Le projet Sign (1947-1948)
Page d'accueil | Forum | Portail | Tchat | Rechercher | Actualité | Témoignages ovni | Vidéo ovni | Signaler un problème | Contacter le responsable

Heure et Calendrier

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Editorial

Ce site sérieux présente avec pédagogie et pragmatisme les éléments les plus solides et vérifiables sur le phénomène Ovni et ses implications.

Devenir fan du site

 

Le forum de discussion du site (Les Mystères des Ovnis)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Liens

  • ovni et vie extraterrestre
  • RRO.org
  • Baseovni(temoignages)
  • Forum sur les ovnis
  • rimarchives.free
  • ufoinfo
  • Les Repas Ufologiques
  • Fédération Française d’Ufologie
  • ufocasebook.com
  • photovni.free
  • ovni
  • http://
  • http://
  • ZeBlog
  • Wikio

    Partenaires

    Partenaires

    Syndicalisation

    Traduction du site

    Choose your language please:

    Livre d'or et contact

    Un petit message sur le livre d'or fait toujours plaisir:

    Livre d'or du site

    Sondage

    Newsletters

    Inscription

    Recherche

    Rechercher sur le site :

    Compteurs

  • 1066946 visiteurs aujourd'hui
  • 1959229 visites depuis le 01/06/06
  • 158 billets
  • Bookmark and Share

    Derniers commentaires

    Grazr

    Derniers sujets du forum

    Grazr

    Fils RSS

    Le projet Sign (1947-1948)

    Recommander ce site :: Imprimer cette page:: Par ovni :: 19/10/2008 à 15:28

    Le projet Sign (1947-1948)


    Le Projet Sign (signe en français) a été la première étude scientifique officielle de l'US Air Force sur les OVNI. Le projet a été créé en décembre 1947 et dissout le 16 Décembre 1948, remplacé par le projet Grudge.

     


    Salle de conférence du projet Sign [SHG]  


    Bien qu'officiellement désignée comme un organisme de recherche, la commission Sign ne pourra jamais définir sa propre ligne d'action. En dépit des efforts de ses membres scientifiques, elle prend le caractère d'un centre d'enquêtes plutôt que de recherche [Vallée 1966]. 1ère commission d'enquête officielle sur les ovnis, mandatée par l'USAF le 30 Décembre 1947 (créée effectivement le 22 Janvier 1948), sous la responsabilité de la section T-2 de l'AMC à Wright Field, lancé à l'initiative du général Twining, Sign va connaître plusieurs générations d'experts (le professeur Hynek fit partie de la seconde génération).

     

    Cette estimation de la situation top-secrète fut plus précisément confiée à l'IAD, sous la direction du capitaine Robert Sneider en 1948. Un premier rapport, destiné à l'autorité supérieure au plus haut niveau, conclua à la probabilité de l'existence de véhicules extraterrestres : la conclusion était que les ovnis étaient des véhicules interplanétaires, notant au passage que l'incident de Kenneth Arnold n'avait pas été le premier. Le général Hoyt Vandenberg, alors chef d'état-major de l'armée de l'air américaine, refusa alors cette estimation lorsqu'elle lui parvint, ne voulant pas entendre parler de véhicules interplanétaires et soulignant que le rapport n'apportait aucune preuve en ce sens. Une délégation de la commission d'étude se rendit alors au Pentagone pour défendre son opinion, en vain, et le rapport fut jetté aux orties.

     

    Il fut par la suite décidé le 16 Décembre 1948 de rebaptiser le projet Sign en projet Grudge : bénéficiant d'une priorité inférieure, celui-ci ne sera plus composé que de personnel convaincu de l'inexistence des soucoupes volantes. Cette rebaptisation ne fut officiellement effectuée que le 11 Février 1949, juste après qu'une nouvelle conclusion émaille le rapport final du projet Sign : il n'existe pas de preuve concrète de l'existence des ovnis, bien que 20 % des observations n'aient pas pu être expliquées de façon convaincante.

     

    Contexte 


    Le projet Sign a été créé sous l'impulsion du général Nathan F. Twining, suite à une vague d'OVNI (appelées "soucoupes volantes" à l'époque) en 1947 aux États-Unis, dont les deux plus célèbre cas sont l'observation de Kenneth Arnold en juin et l'incident de Roswell en juillet. Par ailleurs, le projet a été précédé d'une enquête du général James H. Doolittle en 1946 durant l'affaire des "Fusées Fantômes", et d'une étude du général Schulgen durant l'été 47, laquelle étude prouvait l'existence matérielle de ces objets volant[réf. nécessaire].

