Les ovnis en forme de Cylindre
Page d'accueil | Forum | Portail | Tchat | Rechercher | Actualité | Témoignages ovni | Vidéo ovni | Signaler un problème | Contacter le responsable

Heure et Calendrier

« Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Editorial

Ce site sérieux présente avec pédagogie et pragmatisme les éléments les plus solides et vérifiables sur le phénomène Ovni et ses implications.

Devenir fan du site

 

Le forum de discussion du site (Les Mystères des Ovnis)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Liens

  • ovni et vie extraterrestre
  • RRO.org
  • Baseovni(temoignages)
  • Forum sur les ovnis
  • rimarchives.free
  • ufoinfo
  • Les Repas Ufologiques
  • Fédération Française d’Ufologie
  • ufocasebook.com
  • photovni.free
  • ovni
  • http://
  • http://
  • ZeBlog
  • Wikio

    Partenaires

    Partenaires

    Syndicalisation

    Traduction du site

    Choose your language please:

    Livre d'or et contact

    Un petit message sur le livre d'or fait toujours plaisir:

    Livre d'or du site

    Sondage

    Newsletters

    Inscription

    Recherche

    Rechercher sur le site :

    Compteurs

  • 1057486 visiteurs aujourd'hui
  • 1949769 visites depuis le 01/06/06
  • 158 billets
  • Bookmark and Share

    Derniers commentaires

    Grazr

    Derniers sujets du forum

    Grazr

    Fils RSS

    Les ovnis en forme de Cylindre

    Recommander ce site :: Imprimer cette page:: Par ovni :: 18/10/2008 à 22:59

    Les ovnis en forme de Cylindre

    PAR FABRICE BONVIN -

     

       


     1. INTRODUCTION – CONSIDERATIONS GENERALES

     

    Parmi les nombreuses formes d’OVNIs rapportées par les témoins, celle du cigare ou du cylindre est d’un intérêt particulier. Car ces engins, souvent de tailles gigantesques, sont observés à de rares occasions. Très impressionnants, ils ont la particularité de se déplacer lentement et peuvent laisser derrière eux une traînée de «vapeur» (1).

     

    A cet égard, en 1966, Jacques Vallée a proposé une classification d’OVNIs dans laquelle les cigares occupent la
    catégorie II : ils sont décrits comme des «objets célestes de formes cylindriques, souvent accompagnés d’un nuage diffus».

     

    De cette catégorie  se dégagent deux sous-groupes distincts : le premier où sont regroupés les objets cylindriques aux comportements aériens erratiques et un second concernant des objets oblongs stationnaires à l’origine de phénomènes secondaires.
     

    La fiche signalétique du «cigare volant» est la suivante :

    Granbury-Texas USA 2004

     

    I. la taille : énorme – le rapport longueur/largeur est en général de 2.2/1.

     

    II . la couleur : en général, de couleur gris métallique

     

    III. le comportement : vols lents à basses altitudes suivant des trajectoires horizontales ou en s’élevant brutalement dans le ciel. Ils sont parfois munis de  projecteurs. En général, ils évoluent en silence.

     

    III bis. les phénomènes secondaires : dans de nombreux cas, de petits engins, des globes de lumière sont observés, sortant ou entrant dans l’énorme cigare volant. Pour cette raison, ces objets cylindriques ont été surnommés «vaisseaux-mères» par certains. Ils semblent donc agir comme des plate-formes au service d’autres engins – plus petits – de reconnaissance. Habituellement, le cigare vole en ligne droite tandis que les plus petits OVNIs, ou sondes, zigzaguent autour de lui.

     

    IV. Location/temps : dans des lieux isolés, près des installations électriques, bases militaires ou plans d’eau. Activités nocturnes.

     

    L’absence de son, la fréquentation de lieux isolés, des installations et des plans d’eau ainsi que la prépondérance aux apparitions nocturnes sont typiques des  manifestations d’OVNIs.

