus honêtes vis à vis du public, qui pour la plupart croient en eux et en leurs déclarations.

     

    En résumé, sans enquêtes et recherches, il ne peut être communiquée de déclaration sensée à propos du phénomène. Ceci a aussi été recommandé par une équipe de scientifiques dans le rapport Sturrock/Rockefeller et par des personnels scientifiques et militaires dans le rapport français COMETA résumé en section 8.

     

    Nous recommandons aux scientifiques d'entreprendre les actions suivantes:

     

    - Les scientifiques doivent ouvrir leurs esprits à la possibilité d'existence du phénomène extraterrestre et ne plus préjuger les personnes effectuant des recherches dans ce domaine. Ceci demandera à chacun d'effectuer ses propres recherches sur ce thème;

     

    - Les scientifiques qui connaissent le thème extraterrestre (comme ceux qui ont participé aux projets de recherche secrèts) et pourraient partager la réalité et leur connaissance avec d'autres collègues scientifiques pour les amener à ce sujet plus rapidement. Beaucoup de choses seront difficiles à prendre en considération à cause des réputations et des issues financières;

     

    - Les scientifiques universitaires devraient partager leurs connaissances avec leurs étudiants et le public, pour que la prochaine génération d'étudiants et les étudiants diplômés ouvrent une brèche dans la recherche afin d'expliquer de qui a été observé depuis plusieurs générations;

     

    - Il est essentiel que les scientifiques participent à des projets visant la réalisation des énigmes extraterrestres et encouragent des enquêtes scientifiques pour les futurs étudiants diplomés et les jeunes scientifiques professionnels;

     

    Les scientifiques et directeurs qui dirigent les programmes fédéraux universitaires de recherche devraient mettre de côté un petit pourcentage de leur budget pour des recherches sur le sujet extraterrestre, et aidant des projets à devenir légitimes;

     

    En fin de compte, les scientifiques devraient comprendre que ces avancées dans la science et la technologie qui pourraient apparaître gràce au phénomène extraterrestre aura des effets énormes pour l'avenir de l'humanité et de l'écologie de notre planète. Les opportunités d'une nouvelle brèche dans la recherche scientifique n'a jamais été meilleure (tout comme l'opportunité de ré-écrire certains manuels).

     

    Recommandations d'Actions au Président des Etats-Unis d'Amérique

     

    Bien que des présidents ont depuis la deuxième guerre mondiale pris connaissance de la réalité des solutions extraterrestres, leur connaissance et leur capacité ont été limitées durant les dernières décennies. Il est temps pour le Président de prendre part au processus de révélation de façon active, parce que lors de telles révélations importantes présentées sans appui présidentiel, le Président pourrait être vu par le public américain et par le monde d'une façon domageable.

     

    - Si le Président et la branche exécutive du gouvernement américain maintiennent qu'ils ne sont au courant de rien concernant un sujet de cette importance, la stature et la crédibilité du Président pourraît être lésée d'une manière significante.

     

    - Si le Président et la branche exécutive du gouvernement américain maintiennent après de telles révélation qu'ils connaissaient le sujet et son incroyable signification nationale, mais qu'ils n'aient pas proposé la révélation, le Président pourrait être accusé d'appuyer la mise au secret, même si cette accusation peut paraître injuste à la lumière des faits actuels montrant comment ce sujet a été maintenu secret.

     

    Une autre raison définissant qu'il incombe au Président de déclencher le processus de révélation avec les étapes définies ci-dessous ou les options ci-dessus domageables pourrait devenir un point de vue dominant.

     

    Nous recommandons d'entreprendre les actions suivantes au Président des Etats-Unis:

     

    - Nous recommandons au Président d'instaurer un décret libérant les témoins de leur obligation de témoigner sous le sceau du secret d'état, car même si c'est le cas, leurs témoignages peuvent très bien avoir été obtenus de manière illégale.;

     

    - Nous recommandons que le Président convoque une commission indépendante, juste et ouverte pour enquêter sur ce sujet, sur les projets non reconnus à accès spéciaux (USAP), et sur les technologies qui sont actuellement élucidées et dont pourrait bénéficier toute l'humanité s'ils étaient librement publiés;

     

    - Nous recommandons dans le même temps que le décret soutienne la déclassification des documents gouvernementaux en relation avec le sujet extraterrestre, un processus qui a déjà démarré avec le Freedom of Information Act (FOIA).