     

    Par ailleurs, Twining lui écrit, dans un mémo secret de septembre 1947 :

     

    Le phénomène rapporté est quelque chose de réel et non une vision ou un canular. Il y a des objets ayant approximativement la forme d'un disque, d'une taille suffisamment importante pour sembler aussi grands qu'un appareil humain.


    Il est possible que certains des incidents puissent être causés par des phénomènes naturels, tels que des météores.


    Les caractéristiques opérationnelles rapportées telles qu'une vitesse ascensionnelle extrêmes, la manœuvrabilité (particulièrement au niveau du roulis), et des manœuvres qui doivent être considérées comme évasives face à des avions ou radars amicaux, portent à croire à la possibilité que certains des objets sont contrôlés manuellement, automatiquement ou à distance.

     

    La description apparemment courante des objets est comme suit :


    Surface métallique ou réfléchissant la lumière


    Absence de trainée, à l'exception de quelques cas lorsque l'objet opére apparemment dans des conditions de hautes performances.


    De forme circulaire ou elliptique, plat à la base et dômé au-dessus.


    Plusieurs rapports de vols en formation bien tenue variant de 3 à 9 objets.


    Normalement aucun son associé, à l'exception de 3 cas où un rugissement grondant a été noté.


    Il est possible dans les connaissances américaines actuelles (si un développement détaillé étendu est entrepris) de construire un appareil piloté ayant l'allure générale de l'objet décrit en sous-paragraphe (e) ci-dessus qui serait capable d'une autonomie approximative de 7000 miles à des vitesses subsoniques.


    Tous développements dans ce pays suivant les lignes indiquées seraient extrêmement coûteux, consommateurs de temps et aux dépends considérables des projets actuels et par conséquent, s'ils étaient menés, devraient être mis en place indépendamment des projets existants.


    Une considération adéquate doit être donnée à ce qui suit :


    la possibilité que ces objets soient d'origine américaine - le produit d'un projet de haute sécurité non connu de l'AC/AS-2 ou de ce commandement .


    le manque d'indices physiques sous la forme d'éléments récupérés de crash qui prouveraient indéniablement l'existence de ces objets .


    la possibilité qu'une nation étrangère ait une forme de propulsion éventuellement nucléaire, qui est hors de notre connaissance scientifique.


    Twining recommande ensuite une étude approfondie du phénomène.


    Projet Sign 


    La proposition de Twining est approuvée par le gouvernement le 30 décembre 1947, et le projet Sign débute le 22 janvier 1948, sur la base aérienne de Wright-Patterson, dans l'Ohio. Il est placé sous le commandement du capitaine Robert R. Sneider. Bien que le projet ait été classifié "d'accès restreint", son existence est connue du grand public, souvent sous le nom de "Projet Soucoupe". Le projet engage aussi des consultants scientifiques, comme l'astronome américain Josef Allen Hynek, chargé de distinguer les cas de méprises avec des étoiles ou des météorites.

     

    Le Dr Michael D. Swords écrira : « le personnel de ce projet était probablement le plus talentueux groupe d'étude sur les OVNI jusqu'à ce que l'Air Force ait finit ses recherches en 1969. Pour aider l'officier commandant, le capitaine Robert R Sneider, il y avait deux ingénieurs aéronautiques exceptionnels, Alfred Loedding et Albert B. Deyarmond. Il y avait aussi l'expert en nucléaire et balistique Lawrence Truettner. La qualité de ce personnel indique le sérieux (surtout en comparaison avec les années suivantes) avec lequel l'Air Force considérait le phénomène OVNI ».

     

    La première entreprise de grande envergure du projet Sign fut l'étude du célèbre incident de Mantell. Le 7 janvier 1948 , le pilote de l'Air Force Thomas Mantell avait repéré un OVNI dans le ciel du Kentucky et s'était lancé à sa poursuite (chose confirmée par ses coéquipiers qui avaient dû rentrer à leur base avant le drame). On retrouva les débris de son avion éparpillés sur des kilomètres, comme s'il avait été détruit en haute altitude. Les enquêteurs de Sign arrivèrent à la conclusion que Mantell avait confondu la planète Vénus (en plein après-midi) et qu'il avait été victime d'une défaillance d'oxygène. Ils n'expliquèrent cependant pas les observations concordantes de témoins au sol, ni pourquoi l'avion avait explosé en plein vol.