     

    Une étude statistique, achevée en 1979, de Erich Zürcher sur 147 cas de RR3 (rencontre rapprochée du 3ème type, avec les occupants de l’OVNI) place l’OVNI cylindrique au 4ème rang parmi les formes d’OVNIs rapportées par les témoins. Le classement se présente ainsi (2) :

     

    1. Soucoupe «classique» : 59 cas soit 40,14 %
    2. Sphère, boule, globe : 27 cas soit 18,37 %
    3. Forme ovoïde, oeuf : 23 cas, soit 15,65 %
    4. Cigare : 11 cas, soit 7,48 % (4ème position)
    5. Objets rectangulaires ou carrés : 6 cas , 4,08 %

     

    Granbury-Texas USA 2004 Zoom avec les traitements

     

    Je vais maintenant passer en revue plusieurs observations d’OVNIs cylindriques afin d’illustrer les particularités de ces engins.
     

    2. OBSERVATIONS D’OVNIS CYLINDRIQUES

     

    En vol au-dessus des USA, 24 juillet 1948, 3h40

     

    Un pilote et son copilote dirigent un DC-3, le 24 juillet 1948, à 3h40, quand ils observent un objet venir dans leur direction. Il passe à leur droite et légèrement au-dessus d’eux et, à ce moment, se met à monter en flèche pour disparaître dans les nuages. L’observation dure quelques dix secondes. Un passager parvient à saisir un éclair de lumière au moment où l’objet passe. Une traînée de flammes de 15 mètres de long environ est observée à l’arrière du cylindre.  Il ne semble pas équipé d’ailes mais possède deux rangées de hublots éclairés  (3).

     

    Remarque : on notera la présence de la traînée de flammes typique de ce genre d’OVNI et l’observation d’hublots rapportés par le copilote.
     

    New Delhi, Inde, 15 Mars 1951, 10h20

     

    25 témoins membres d’un club d’aviation observent un cigare d’aspect métallique suivi d’une traînée blanche qui devient noir quand il accélère. L’observation dure 7 minutes (4).
     

    Oloron et Gaillac, midi de la France, les 17 et 27 octobre 1952

     

    Le vendredi 17 octobre 1952 vers 12h50, M. Y. Prigent, surveillant général du Lycée d’Oloron observe, en compagnie de toute sa famille, un nuage floconneux de forme étrange. Au-desssus, un cylindre long, étroit, apparemment incliné à 45 degrés qui se déplace lentement en ligne droite vers le sud-ouest. M. Prigent évalue son altitude à 2000 ou 3000 mètres.

     

    L’objet est blanchâtre, non lumineux. De son extrémité supérieur s’échappe une sorte de panache de fumée blanche. A quelque distance au-devant de l’objet cylindrique, une trentaine d’autres objets suivent la même trajectoire. Ces «engins» se déplacent deux par deux suivant une trajectoire brisée, zigzaguant d’une manière rapide et courte.

     

    Quand deux objets s’écartent l’un de l’autre, il se produit une traînée blanchâtre, semblable à un arc électrique. Outre les habitants d’Oloron, ceux du village de Géronce peuvent également observer le phénomène, avec parmi eux le maire, M. Bordes (5).

     

    Remarque : cette observation réunit un nombre important de caractéristiques attribuées aux cigares volants : fumée blanche, petites «sondes», vol en ligne droite, etc…
     

    Middle Sister Island, lac Erie, 25 juin 1954

     

    A 19h10, le procureur L.B. Tussing observe un cylindre noir, 12 fois plus long que large qui se déplace à vive allure au-dessus du lac (6).
     

    Océan atlantique, Mai 1963

     

    En provenance d’Europe, un groupe de 50 employés de l’OTAN à bord d’un Air Canada DC-8 est en route pour Ottawa quand, à 10'000 mètres, Mlle King observe un cylindre gigantesque et stationnaire, sans hublots, portes ou ailes discernables. La taille de l’OVNI est estimée à 2 kilomètres (7).
     