     

    - Nous recommandons aussi, durant la progression de ces processus, que le Président publie un décret prévoyant l'amnestie pour les membres et les personnels des groupes suspectés de contrôler les sujets extraterrestres, à condition que ces groupes coopèrent et n'interfèrent pas avec les processus en cours;

     

    - Nous recommandons que le Président présente lors d'une émission télévisée nationale ces solutions et le processus pour restaurer la confiance du public dans le gouvernement et les principes démocratiques;

     

    - En définitive, nous recommandons de créer par décret un nouvel organisme de recherche scientifique chargé de développer les technologies secrètes qui pourront être utilisées pour résoudre nos problèmes énergétiques, et d'intégrer ces technologies au cadre normal de nos institutions courantes.

     

    Ces décrets utiliseraient totalement les pouvoirs de la présidence pour aider à clore certains "projets sombres" apparaissant être dirigées en dehors de la chaîne de commande constitutionnelle. Tandis que certains aspects des technologies extraterrestres (et d'autres choses) pourraient être accessible totalement par ce processus de création de décret, il autorisera la révélation de témoignages clairs. Ceci devrait entamer un processus de neutralisation des présents efforts employés par les groupes secrets pour garder le Président et la branche exécutive, le Congrès, la presse et les contribuables à l'écart de leurs investigations.

     

    Remerciements

     


    Il y a tellement de personnes depuis les dix dernières années qui ont contribuées à ce travail que seule une liste partielle pourrait elle-même constituer un livre. Je voudrais remercier les milliers de supporters de part le monde pour leur aide, leur ouvrage et consecration, sans lesquels ce projet n'aurait jamais pu être créé et achevé.

     

    Je voudrais particulièrement remercier ma femme Emily et nos quatre filles pour leur amour, leur dédicace et leur support durant toutes ces années. Emily à travaillé inlassablement en arrière de la scène pendant des années dans la forme la plus effacée et la plus chaleureuse. Il n'existe personne comme elle sur cette planète. Merci, merci.

     

    Ma famille a aussi été sacrifiée sur d'autres plans: ils ont renoncé à quelques millions de dollars de revenu depuis que j'ai entrepris cette tâche et ils en ont, dans bon nombre de cas, sacrifié la plupart. J'ai commencé ce projet, pas eux. Combien de femmes de médecin pourraient patiement supporter un tel effort ? Mais sachant que les investissements etaient destinés à l'ensemble de l'humanité, comment aurait-il pu en être autrement ? Sans l'amour et le support inconditionnels de ma famille cet engagement n'aurait pas pu être envisagé.

    La liste suivante n'est que partielle. Elle témoigne du travail difficile de tant de monde et nous en sommes tous redevables. Je voudrais remercier particulièrement les témoins militaires ou membres de gouvernements et à mes chef-assistantes, Linda Willitts pour la côte Ouest et Debbie Foch pour la région de Washington DC.

     

    Steven M. Greer, M.D.