     

    Les enquêteurs furent moins sceptiques lorsqu'en juillet 1948, deux pilotes de ligne virent un OVNI approchant de manière "intelligente". Il accordèrent une grande crédibilité à ce témoignage et estimèrent que l'objet était peut-être occupé.


    Le rapport "Estimation de la situation" 


    Au fil des enquêtes, le personnel de Sign perdit peu à peu son scepticisme initial face à de nombreux cas troublants et inexpliqués. Petit à petit, l'idée que certain de ces OVNI pouvaient être d'origine extra-terrestre fut admise par les experts du projet. Ce fut la rédaction d'un rapport secret resté fameux, nommé "Estimation de la situation". Ce rapport expliquait qu'au vu des performances aérienne de certains des OVNI et de l'impossibilité de les faire correspondre à des phénomènes naturels, l'explication la plus probable et rationnelle était donc qu'une partie des OVNI avaient une origine extra-terrestre.

     

    Ce rapport fut rejeté catégoriquement par le général Hoyt S. Vandenberg, d'autant plus qu'un groupe de scientifiques sceptiques avaient rédigé un autre rapport aux conclusions inverses. Cependant, malgré ce rejet, les scientifiques de Sign continuèrent leur étude du phénomène, ce qui confirma leur première conclusion sur l'origine extra-terrestre des OVNI. C'est alors que le général Charles P. Cabel demanda au personnel de Sign de rédiger un nouveau rapport, lequel devrait exclure l'HET. Ils rendirent un rapport qui ne fut pas aussi explicite que le premier, mais qui sous-entendait la même conclusion.

     

    C'est alors qu'en décembre 1948, le Projet Sign fut dissout et remplacé par le Projet Grudge, composée de scientifiques ne croyants pas à l'HET.

    Références :

    [SGH] The Sign historical group

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_Sign

    http://www.rr0.org/Sign.html

     

     

    Dans les dossiers du projet SIGN:

     

    Le projet SIGN était une étude officielle du gouvernement des Etats-Unis au sujet des rapports d'objets volants non identifiés entreprise par l'Armée de l'Air des USA vers la fin de 1947 et dissous vers la fin de 1948. SIGN a été débuté par le Lieutenant-Général Nathan F. Twining, alors chef de l'Air Material Command, qui avait passé en revue les rapports dàjà collectés et avait conclu que le phénomène rapporté "était quelque chose de réel et non pas visionnaire ou factice". SIGN conclura finalement que certains des objets volants non identifiés observés sont des engins patiaux extraterrestres, mais cette conclusion sera rejetée par le haut commandement parce qu'il n'y avait pas de preuves matérielles connue sous la forme de morceau de soucoupe volante. Voici des rapports d'observations rassemblés par le projet SIGN.


    OBSERVATION DE PILOTES EN ALASKA, 4 AOUT 1947

     

     

     

    Le Capitaine Jack Peck et son co-pilote Vince Daly ont déclaré que le 4 août au coucher du soleil, ils ont aperçu et ont suivi une "soucoupe volante" au nord-ouest de Bethel, Alaska. L'objet, qui est apparu comme ayant une masse égale ou plus grande que celle d'un C-54 et de couleur noir est apparu silhouetté contre un ciel de soirée lumineux. Afin d'éviter une collision possible (ne pouvant pas de prime abord déterminer dans quelle direction l'objet se déplaçait), ils sont montés à environ 1200 pieds afin d'éviter une collision possible. L'objet a croisé leur chemin à l'angle droit avec eux. Voyant qu'il s'éloignait d'eux à une vitesse très rapide et volant à une altitude de 500 à 1.000 pieds, ils ont viré et ont entrepris de le suivre à une vitesse aérienne de 170 miles par heure mais la chose a été hors de vue en quatre minutes. Ils déclarent que l'objet avait une surface lisse et ressemblé à un C-54 sans moteurs (vu de l'arrière) et était sans ailes ou n'importe quel moyen évident de propulsion du tout. Le vent était négligeable et il était sur un cours de NO.

     

    L'officiel responsable des lignes aériennes pour lesquelles Peck volait déclare que le pilote n'est pas "du genre imaginatif."
     