    Suffolk County AFB, New York, 6 septembre 1966, 18h50


    Stahl et Ladesic observent un cylindre de couleur blanche qui vient de l’est à grande vitesse, stoppe et survole la base aérienne durant 3 minutes. Puis, il tourne et s’éloigne lentement. L’observation
    dure 8 minutes (8).
     

    Kempsey, NSW, Australie - Septembre 1972

     

    Monsieur Allan James observe un OVNI en forme de cigare près de Georges Creek. Il déclare : «c’était 100 fois plus grand qu’un Boeing 707 avec de petites soucoupes volantes tout autour». Les petites soucoupes se déplacent en formation. L’énorme engin monte dans le ciel pour disparaître à une vitesse stupéfiante  (9).
     

    Remarque : taille énorme de l’objet cylindrique et petites soucoupes.
     

    3. OBSERVATIONS D’OVNIS CYLINDRIQUES AVEC PHOTOGRAPHIES

     

    Plus instructives : les observations avec «preuves» photographiques. Les deux observations qui suivent sont survenues dans la région de Monterrey, Mexique, théâtre de nombreux phénomènes OVNIs.
     

    Sierra Madre, Mexique, 14 avril 1998, 20h00 (région de Monterrey)

     

    Durant les incendies dévastateurs de la Sierra Madre, le 14 avril 1998 à 20h00, un OVNI en forme de cigare apparaît au-dessus de cette montagne en feu.

    Tandis qu’il photographie l’incendie, Raul Garza, un ingénieur, aperçoit l’OVNI. Il prend plusieurs photos avec son appareil de type Olympus Reflex sur trépied, équipé d’un téléobjectif et d’un film ASA 400. 


    Photographie originale

     

    Zoom sur le cigare volant

     

    Sur la photo, la plus grande montagne est la Sierra Madre orientale.
     
    Région de Monterrey, Mexique, 1994

     

    En 1994, Rolando Quiroga, un résident de Monterrey photographie un OVNI cylindrique alors qu’il voyage dans un bus de Monclova, Coah. vers Monterrey. Deux photos sont prises. On distingue les reflets des vitres sur la fenêtre à travers laquelle le témoin photographie l’OVNI, vers 15h00. Une observation attentive du cliché révèle un petit objet en haut à droite du cigare. Il pourrait s’agir d’une sonde. 


    Photographie originale


    Zoom sur l'OVNI

     
    Application d'un filtre


     
    4. OBSERVATIONS D’OVNIS CYLINDRIQUES AVEC FILM

     

    Extrêmement rares : les observations d’OVNIs cylindriques filmées.

     

    Salida, Colorado, 27 août 1995, 9h25 (pour un extrait du film : cliquez ici)

     

     

    Ce cas est exceptionnel à plus d’un titre : on dispose de nombreux témoignages indépendants ainsi qu’une bande vidéo de l’incident.

     

    Le témoin principal (qui est également le vidéaste amateur) se nomme Tim Edwards, 42 ans (en 1995). Il est propriétaire d’un restaurant à Salida.

     

    Le 27 août 1995, à 9h25, Tim, sa fille Brandy (6 ans) et le père de Tim, George Edwards constatent une phénomène aérien inhabituel dans le ciel : une sorte de cylindre blanc (10).

     

    Tim Edwards saisit son camescope 8 mm (avec un zoom X 8). Alors qu’il commence à filmer, le voyant de la batterie s’allume. Il rentre dans le domicile chercher une recharge. Il appelle aussi son restaurant à Salida pour alerter d’autres témoins éventuels. Une de ces personnes peut apercevoir le phénomène. Quelques minutes plus tard, son père le rejoint et observe l’objet avec les jumelles. Edwards contacte aussi la station radio locale et le Sheriff. Entre les coups de fils, il a le bon sens de filmer l’objet, obtenant seulement 6 minutes de film pour une observation d’environ 1 heure !!!! (11). 
      