    Shari Adamiak
    ARS NOVA
    Major-General Vasily Alexeyev
    Eric Anderson
    Lt. Col. Dwynne Arneson (ret.)
    Colin Anderson
    Maurizio Baiata
    Msgr. Corrado Balducci
    Stephen Bassett
    Dr. Tom Bearden, Lt. Col. (ret.)
    Dr. Fred Bell
    Harland Bentley
    Cmd. Graham Bethune (ret.)
    Don Bockelman
    Gildas Bourdais
    Shell Boyd
    Dr. Jan Bravo
    Bob and Teri Brown
    Lt. Col. Charles Brown (ret.)
    Sgt. Robert Blazina
    David Browning
    John Callahan
    Sgt. Stoney Campbell
    Franklin Carter
    Astronaut Gordon Cooper
    Col. Philip Corso, Sr. (ret.)
    Philip Corso, Jr.
    Anthony and Patricia Craddock
    Gordon Creighton
    Prof. Paul Czysz
    Don Daniels
    Col. Ross Dedrickson (ret.)
    Glen Dennis
    Janet Donovan
    Gerry Eitner
    Maj. George Filer, III (ret.)
    Deborah Foch
    Lt. Frederick Fox
    James Fox
    Stanton Friedman
    Alan Godfrey
    Emily Greer
    A.H.
    Dr. Richard Haines
    David Hamilton
    Donna Hare
    Paola Harris
    Lt. Walter Haut
    Michael Hesemann
    Joe Heilig
    Lord Hill-Norton
    Jean Houston
    Joel Howard
    Dorothy and Burl Ives
    Prof. Robert Jacobs
    Don Johnson
    Miles Johnston
    Harry A. Jordan
    Kevin Kachikian
    Miki Kaipaka
     Enrique Kolbeck
    James Kolbeck
    Marian Kramer
    Alice Ladas
    Kelly and Peter Lakin
    Dr. Paul LaViolette
    Prof. Ted Loder
    Brig. Gen. Stephen Lovekin, Esq.
    Ted Mallon
    Rosemary May
    John Maynard
    Mark McCandlish
    Denise McKenzie
    Astronaut Edgar Mitchell
    Dr. Eugene Mallove
    Jaime Mausson
    Merle Shane McDow
    Cmdr. Will Miller (ret.)
    Robert Mitchell
    Sgt. Dan Morris (ret.)
    Jordan Pease
    Donald Phillips
    Dr. Roberto Pinotti
    Antonio Pinto
    Capt. Massimo Poggi
    Nick Pope
    Sgt. Leonard Pretko
    Rhiannon Pruett
    Dr. H. E. Puthoff
    Nick Redfern
    Capt. Lori Rehfeldt
    Lawrence Rockefeller
    Dr. Carol Rosin
    Ron Russell
    Capt. Robert Salas
    Daniel Sheehan, Esq.
    Gary Shrieves
    Fred Smith
    Michael Smith
    Peter Sorenson
    Sgt. Chuck Sorrells
    Ralph Steiner
    Sgt. Clifford Stone (ret.)
    Jeff Thill
    Fred Threlfell
    Daniel Monoz Tovar
    Capt. Bill Uhouse
    Paul Utz
    Lt. Robert Walker
    Larry Warren
    Dr. Alfred Webre
    Dotha Welbourne
    LC Jonathan Wygandt
    Lt. Col. John Williams (ret.)
    Dan Willis
    Linda Willitts
    Karl Wolfe
    Lt. Col. Joe Wojtecki (ret.)
    Dr. Robert Wood
    Sandra Wright

     

    le site original américain:

    http://www.disclosureproject.org/ 

     

    Enfin, pour accéder directement au dossier révélation (97 pages), cliquez ci-dessous:

    http://disclosure.free.fr/le_projet_revelation.pdf

    Trackbacks

    Pour faire un trackback sur ce billet : http://ovni.zeblog.com/trackback.php?e_id=359970
    Bookmark and Share :: Contacter l'admin ::Recommander ce site par mail :: Imprimer ::

    Commentaires

    Bonjour, Vous pouvez laisser ici votre commentaire sur cet article. Attention, merci de rester sérieux dans vos commentaires. Les insultes sont strictement interdites de même que l'écriture en SMS et les fautes volontaires. Vous êtes seul et unique responsable des propos tenus sur ce site. L'adresse IP de vos commentaire est enregistrée et archivée

    Related Posts with Thumbnails
    Aucun commentaire pour le moment.

    Ajouter un commentaire

    Nom ou pseudo :


    Email (facultatif) :


    Site Web (facultatif) :


    Commentaire :


     
    ovni, ufo, ufologie, paranormal, forum