    BETHEL, ALASKA

    5 août 1947
    Sujet: Affaire d'Intérêt National

     

    A: Officier en Commandement, Systèmes des Communications en Alaska


    550 Federal office Building, Seattle 4, Washington

     

    1. Selon AGAO-S 319.1 le rapport suivant est soumis sur une question qui peut devenir d'intérêt national. Le Capitaine Jack Peck et son co-pilote Vince Daly ont déclaré que le 4 août 1947 ils ont aperçu et ont suivi une soucoupe volante au nord-ouest de Bethel, Alaska. Cet objet était plus grand que le Douglas DC-3 qu'ils pilotaient, a croisé leur cours perpendiculairement à eux. Il volait à une altitude de mille pieds. Ils ont viré à sa suite et l'ont suivi à une vitesse aérienne de cent soixante-dix miles par heure mais il a été hors de vue en quatre minutes. Ils déclarent que l'objet était d'une surface lisse et aérodynamique sans le moyen visible de propulsion du tout.

     

    2. Il est réalisé que la Quatrième Armée de l'Air prétend qu'il n'existe aucune telle chose mais le Capitaine Peck est pilote en chef pour des services de vol Al Jones et n'est pas un homme qui s'adonne à l'exagération. En raison de l'excellente réputation du Capitaine Peck et du fait que personne ici ne doute le moins du monde qu'il a vu réellement cet objet, ce rapport est soumis pour n'importe quelle action considérée nécessaire par votre bureau.

     

    Harold D. Johnson
    T/4 Signal Corps
    En Charge des Opérations
     


    August 5, 1947
    Directeur Régional
    Bureau Régional des Services de la météorologie
    Anchorage, Alaska

     

    Sujet: Rapport d'une "Soucoupe volante" par un pilote dans le voisinage de UB.

     

    Cher Monsieur:

     

    J'ai pensé que vous seriez intéressé par le rapport joint, quoiqu'il n'ait probablement aucune signification météorologique.

     

    M. Peck a rapporté les détails additionnels suivants dans une conversation juste après le vol rapporté. Lui et le co-pilote ont aperçu d'abord la "soucoupe" en avant d'eux et à une altitude à peu près identique à celle à laquelle ils volaient. Elle était en silhouette contre un ciel brillant de soirée, ne pouvant pas déterminer d'abord dans quelle direction elle se déplaçait ils sont montés à environ 1200 pieds pour éviter une possible collision. En cette nouvelle position ils ont pu déterminer que l'objet se déplaçait loin d'eux et à une vitesse très rapide. Il a semblé être aussi grand ou plus grand en volume qu'un C-54 et de couleur noir. Il a maintenu la même altitude mais a bientôt disparu de la vue en raison de sa vitesse supérieure, que les pilotes ont estimés être approximativement trois fois la leur.

     

    Je connais bien Mr. Peck et il n'est pas du type imaginatif.

    Respectueusement

    R. Allen Showalter
    Officel en Charge
     

     

     

    KCWD V KNZI #10 D A EMSI 051112Z KCDN GR 101

     

    75 IFN 1. RAPPORT DE COL PAR PILOT J PECK DE PECK ET RIC AVIATION ET VINCE DALY VIRGULE DIX-SEPT ANS ET SEPT AND REDPECTIVEMENT D'EXPERIENCE. A 050820Z ENVIRON 10 MILES AU NORD OUEST UB APERÇU UN OBJET EN FORME DE DISQUE RESSEMBLANT VU DE L'ARRIERE A UN CHARLIE 54 SANS MOTEURS VIRGULE OU AILE VOLANTE VIRGULE ALTITUDE 500 PIEDS. VENTS NEGLIGEABLES VIRGULEVAVU VIRGULE TRJACTOIRE ABSOLUE VERS NORD-OUEST AUCUN MOYENS VISIBLE DE PROPULSION. APRES AVOIR DÉTERMINÉ AUCUN TRAFIC AERIEN A UB PECK A SUIVI L'OBJET D'UB A DOG CHARLIE TROIS OU CINQ MINUTES A UNE VITESSE ANEMOMÉTRIQUE INDIQUEE DE 170 M/H AVANT SA DISPARITION. AVEC APPROBATION DE PECK CECI EST TRANSMIS POUR VOTRE INFORMATION. JACKSON.
     

    http://ufologie.net/bb/peckdaly1947f.htm

     

    DOCUMENT PROJET SIGN octobre 1948
    Les "disques" responsables d'un crash?
     