    Extrait de la bande vidéo originale


    Zoom sur l'OVNI

     


    Application d'un filtre

     

    La bande son a immortalisé les commentaires de Tim , Brandy et George Edwards, ce qui donne, entre autres,  Tim Edwards qui s’exclame : «It’s erratic as hell…it ain’t no kind of aircraft, I’ll tell you that» (c’est foutrement erratique. Ce n’est pas un engin volant conventionnel, je peux te l’affirmer (en s’adressant à son père)).

    Complètement bouleversé par son observation, Tim Edwards a ameuté les autorités, Ufologues et les Médias. Ainsi, le Mountain Mail, un quotidien local, rapporte dans son édition du 7 septembre 1995  que «des copies du film original de Edwards ont été diffusées sur Channels 7, 4 et 9 à Denver» (12).

     

    Conscient de mettre en jeu la réputation et la crédibilité de sa famille  en rendant publique cette observation, Edwards n’en démord pas : «Je sais que cela paraît incroyable, mais je pense vraiment que cela vient d’un autre monde» a-t-il déclaré maintes fois aux Médias.

     

    Et Edwards de faire remarquer qu’un couple se promenant vers Cochetopa Pass, à 50 kilomètres de Salida, rapporta au Sheriff du comté de Saguache l’observation d’un objet «brillant en forme de cigarette», le même jour. De plus, sept témoins ont contacté le Département d’Astronomie de l’Université du Colorado pour signaler un objet similaire dans le ciel.

     

    Sur une période 48 heures, au même moment où Tim filma l’OVNI, au moins 21 témoins à 13 endroits différents observèrent le même engin.

     

    Reste le film. Il fut disséqué par plusieurs experts en analyse vidéo.

     

    Après analyse, l’expert de la NASA, Jim Dilletosso affirma que «ce n’est sûrement pas un reflet ou encore une aberration optique». «C’est définitivement un objet de très grand taille, solide et tri-dimensionnel, cylindrique, à haute altitude». «Nous avons confirmé la présence de petits objets provenant du cigare». Selon le fondateur de Village Labs, l’OVNI volait à une altitude estimée à 60'000 pieds.

     

    Interviewé sur Channel Four à Denver, Dilletosso ajouta que «cet objet a les mêmes caractéristiques que d’autres objets cylindriques observés aux quatre coins du globe». L’analyste faisait probablement allusion à l’énorme OVNI cylindrique filmé à Krasnodar, en Russie, en 1990 (pour un extrait du film, cliquez ici...).

     

     

    Chip Peterson, un ingénieur aérospatiale spécialiste de l’analyse vidéo, a également rendu ses conclusions pour l’émission Sightings : «Les mouvements de l’objet sont virtuellement impossibles à exécuter, en tout cas selon la technologie telle que nous la connaissons sur Terre» (13).

     

    L’analyse de la vidéo devait également confirmer ou infirmer le témoignage de Edwards, qui soutenait que le cigare était accompagné de «frisbees » ou de « boomerangs » sortant de sa structure et évoluant autour de lui. Sur la vidéo brute, il y a au moins deux sources de lumière qui pourraient corroborer son récit.

    Bruce Maccabbe, l’analyste vidéo du MUFON, s’est également penché sur le document. Voici quelques passages de son rapport sur la vidéo :

     

    «Entre 1 :50 et 2 :09, l’OVNI mesure environ 2 cm de long et 4 mm de large sur mon écran… A 1 :56, on entend la voix d’un homme, probablement le père de Mr. Edwards dire : «tu peux voir comme une balle autour de lui (du cigare)».

     

    Concernant les «boomerangs» décrits par Edwards, Bruce Maccabee précise que «deux ou trois «choses» blanches ou métalliques très fines (1mm) bougeant très rapidement font leurs apparitions sur l’écran…Il est impossible de dire si ces «choses» sont reliées à l’OVNI».

     

    «Ce film est décevant dans la mesure où il est extrêmement difficile d’obtenir une bonne triangulation. Apparemment, le seul témoin qui a clairement observé l’OVNI était Mike Maggio, un employé du restaurant» se lamente l’analyste en ajoutant que «Mike affirma également avoir observé de petits objets en forme de boomerang sortant du cigare.»