     
     
    TRADUCTION

     

    Le 7 octobre 1948


    Cher Général Handy;

    Ci-joint copie d'une lettre du major Sidney Newberger Chef de la Sécurité, de "Los Alamos Project", Los Alamos, N.W. avec une coupure de presse du "Dallas Morning News" de Dallas concernant l'explosion d'un bombardier B-29 à Waycross, qui peut mener à des données d'une certaine importance, car l'on ne connaît actuellement aucune cause normale à cette explosion.

     

    Si des "disques" ont été aperçus récemment dans le voisinage immédiat, alors ce cas devient de première importance. Ou, si des "trucs" a été enregistrés sur les écrans radar dans ce secteur, nous avons là un cas de grande valeur.

     

    Connaissant votre intérêt pour ce sujet, je crois qu'avec votre appui nous pouvons arriver encore à quelque chose, avant qu'il ne soit trop tard.


    DOCUMENT PROJET SIGN 9 avril1948

    Une curieuse observation...
     

     
     
    TRADUCTION

     


    MÉMORANDUM POUR L'OFFICIER RESPONSABLE

     

    Le 9 avril 1948, approximativement vers 16:00 heures, cet agent a interrogé le Lieutenant Colonel XXXXXXX "Tactics Division", de l'École Tactique Aérienne, Base de l'Armée de l'Air de Tyndall, qui a déclaré en substance :
    Qu'il avait quitté Tyndall approximativement vers14:10 heures le 9 avril 1948, pilotant un chasseur P51H à l'altitude de 20000 pieds. Il avait dépassé Montgomery, Alabama et juste avant d'apercevoir la ville avait plongé à l'altitude de 16000 pieds directement sur la ville en effectuant un virage à 180 degrés. Juste avant d'achever son virage à gauche, il avait aperçu un objet à 10 heures sur son aile gauche qui ressemblait à un disque argenté. Le colonel XXXXXXX avait immédiatement effectué un virage serré à gauche pour suivre l'objet qui semblait se diriger vers le Nord-Ouest.

     

    Son virage terminé le Colonel XXXXXXX fut capable d'avoir une meilleur vision de l'objet qu'il avait d'abord pensé être de prime abord un disque et le décrivit comme suit :

     

    La partie supérieure de l'objet avait approximativement huit pieds de diamètre, de couleur argentée, et ressemblait à un parachute. Attaché au bas de l'engin se trouvait un câble sombre ou un hauban qui devait avoir approximativement cinq pieds de long. Suspendue au câble, il y avait une grande bombe ou une boule (le Colonel XXXXXXX ne pouvait pas la discerner) de couleur argentée. La bombe ou la boule semblait être légèrement à l'arrière de la partie supérieure de l'objet. La forme générale de l'objet, selon le Colonel XXXXXXXX ressemblait à quelque chose de semblable au parachute et à la boîte contenant l'équipement photographique de test d'une fusée V2. Le colonel XXXXXXX avait eu l'objet en vue pendant environ cinq secondes, puis l'avait perdu de vue à exactement 15:10 heures. Au moment où il avait perdu de vue l'objet, l'avion de XXXXXXX indiquait une vitesse de 310 milles par heures et l'objet semblait s'éloigner de lui sur un plan horizontal plutôt que sur un plan vertical.


    XXXXXXX a déclaré plus tard que l'objet avait du probablement changer sa trajectoire durant la période où il l'avait eu en vue mais que c'était impossible pour lui de l'affirmer avec certitude car à ce moment son avion effectuait un virage sur l'aile très serré. Durant l'observation de l'objet le temps était clair, aucun nuage, et la visibilité et le plafond étaient illimités. D'autant que le Colonel XXXXXXX puisse le déterminer l'objet n'avait produit aucun son et aucune traînée d'échappement ne fut visible. Après avoir perdu l'objet, le Colonel XXXXXXX est retourné à la Base de Tyndall et à l'atterrissage, a déclaré l'incident mentionné ci-dessus à l'Officier des Renseignements de Tyndall, A-2. Joint à la présente, croquis de la configuration de l'objet.( CENSURE)

     

    NOTES DE L'AGENT :

    Il doit être noté que le Colonel XXXXXXX a raconté son histoire aussi bien à cet agent qu'au lieutenant Burt, A-2, Tyndall, à des interrogatoires séparés et que dans les deux cas son histoire a coïncidé.
     
    http://photovni.free.fr/f.o.i.a%2054/Projet_sign.htm

     

    Document de l'US Air Force, issu du Projet SIGN (8 avril 1948 )
     


     

    TRADUCTION

     

    QUARTIER GÉNÉRAL, TREIZIÈME ARMÉE DE L'AIR

    BASE DE L'ARMÉE DE L'AIR DE CLARK

    Le 8 avril 1948

    SUJET : Rapport d'Observation d'un Avion Non identifié et/ou  d'un Objet Volant.

    Pour : Le Commandant Général, des Forces de l'Armée de l'air d'Extrême-Orient, Armée US

    1.    En conformité avec "les Exigences des Services de Renseignements - Avion Non identifié" et des courriers de votre quartier général, AG 452.1 a-2, du 3 novembre 1947 et AG 452.1 a-2, du 20 mars 1948, l'incident suivant est rapporté.

    2.    À 6H30 heures le 1 avril 1948, l'officier S-2 du 18ème Groupe de chasse pris contact avec la Division A-2, de ce quartier général et rapporta que le1er  lieutenant XXXXXXX avait aperçu un objet volant non identifié. Son histoire est la suivante

    3.    Le 1 avril, à 09h55, le 1er lieutenant XXXXXXX commandait un vol de quatre (4) avions P-47 du 67ème Escadron de Chasse, 18ème Groupe de chasse. Il volait à un cap de 180 degrés, à une altitude de 1500 pieds, et sa position était de 124 degrés 3 minutes Est  et de 12 degrés 52 minutes Nord, quand il  aperçu un objet non identifié approximativement à trois (3) milles à l'Est de sa position et à une altitude approximative de 1000 pieds, se dirigeant vers un cap de 360 degrés. L'objet  semblait être un avion de type aile volante, sa forme  ressemblait à une demi- lune, et ce qui semblait être un aileron dorsal était à peine perceptible, l'envergure de l'objet devait être de trente pieds, sa longueur de vingt pieds de couleur argentée . En apercevant l'objet, le lieutenant XXXXXXX amorça immédiatement un virage à gauche avec l'intention d'intercepter et d'identifier avec certitude ce phénomène. Tandis que XXXXXXX effectuait un virage à 240 degrés, l'objet non identifié exécuta un virage à gauche de 90 degrés, puis se stabilisa au cap de 270 degrés, accéléra rapidement, puis fut hors de la vue en environ cinq secondes. Aucun son ne fut entendu et aucune traînée d'échappement ne fut observée. Au moment de l'observation  la visibilité était illimitée avec quelques cumulus épars, minimum 3000 pieds, maximum 6000 pieds.

    Vu la distance avec laquelle l'observation fut faite, aucun dispositif distinct comme le moteur, le train d'atterrissage, l'armement ou la cabine ne furent observés.

    L'interrogatoire du lieutenant XXXXXXX a montré que c'était un homme de confiance, calme, et il est apparu tout à fait censé lors de ses déclarations. Cependant on doit prendre en considération qu'il est  le seul témoin de cet incident, il qu'il n'a pas pu attirer l'attention de ses coéquipier sur l'objet à cause de leur manœuvre en virage et du fait que sa radio était hors service.
     
    http://photovni.free.fr/f.o.i.a%2053/air_force02112003.htm

    Trackbacks

    Pour faire un trackback sur ce billet : http://ovni.zeblog.com/trackback.php?e_id=359937
    Bookmark and Share :: Contacter l'admin ::Recommander ce site par mail :: Imprimer ::

    Commentaires

    Bonjour, Vous pouvez laisser ici votre commentaire sur cet article. Attention, merci de rester sérieux dans vos commentaires. Les insultes sont strictement interdites de même que l'écriture en SMS et les fautes volontaires. Vous êtes seul et unique responsable des propos tenus sur ce site. L'adresse IP de vos commentaire est enregistrée et archivée

    Related Posts with Thumbnails
    Aucun commentaire pour le moment.

    Ajouter un commentaire

    Nom ou pseudo :


    Email (facultatif) :


    Site Web (facultatif) :


    Commentaire :


     
    ovni, ufo, ufologie, paranormal, forum