     

    Bruce Maccabbe résuma son analyse : «Bref, on peut affirmer que l’objet était énorme et distant» (entre 600 et 1500 mètres de long) et rappela que «la nature exacte de cet objet ne peut pas être déterminée par le seul apport de la vidéo. Cependant, combinée aux témoignages, on peut conclure de cette vidéo qu’elle montre une sorte d’OVNI circulaire, déjà observé dans le passé» (14).

     

    S’il reste encore quelques zones d’ombres concernant l’analyse du film, Edwards assure qu’il a été élu pour témoigner au monde de la réalité de la vie extraterrestre : «Je suis convaincu à 100 % que cet objet vient d’un autre monde…Il n’y a aucun doute…Le moment est venu. Ils sont là. Depuis le premier jour (de l’observation), j’ai affirmé que le cigare avait envoyé un message au monde entier ; il était conscient de notre présence et voulait se faire filmer».
     

    5. CONTROLE DE L’OVNI SUR L’ENVIRONNEMENT

     

    En somme, Edwards a la firme impression que le phénomène s’est délibérément manifesté à lui pour qu’il témoigne de son existence. Naturellement, Edwards s’est exécuté, ce qui a amené de nombreux bouleversements dans sa vie quotidienne.

     

    Le fait que l’OVNI choisisse (arbitrairement ?) un témoin en particulier a déjà été mis en évidence dans d’autres cas remarquables. Je citerais l’observation de M.C., viticulteur, à Alzone (Aude), le 18 juin 1974.

     

    Vers 22 heures 45, il regagne son domicile à pied, mais au lieu de rentrer directement chez lui, inexplicablement, dit-il, il marche encore une cinquantaine de mètres ; M.C. a l’impression que «quelque chose» lui dit de continuer de marcher. Tout à coup, une boule lumineuse de quatre à cinq mètres de diamètre monte à une cinquantaine de mètres devant le témoin et s’immobilise vingt-cinq mètres au dessus du sol. Médusé et redoutant de ne pas être cru, il court appeler un voisin pour lui faire voir le phénomène, puis revient vers l’objet.  Brusquement, une large couronne de facettes, d’un blanc éblouissant, apparaît tout autour, puis quatre losanges placés comme des points cardinaux. Des radiations d’un éclat insoutenable sont émises simultanément par les quatre losanges. C’est impossible à regarder et le témoin souffre des yeux pendant deux jours. M.C. appelle de nouveau son voisin, mais avant que celui-ci n’arrive, l’objet est passé derrière la maison, et s’éloigne en se rapprochant du sol, évitant les obstacles constitués par les maison, les arbres et les poteaux, semblant disparaître sur place pour réapparaître ailleurs. Le voisin enfin arrivé n’observe plus qu’une boule jaunâtre au loin (15).

     

    Tout s’est passé comme si le phénomène s’est manifesté délibérément à C. à l’exclusion de tout autre témoin. C. ne s’expliquera pas pourquoi il a parcouru cinquante mètres de plus au lieu de rentrer chez lui, «comme si c’était fait exprès», remarquera-t-il. Il pense qu’on ne le croira pas et s’efforce d’appeler quelqu’un d’autre ; mais personne ne viendra, permettant à l’objet de continuer son numéro. La description de l’objet avec ses couronnes successives bien délimitées montre qu’il ne pouvait s’agir d’une sphère, mais d’une forme avant une face et un profil ; et c’est précisément cette face qui était tournée en permanence vers le témoin comme pour bien se faire voir.

     

    Cette forme de contrôle du phénomène OVNI sur l’environnement est extrêmement troublante et semble difficilement compréhensible, en tout cas pour ceux qui ne l’ont pas vécue.
     

    6. RECAPITULATION

     

    Je vais maintenant récapituler les différentes facettes du phénomène des OVNIs cylindriques à l’aide d’un cas que je connais très bien : le mien !

     

    Nord de l’Espagne, 10 août 1989, 0h30

     

    J’estime que ce récit est instructif à plus d’un titre : premièrement, en reprenant  certaines caractéristiques des phénomènes décrits plus haut, il étoffe la description du phénomène ; deuxièmement, il constitue un témoignage de première main, ce qui n’est pas négligeable.

     

    Je voyageais de nuit, en bus de tourisme, de retour de vacances d’Espagne pour Genève. Les Médias avaient annoncé pour cette nuit là une pluie de météorites. Comme j’occupais la place du passager qui donne sur le paysage, je décidais de rester éveiller pour tenter d’assister à ce spectacle, d’autant plus que le ciel était dégagé. Se trouvait à côté de moi une passagère avec laquelle je venais de faire la connaissance.

    A minuit 30, un alignement de lumières blanches, violentes et lointaines (style feu de magnésium) attira subitement mon attention.  Les lumières semblaient former un ensemble cohérent et se déplaçaient parallèlement au bus et à la même vitesse que celui-ci (environ 100 km/h). L’altitude de l’objet est estimée à 100 mètres du sol. 


     
    Illustration de l'observation 


    Zoom sur l'OVNI


    J’ai tout d’abord pensé qu’il s’agissait de reflets de lampadaires bordant l’autoroute ou encore de phares d’automobiles sur la vitre. Seulement, les lumières passaient derrière les collines ou les arbres et elles étaient bien trop violentes pour s’assimiler à des reflets. De plus, quand je changeais de point de vue, l’objet était toujours présent alors qu’il aurait dû disparaître ou se mouvoir s’il s’agissait de reflets. Ensuite, j’ai pensé à un hélicoptère venant de face ou à un avion. Là encore, les lumières de l’ «hélicoptère» auraient dû grossir avec le rapprochement et leurs configurations ne pouvaient pas s’assimiler à celles d’un avion. Bref, toute explication simpliste était à écarter. Jusque là, les lumières étaient intriguantes, sans plus. J’ai alors attiré l’attention de ma voisine, après avoir observé en solo ces étranges lumières durant 30 secondes.


    Pendant l’observation, ces lumières me faisaient penser à une série d’hublots alignés bordant un objet en forme de cylindre (bien qu’il n’était pas possible de distinguer la forme de l’objet, seuls les «hublots» la suggéraient). Ma voisine semblait également intriguée par le phénomène et ne pouvait pas donner d’explications. Au bout de 3 minutes, l’engin, toujours se déplaçant bien en vue et en parallèle à ma direction de route accomplit un virage à 90 degrés en accélérant verticalement à une vitesse ahurissante, si bien qu’il disparut quasiment sur place ! Alors qu’il se noya dans les étoiles, seul un point lumineux subsistait dans l’espace pour disparaître finalement.

     

    Abasourdi par cette apparition digne des vaisseaux de Star Wars, je me retournais vers ma passagère pour recueillir ses impressions. Et c’est là que je découvre qu’elle s’était endormie au moment crucial ! Pourtant, je venais de lui demander son avis sur l’origine du phénomène une minute auparavant et elle semblait véritablement intéressée par cette apparition !

     

    Alors que je regardais à nouveau dehors, l’objet réapparut comme il était parti mais stoppa cette fois-ci à une plus grande distance. Il se déplaçait à nouveau parallèlement et reparti comme une flèche dans l’espace, comme s’il cartographiait le terrain. L’objet disparu, j’en profitais pour essayer de réveiller ma voisine pour lui faire profiter du spectacle. En vain ! L’objet exécuta une dernière fois le même manège, c’est-à-dire réapparition, vol en basse altitude, virage à 90 degrés et disparition dans l’espace et réapparition. Cette fois-ci l’objet était vraiment trop loin et les petites collines le masquaient de sorte que je le perdis de vue.

    L’observation a duré environ 5 minutes.

     

    Dans ces conditions, toute tentative d’explication est vaine. En tout cas en termes de phénomènes météorologiques, astronomiques et même de technologies terrestres car il est clair que les occupants de l’engin n’auraient pas survécu à une telle accélération.

     

    Exit les météorites, les rentrées atmosphériques, les ballons sondes et les koalas volants !

     

    Tim Edwards avait son camescope, pas moi ! Je le regrette, se faire prendre pour un illuminé n’est pas marrant tous les jours, je vous l’assure ! Le seul moyen qu’il me restait pour donner un sens à mon observation était de trouver des témoins la corroborant d’autant plus qu’en utilisant la méthode de la triangulation (ayant une idée approximative de l’altitude de l’objet et de la distance de l’OVNI) j’ai pu déterminé la taille approximative du cylindre. Mon calcul a abouti à une longueur de 150 mètres ! Même si l’observation eut lieu la nuit dans un lieu isolé (estimé à proximité des Pyrénées, à la frontière délimitant le nord de l’Espagne du sud de la France, sur la côté est où l’autoroute (probablement l’A7) longe le bord de la mer), la taille et la luminosité de l’OVNI étaient autant d’arguments qui justifiaient la recherche de témoins.

     

    Donc, c’est seulement cette année, à l’occasion du 10ème anniversaire de mon observation, que j’entreprenais une recherche visant à corroborer mon récit par la recherche d’autres observateurs du même phénomène. Après un mois d’enquête, j’apprenais qu’une observation d’OVNI assez bien documentée eut lieu la même nuit dans le Sud de l’Espagne.

     

    C’est Michael R. Downey, le Directeur du MUFON pour l’Oregon qui m’a fait parvenir, gratuitement, s’il vous plaît, le numéro 265 du MUFON UFO Journal (édition de mai 1990) :

     

    Le témoin principal est le Dr. William Heijster, un psychologue militaire travaillant pour le ministère de la Défense à La Hague, qui a filmé un OVNI le 10 août 1989 à 10 kilomètres au sud de Estepona, sur la côte sud de l’Espagne (près de Gibraltar). Il était en vacances avec sa famille et observa, alors dans sa voiture sur l’autoroute, à 21h00, un OVNI. Il le filma  durant 3 minutes et 53 secondes, sur une observation d’environ 1 heure. L’objet semblait survoler une montagne (la Sierra Bermeja). Il changeait de forme, passant de celle d’un cône à celle d’un objet circulaire. Après une heure d’observation, l’objet se sépara en deux et disparut. Le Dr. Bruce Maccabee, qui analysa la vidéo, estime la taille de l’engin à environ 50 mètres. Selon le Dr. Heijster, de nombreux témoins aperçurent l’OVNI et plusieurs journaux locaux rapportèrent les observations des témoins.
     

    7. REMARQUES SUR MON OBSERVATION

     

    1. le signalement de l’OVNI n’a pas dérogé aux caractéristiques des cigares volants : grande taille, vol à basse altitude, vitesse lente et accélération brutale. Par contre, pas de petites soucoupes ou de projecteurs, mais des «hublots» extrêmement brillants, comme dans le cas du 24 juillet 1948.

     

    2. Les déplacements de l’OVNI (virages à 90 degrés et mouvements de va-et-vient) suggèrent une intelligence et une intentionnalité.

     

    3. Mon champs de vision étant restreint (la vitre était petite), il est fort intriguant de constater que je n’ai éprouvé aucune peine à le suivre des yeux pendant 5 minutes. C’est comme s’il faisait en sorte que je puisse l’observer dans de bonnes conditions, en volant parallèlement au bus et à la même vitesse (avant de filer dans l’espace et de réapparaître). Comme dans le cas d’Edwards, j’ai la forte impression qu’il devait être conscient de ma présence et s’est délibérément manifester à moi. De là à me proclamer un élu, c’est aller un peu vite en besogne ! Le fait qu’il se pointe juste sous mon nez pour me faire sa petite démonstration est très troublant, surtout à la lumière de la remarque qui suit.

     

    4. L’endormissement de ma voisine au moment clé de l’observation est extrêmement suspect. On trouve le même phénomène dans le cas de M.C. Non seulement l’OVNI s’est délibérément manifester à mon attention mais il l’aurait fait à l’exclusion de toute autre personne, peut-être en agissant sur le degré d’éveil, d’attention de ma voisine ! Je sais que cela paraît un peu gros mais le phénomène nous a déjà habitué à de telles capacités de contrôle sur les témoins (paralysie, guérison, état de fatigue, etc…). A l’heure actuelle, je ne vois pas d’autres explications.

     

    5. A preuve du contraire, je suis l’unique témoin de cette apparition, ce qui constitue un comble ! L’observation du Dr. Heijster, à 10 kilomètres au sud de Estepona, 3 heures avant mon observation semble témoigner d’une activité OVNI dans la région cette nuit là, même si la description de l’OVNI ne correspond pas à la mienne. Je rappelle que l’OVNI changeait de forme, peut-être s’agit-il du même objet. A ce niveau d’enquête, il est bien difficile d’établir un lien entre mon observation et celle du Dr. Heijster.
     

    8. CONCLUSIONS

     

    Ces OVNIs cylindriques semblent jouer un rôle particulier en constituant des «bases» pour de plus petits OVNIs ou en se signalant à certains témoins, se servant d’eux pour manifester leurs existences. Il y a donc fort à parier qu’ils soient capables de maîtriser l’environnement de manière à contrôler tous les paramètres de leurs missions.
     

    9. SOURCES

     

    1. Sowiak-Rudej Paul, UFO Reporter, Volume 1, Number 2, Juin 1992

    2. Zürcher Eric,  Les apparitions humanoïdes, Editions Alain Lefeuvre, 1979

    3. Steiger Brad, OVNI : le projet «Blue Book », Belfond, 1979

    4. Données USAF, Projet «Blue Book»

    5. Scornaux, Jacques et Piens Christiane, A la recherche des OVNIs, Editions Marabout, 1976

    6. Données USAF, Projet «Blue Book»

    7. Flying Saucer Review (FSR), Vol 27 No 3, page 17, 1981

    8. Données USAF, Projet «Blue Book»

    9. Flying Saucer Review (FSR), Vol 121 No 6, page 3, 1976

    10. O’Brien Christopher, Enter The Valley, St. Martin’s Paperbacks, 1999

    11. Maccabee Bruce, REPORT ON THE SALIDA VIDEO, MUFON photo/video analyst

    12. Article du Mountain Mail, du 7 septembre 1995, UFO Sighting Changes Edwards’Life

    13. O’Brien Christopher, Enter The Valley, St. Martin’s Paperbacks, 1999

    14. Maccabee Bruce, REPORT ON THE SALIDA VIDEO, MUFON photo/video analyst

    15. Vierourdy, Pierre, Ces OVNI qui annoncent le surhomme, Editions Tchou, 1977

     

    http://www.ovni.ch/~farfadet/cigare.html

    http://www.scientox-web.info/O-V-N-I-Cigares-Volants.html

    Trackbacks

    Pour faire un trackback sur ce billet : http://ovni.zeblog.com/trackback.php?e_id=359815
    Bookmark and Share :: Contacter l'admin ::Recommander ce site par mail :: Imprimer ::

    Commentaires

    Bonjour, Vous pouvez laisser ici votre commentaire sur cet article. Attention, merci de rester sérieux dans vos commentaires. Les insultes sont strictement interdites de même que l'écriture en SMS et les fautes volontaires. Vous êtes seul et unique responsable des propos tenus sur ce site. L'adresse IP de vos commentaire est enregistrée et archivée

    Related Posts with Thumbnails
    Aucun commentaire pour le moment.

    Ajouter un commentaire

    Nom ou pseudo :


    Email (facultatif) :


    Site Web (facultatif) :


    Commentaire :


     
    ovni, ufo, ufologie, paranormal, forum